Anime hiver 2021 : Amour et différences avec Horimiya

Hori-san to Miyamura-kun est au commencement un webcomics d’Hiroki Adachi alias HERO pas très beau, mais qui a son petit succès si bien qu’il est ensuite publié dans le magazine GFantasy sous le titre d’Horimiya. Cette fois c’est Daisuke Hagiwara qui se chargera des dessins et HERO. Succès pour le manga qui est décliné en quatre OAV entre 2012 et 2018. En 2021, c’est la consécration avec une adaptation en drama et en anime. Ce dernier est disponible sur Wakanim avec un épisode tous les samedis à 18h.

Le webcomic Horisan to Miyamurakun d’HERO
Mais c’est quoi l’histoire ?

Hori Kyōko est la coqueluche de sa classe, une lycéenne jolie et populaire aux excellents résultats. Mais le soir venu, elle doit tenir la maison à la place de ses parents qui travaillent et s’occuper de son petit frère, Sōta. Un jour pas comme un autre, Sōta se fait mal dehors. Un garçon inconnu qui prend sur lui de le ramener chez sa famille, mais quand Kyōko leur ouvre la porte, c’est interloqué qu’il prononce son nom avec un soupçon d’hésitation. Elle se rend alors compte que la personne qui vient de ramener son frère n’est autre qu’un camarade de classe Izumi Miyamura… Leur rencontre sera-t-elle une porte vers une nouvelle amitié ou des sentiments plus forts encore ? Découvrez une histoire adolescente aussi pétillante que douce-amère !

©HERO, Daisuke Hagiwara/SQUARE ENIX, «  »Horimiya » » Project
CloverWorks aux commandes

L’anime a été confié au studio CloverWorks avec à la réalisation Masashi Ishihama un animateur qui a déjà dirigé quelques séries comme Persona 5 the Animation, Shinsekai yori ou encore Speed Grapher. Le scénario a été  Takao Yoshioka dont le CV comporte des titres comme Elfen Lied ou Your Lie in April.
La personne qui s’occupe du character design n’est autre que la talentueuse Haruko Iizuka qui a travailler sur Josée, le tigre et les poissons, Tamayura ou encore Ensemble Stars! Et c’est vrai que les dessins sont vraiment agréable à regarder.
Masaru Yokoyama est  un compositeur prolifique à qui l’ont doit les musiques de nombreux animés comme le reboot de Fruits Basket, A3!, Mobile Suit Gundam: Iron-Blooded Orphans ou encore Taiso Samurai. Les génériques sont un peu passe-partout, avec Iro Kousui de You Kamiyama et Yakusoku de Friends.

Feel good

Je n’ai jamais lu le manga, mais j’ai depuis une folle envie de le découvrir. Ce qui m’a tout de suite plu, c’est la bienveillance des personnages les uns pour les autres. On pourrait croire que Hori Kyōko est superficielle, mais pas du tout, elle profite de son statue de fille classe, mais n’en abuse jamais et ne rabaisse personne. Son intérêt va se porter sur un garçon étrange Izumi Miyamura. Ce dernier est totalement différent en dehors des murs du lycée. Un peu à la manière de Switch girl, ils découvrent le côté on et off de l’autre.

Izumi est mal dans sa peau et plein de doutes, Kyōko, n’est pas si sûre d’elle et va vite craquer pour le jeune garçon qui squatte après les cours chez elle. Petit à petit, il va s’ouvrir à la jeune et fille et par la même occasion se faire des camarades de classe. Je trouve la façon dont les deux adolescents vont résoudre leurs problèmes de sociabilisation plus saine que dans Bottom-Tier Character Tomozaki par exemple. Un anime aux thèmes un peu similaire, mais beaucoup moins feel good à mon goût.

Horimiya, la contraction de leurs deux noms, est un anime qui vous donnera la fritte tous les samedis, un vrai vent de douceur et de bienveillance qi fait chaud au cœur.

Avis après visionnage

Je ne peux me baser que sur l’anime, mais il est resté jusqu’à la fin comme un coup de cœur. Sensible, plein de vie, doux amère, mais aussi plein d’espoir. Le lycée est une période compliquée où l’amour et l’amitié prend une grande place. En parallèle on doit penser à son avenir. J’ai vraiment adoré la série du début à la fin, elle me laissera  un excellent souvenir.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Une réflexion sur “Anime hiver 2021 : Amour et différences avec Horimiya

  • 5 avril 2021 à 19 h 20 min
    Permalien

    Un énorme coup de coeur
    Comme je viens de dire dans un tweet, j’ai même revu le dernier épisode 2 fois
    C’était si bon <3 *o*

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.