ArtistesMusique

Découverte musicale : vers les sommets avec JO1

Découverte musicale : vers les sommets avec JO1

Découverte musicale : vers les sommets avec JO1. Le 11 décembre 2022 était diffusé dans les cinémas du monde entier JO1 THE MOVIE : Unfinished – Go to the TOP, un documentaire sur un tout jeune groupe de J-pop : JO1. Le film documentaire est réalisé par Tetsurō Inagaki montre les débuts de la jeune carrière du boys band, fusion entre deux pays de la pop asiatique : le Japon et la Corée. Diffusé simultanément dans plusieurs pays (dont la France au cinéma Grand Action à Paris), JO1 ne cache pas son ambition de devenir un groupe international. J’étais très heureuse d’être invitée à cet événement car j’ai beaucoup écouté le groupe en 2022.

Des débuts prometteurs Découverte musicale : vers les sommets avec JO1

Découverte musicale : vers les sommets avec JO1
Le 11 décembre 2022 au cinéma Grand Action à Paris

JO1 (prononcez « dje o one ») est un groupe masculin dont les onze membres ont été sélectionnés par le public lors de l’émission Produce 101 Japan en 2010. Il s’agit de la version japonaise de l’émission de télé-réalité coréenne Produce 101 ; une coproduction des sociétés Yoshimoto Kogyo (Japon) et CJ E&M (Corée du Sud).

Pendant cinq mois les spectateurs ont pu découvrir 101 jeunes garçons et en retenir onze pour créer le groupe d’idols JO1. Le documentaire montre uniquement les images de la révélation des gagnants, entre rires et larmes de joie. Une nouvelle vie commence pour ces jeunes garçons qui pour la plupart n’ont jamais été dans l’entertainment.

Le groupe est composé de onze membres : Issei Mamehara, Ren Kawashiri, Takumi Kawanishi, Shosei Ohira, Shion Tsurubo, Ruki Shiroiwa, Keigo Sato, Syoya Kimata, Junki Kono, Sukai Kinjo et Sho Yonashiro. Le nom du groupe n’a pas été choisi au hasard ; plusieurs explications existent, mais l’une des plus intéressantes est sans doute celle-ci : la première lettre du mot Japon : “J” combinée à “O1” pour la 1ère année de l’ère Reiwa. Symbolique, elle ouvre aussi une nouvelle ère à la J-pop.

LAPONE Entertainment

Dans les jours qui ont suivis, chacun a dû trouver son rôle au sein du groupe. Si Sho Yonashiro est vite devenu le pilier du groupe, les autres, selon leurs prédispositions, sont devenus danseurs, rappeurs ou chanteur principal. Au fil des mois ils ont découvert leur potentiel, tout a été filmé et est venu alimenter leur réseaux sociaux et le futur documentaire. Dans des interviews, ils dévoilent leurs ambitions, mais aussi leurs difficultés et leurs doutes.

Le groupe JO1 est produit par LAPONE Entertainment qui décide de prendre en charge chaque membre du groupe selon ses difficultés à combler. Ils vont donc par petits groupes apprendre la danse, le chant, le rap etc. Certains se lancent aussi dans la composition et l’écriture. Ils vont vivre tous ensemble et tenter de faire naître une cohésion de groupe et prévoient un premier voyage en Corée où se trouve une partie de la production.

Mais un événement que personne n’avait prévu va venir tout chambouler.

L’épreuve du Covid-19

Leur premier maxi single, PROTOSTAR, sort le 4 mars 2020. Autant dire qu’il tombe bien mal en pleine épidémie, alors qu’il est demandé aux Japonais de sortir le moins possible… Les idols sont censés rencontrer leurs fans lors d’événements ou de concerts, et ainsi faire partie de leur quotidien. Mais en mars tout s’arrête. Ils communiquent avec le staff coréen par visioconférence. Bloquées par les restrictions, les rencontres sont annulées et les membres ne peuvent pas sortir en groupe pour apprendre à mieux se connaître. L’esprit de groupe tant recherché est difficile à acquérir. De plus, impossible de participer à des événements pour se faire connaître, l’obstacle est de taille pour le jeune groupe.
Ils prennent cependant la situation comme un défi et produisent des vidéos pour leurs réseaux sociaux et Youtube. Les onze membres encore « inachevés » vont progresser devant les yeux des fans qui seront de plus en plus nombreux au fil des mois.

Découverte musicale : vers les sommets avec JO1
Un poster était offert à la fin de la séance

Leurs singles se classent premiers à l’ORICON (classement des meilleures ventes) et se font remarquer aussi dans les classements du Billboard JAPAN. Ils se font remarquer aussi au Japan Gold Disc Award en 2021 dans la catégorie best 5 new artists. Aux fameux MAMA Awards ils se classent trois ans d’affilés dans des prix différents : Best New Asian Artist en 2020, Best Asian Artist (Japan) en 2021 et Favorite Asian Artist en 2022. Ils gagnent aussi le prix de la meilleure vidéo de danse avec Real au MTV Video Music Awards Japan 2021. L’année suivante ce sera la meilleure performance live. En 2022, JO1 est récompensé au Weibo Account Festival (Chine). Bref, leur carrière est lancée !

Deux ans plus tard ils peuvent enfin faire leur premier concert devant leur public, certes silencieux à cause des restrictions, mais bel et bien présent sous leurs yeux.

Découverte musicale JO1

Les meilleurs compositeurs coréens et japonais sont sur les rangs. Ce qui tranche avec le style des idoles aux musiques plus catchy. Si vous avez l’impression d’écouter un groupe de K-pop, c’est normal. Le ton est donné dès Mugendai, avec un son très international il sert leur ambition de se faire connaître à travers le monde. Le but est vraiment de se détacher de la musique des idoles du type Johnny’s Entertainment pour un style qui pourrait plaire au-delà des frontières du Japon tout en gardant sa patte japonaise. La langue japonaise n’est pas délaissée au profit de l’anglais par exemple. Le nombre de compositeurs sur un titre est souvent impressionnant. Mais chaque titre est façonné pour en faire un hit. Et ça marche. La crème des compositeurs coréens et japonais sont au charbon pour offrir des titres pop marquants.

En moins de quatre ans d’existence, le groupe a déjà deux albums à son actif : The Star (2020) et Kizuna (2022). Ce dernier se vend à plus de 280 000 exemplaires et devient disque de platine.

Les hits s’enchainent. Les six maxi singles, Protostar, Stargazer, Challenger, Stranger, Wandering, Midnight Sun, atteignent la 1ère place à l’ORICON. Chacun contient plusieurs titres qui cartonnent. Midnight Sun sorti le 15 octobre 2022 atteint plus de 500 000 singles vendus avec SuperCali et Phobia, entre autres. Il existe plusieurs versions de ces singles toutes indispensables. Le marketing japonais agressif a toujours su s’y prendre.
Le groupe fait sa première incartade dans l’univers des animés avec le titre Move the soul, générique de début de Fanfare of adolescenceJunki Kono et Sho Yonashiro feront un duo sur le titre Outsiders composé par Sawano Hiroyuki qui s’est occupé de la bande son de l’animé sur le monde hippique. Si l’animé n’a pas eu les répercutions escomptées, le titre lui a bien fonctionné.

L’avenir de JO1

L’avenir semble radieux pour JO1, jour après jour sur les réseaux sociaux il est possible de suivre leur évolution. Leur progression est impressionnante. Les jeunes garçons au début timides, laissent place à d’excellents danseurs et chanteurs. Trouver ses marques dans un groupe de onze personnes aux personnalités différentes est un vrai défi. L’avenir nous dira si JO1 atteindra les sommets en Asie et pourquoi pas au-delà… En ce qui concerne le Japon, ils ont su s’installer durablement dans les charts et se faire une place dans l’univers impitoyable des idoles. On leur souhaite de résister à cet univers aussi étincelant que complexe.

JO1 est un groupe qui a la ferme volonté de s’exporter, une grande avancée dans la musique nipponne qui se contentait jusqu’à maintenant de son marché interne. Le Japon est toujours le seul marché à encore vendre des CDs. Mais il se prive du reste de l’Asie (et du monde) qui ne demande qu’à profiter aussi de leurs talentueux chanteurs et danseurs.

Site officiel
Twitter
Instagram
Tik-tok
Youtube
Weibo

Article rédigé pour Journal du Japon

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Une réflexion sur “Découverte musicale : vers les sommets avec JO1

  • sodapop

    merci Tanja pour cet article fort bien écrit et renseigné ^..^ je ne connaissait pas du tout et vais m’empresser d’aller écouter!! Arigato ^~^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.