Cinéma

Au cinéma : SPY x FAMILY CODE: White

SPY x FAMILY CODE: White est le premier film de la franchise à débarquer au cinéma. Il est réalisé par Takashi Katagiri qui s’occupe déjà de la série conjointement avec les Wit Studio et CloverWorks. Ce beau bébé est sorti en décembre au Japon, et il débarque en France au cinéma le 17 juin.
Le manga de Tetsuya Endo est disponible chez Kurokawa, j’en avais parlé lors de sa sortie et ce fut un énorme coup de cœur. L’anime, diffusé sur Crunchyroll, est lui aussi un coup de cœur, en sera t-il de même pour le film ?

C’est quoi l’histoire ?

Loid est un espion. Yor, une tueuse à gages. Ensemble, ils mènent une double vie en jouant le rôle du père et de la mère d’une famille parfaite. Ce qu’ils ignorent, c’est que leur fille adoptive, Anya, connaît leurs secrets grâce à son don de télépathie. Un beau jour d’hiver, Loid se sert de sa couverture pour partir en week-end avec sa famille afin de prendre part, en parallèle, à une mission liée à l’opération Strix. Malheureusement, Anya se retrouve mêlée par erreur à cette dernière et devient l’élément déclencheur d’un conflit qui menace la paix dans le monde !

© 2023 SPY x FAMILY The Movie Project © Tatsuya Endo/Shueisha
© 2023 SPY x FAMILY The Movie Project © Tatsuya Endo/Shueisha
Les vacances en famille

J’avais eu des retours un peu mitigé du Japon suite à sa sortie, je suis donc allée voir le film sans AUCUNE attente. J’ai même eu peur de m’ennuyer car il dure tout de même 1h50 ce qui est long pour un film d’animation. Mais, pourquoi n’ai-je pas eu plus confiance en ma petite famille d’espions favoris ?
Le film commence par l’introduction de tous les personnages et du contexte de cette famille improbable. Ca m’a fait penser aux films de Détective Conan où même si vous n’avez ne connaissez ni le manga, ni l’anime on vous explique tout. Ainsi, on ne perd personne, c’est bien pour les petites nouveaux.
Certes, l’histoire n’a rien d’original, puisqu’il s’agit ni plus ni moins qu’un épisode filer, mais qu’importe. C’est bien écrit et je n’ai jamais trouvé le temps long. Comme c’est la même équipe et que l’anime télé de base est très bien réalisé, on ne perd rien. Bien au contraire, on est à la maison.

© 2023 SPY x FAMILY The Movie Project © Tatsuya Endo/Shueisha
© 2023 SPY x FAMILY The Movie Project © Tatsuya Endo/Shueisha
A l’assaut !!

J’ai beaucoup rigolé durant le film. Anya bien entendu avec ce passage avec le « Dieu du caca » est mémorable, mais aussi toutes les fois où elle fait des têtes pas possible. J’aime aussi beaucoup Yor qui s’inquiète bien trop pour son « faux » couple et Loid stoïque, mais qui tient aussi bien plus à ce petite famille qu’il voudrait bien l’admettre. Et c’est assez cool d’avoir aussi Bond car on ne le voit pas tant que ça dans le manga/anime. On retrouve aussi tous les autres personnages récurant, offrant aux fans tout le fanservice qu’ils attendaient.
Bref, c’est la famille au grand complet qui nous fait son show comme jamais pendant 1h50. J’ai passé un excellent moment, certes rien de neuf, mais qu’importe SPY x FAMILY fonctionne parfaitement.  Pour le moment, je ne me lasse pas des facéties d’Anya. De plus, c’est le film d’animation parfait pour toute la famille. Petits et grands vont y trouver de quoi passer un agréable moment. Ca commence comme une simple histoire de week-end pour un dessert et ça se termine dans une bataille dingue d’un film d’action. Les animateurs se sont lâchés sur la seconde partie !

Côté musique retrouver les compositions du collectif (K)NoW_NAME contribues à nous sentir à la maison. Dès qu’on entend les premières notes on est à la maison. Les deux génériques de fin Hikari no Ato de Gen Hoshino et SOULSOUP de Higedan sont des hits. Ils font le lien avec la première saison de l’anime.

Si vous voulez aller le voir avec vos enfants, n’hésitez pas il existe une VF. Que vous connaissiez ou pas SPY x FAMILY CODE: White ce film est pour vous. J’ai ri comme jamais !

Public : Tout public

Séance presse

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.