ConcertsMusique

SiM pour la 1re fois en France au Backstage BTM

SiM est venu pour la première fois en concert en France.
Le groupe SiM (Silence iz Mine) s’est formé à Shonan dans la préfecture de Kanagawa le 3 novembre 2004. C’est un groupe de reggae punk mais il mélange avec délice leur son à d’autres comme le hard core punk, le nu metal, le ska et bien entendu le reggae. Au chant le charismatique MAH, à la guitare SHOW-HATE, à la basse SIN et à la batterie GODRi.
Je connaissais le groupe de nom sans écouter leur musique pour autant. Puis le déclique se fait en 2018 quand j’écoute vraiment leurs chansons sur Spotify. A partir de ce moment le groupe entre dans mon top. En 2023, ce fut le groupe que j’ai le plus écouté cette année là. Il faut dire que j’étais allée à leur unique concert londonien en juin 2023.

Le concert qui fait péter les plombs

Depuis le matin, j’étais excitée comme une puce. J’ai passé un excellent concert à Londres et je n’avais qu’une envie revivre la même expérience en France. Sauf que je n’aime pas forcément la configuration du Backstage BTM (oui le fameux poteau). J’arrive assez tôt devant la salle si bien que je patiente dans l’enceinte du bar. Plutôt cool, car il pleut et je n’ai que mon sweat. Je n’ai pas voulu m’encombrer d’un manteau. Je suis rejointe par Vanessa et Stéphanie. On peut donc papoter en attendant l’ouverture des portes à 19h. A l’heure dite on entre. Je pensais vraiment m’installer sur les marches quand j’ai vu qu’en fait il y avait de la place juste à droite de la scène. J’ai juste à monter deux petites marches et j’ai la meilleure vue ever sur la petite scène.
Bref, on patiente encore longtemps… Le concert ne débutera qu’à 20h30. Chose amusante pendant l’attente nous avons une playlist des artistes des potes ça passe de YOSAOBI à Man with a mission en passant par Babymetal et LiSA. Mais aussi des copains Crossfaith, Coldrain, 10-Feet etc. On a eu droit aussi à un grand moment avec Shinzou wo Sasageyo! de Linked Horizon où tout le public a repris le refrain en chœur. Bref, pour une fois je connaissais 90% de ce qui est passé.

MAH chante BASEBALL BAT
Baiser de la mort

Le quatuor débute avec UNDER THE TREE qu’il n’avait pas interprété lors de leur concert à Londres sans doute car elle venait juste de sortir. Bonne surprise du coup de commencer avec ce générique de L’attaque des titans. L’ambiance est au rendez-vous dès l’entrée en scène et le public montre tout de suite qu’il est pas là pour dormir. C’est bouillant et le groupe a le sourire jusqu’aux oreilles. C’est une chose que j’adore chez eux. On sent que le groupe prend son pied et c’est communicatif. MAH va pourtant essayé de pas trop sauter car il a vraiment failli se prendre le plafond au début du concert.
Ils enchaînent sur leur dernier album en date avec PLAYDEAD puis HiDE and SEEK et KiSS OF DEATH. Il n’y a pas vraiment de différence le public est tout autant réceptif. On continue avec Devil in Your Heart tiré de leur album Thank god.
Pour mon plus grand plaisir on enchaine les titres que j’adore, Blah Blah Blah, GUNSHOTS et BASEBALL BAT. Comme toujours il sort sa batte pour l’occasion.
MAH fait aussi dire quelques mots de français à tout le groupe. Merci et Très bien. Le public les encourage car le « R » c’est compliqué ! Ces petits moments permettent aux musiciens de reprendre un peu leur souffle. Pour mieux transpirer sur WHO’S NEXT et TxHxC.

On voit rouge !

Entre deux titres la lumière se coupe. Au départ un peu déconcerté, MAH va meubler. Il nous fait comprendre qu’on peut prendre des photos et signer des autographes. Si la lumière revient ce n’est pas le cas des pédales d’effets et de son speaker. Du coup il meuble encore, dans le calme et la bonne humeur.

Le chanteur s’excuse pour ceux qui ont connu SiM avec L’attaque des titans et qui ne sont pas habitués au concert de metal car ça bouge beaucoup dans le pit. Mais tout le monde est consentant. D’ailleurs, j’ai remarqué pas mal de nanas et ça fait plaisir. Puis, ils interprètent LE titre, The rumbling. Ca chante à tue tête. C’est beau. On termine le set sur RED et DO THE DANCE. MAH précise tout de même qu’il y a des « encore ».
Pendant la mini pause, le public scande : encore une, encore une !

Encore une !

Le groupe revient plus vite que l’éclaire pour les deux derniers titres : KiLLiNG ME et f.a.i.t.h. Petit moment de gloire pour un jeune homme nommé Dimitri qui va monter sur scène et jouer avec eux. Et il a grave assuré ! On l’a félicité quand il est sorti après le concert.
Le show est terminé, je suis rincée mais heureuse. Les membres de SiM viennent taper dans les mains, donner des autographes et faire des photos. MAH s’excuse car ils ne peuvent pas rester plus car ils partent pour leur dernier concert le lendemain en Allemagne.

Le concert est un peu moins long qu’à Londres l’année dernière et ils ont bien entendu mis plus de titre de leur nouvel album, il y a donc quelques titres que j’aurais aimé réécouter à nouveau, mais comme ils reviennent en fin d’année ce n’est pas si grave. Mah lors d’un MC nous dit qu’ils reviendront en fin d’année 2024. Pas d’autres précision, mais je serais bien entendu au rendez-vous même si j’ai des courbatures après !

MAH récupère en drapeau français

C’était une nouvelle fois le feu et je ne suis pas prête d’oublier ce premier concert en France. Ils vont revenir très vite alors ne louper pas leur retour en fin d’année !

Setlist
1. UNDER THE TREE
2. PLAYDEAD
3. HiDE and SEEK
4. KiSS OF DEATH
5. Devil in Your Heart
6. Blah Blah Blah
7. GUNSHOTS
8. BASEBALL BAT
9. WHO’S NEXT
10. TxHxC
11. The Rumbling
12. RED
13. DO THE DANCE

En1. KiLLiNG ME
En2. f.a.i.t.h

Je me suis fait plaisir avec le T-shirt de la tournée (je l’avais loupé à Londres, le dernier m’était passé sous le nez) et le vinyle qui a ma grande surprise était dédicacé !

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.