Anime automne 2020 : Hypnosis Mic: Division Rap Battle

Hypnosis Mic: Division Rap Battle, c’est un projet cross média du label Evil Line Records (King Records) débuté en 2018, le but étant de vendre des albums et une bonne quantité de merchandising. La franchise inclus ainsi des adaptations en manga, un jeu sur smartphone, des concerts, des events et donc, désormais, un anime. Elle fonctionne très bien au Japon où c’est un véritable succès commercial. L’anime était très attendu et ce dernier est disponible sur Wakanim.

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce n’est pas prise de tête. Le scénario semble avoir été créé après une bonne biture dans un izakaya, suivie d’une nuit blanche dans un karaoké. Jugez plutôt : dans un futur proche, un tiers de la population a disparu après la troisième guerre mondiale. Craignant l’anéantissement total de l’espèce humaine, les autorités en place tentent de remplacer l’artillerie par le débat afin d’éviter toute autre guerre. À la place, les conflits sont désormais disputés avec des microphones spéciaux qui infligent des dommages psychiques.

©HYPNOSISMIC -Division Rap Battle- Rhyme Anima Project

Si le studio A-1 Pictures est à la barre on ne peut pas dire que la série brille par son animation ou qu’elle fait des étincelles dans la réalisation. Katsumi Ono a fait ce qu’il a pu avec les moyens alloués. Avec le scenario de Shin Yoshida. Tout le début de la série nous présente minutieusement chaque groupe avant d’enfin rentrer dans le vif du sujet. Le tandem avait déjà travailleé ensemble sur Yu☆Gi☆Oh! 5D’s. Le character Design a été exécuté par Minako Shiba (Devils Line) qui est aussi commandant en chef de l’animation. Beaucoup de scènes reprises en boucle, où des plans fixes. Pas de quoi se rouler par terre.

Anime musical veut donc dire parler un peu musique. Elle est composée par R.O.N (Kuroko no Basket) et elle fait le job. Des pointures du rap japonais se sont occupées de certains titres (ZeebraNobodyknows). Le flow des doubleurs/chanteurs n’est pas toujours fous et cela reste un rap très accessible, cependant il y a tout de même quelques bons titres. Les chansons sont toutes disponibles en streaming sur Spotify ou Apple music. Sur la chaîne youtube de la série vous pouvez voir beaucoup d’extraits des « vrais » concerts avec les doubleurs/chanteurs de la série bien avant que l’anime ne soit en boite.
Le générique de début Hypnosis Mic -Rhyme Anima- est interprété par toutes les divisions. Kizuna le générique de fin est interprété tour à tour par chaque division.

Ce n’est certes pas un anime exceptionnel car il cumule les défauts des produits qui servent le marketing. L’anime au Japon fonctionnera forcément car son public est déjà conquis depuis deux ans au moins. Pour nous cela restera une curiosité, un moment WTF…

L’anime en lui-même se laisse regarder, avec une bonne dose de second degré, sans se prendre la tête avec une bonne bière et des cacahuètes (ou de l’edamame si vous voulez faire couleur locale). J’avoue c’est un peu mon petit plaisir coupable, car même si je critique, j’aime bien regarder la série. 

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 réflexions sur “Anime automne 2020 : Hypnosis Mic: Division Rap Battle

  • 22 novembre 2020 à 7 h 00 min
    Permalien

    Ben… Même pour un anime commerciale, c’est foiré. Car les fans de Hyponosis Mic, ne le sont pas pour la musique mais pour la relation des personnages. C’est un nid à ship et on a aucun fanservice dans l’anime et aucun développement des personnages et de leurs relations en 8 épisodes. On espère que le 9ème en dit un plus sur le pourquoi du comment Ichiro et Samatoki se déteste, mais je n’espère même plus être rassasié (alors que pour ma part, je regarde cet anime pour mieux comprendre le ship que je suis depuis 1-2 ans).

    Fin ouais… J’imagine que de n’avoir aucune adaptation outre un jeu et 2 manga (qui selon mes connaissances sont sur Ichiro et sa division) n’aide en rien.

    Répondre
    • 22 novembre 2020 à 12 h 41 min
      Permalien

      Oui, c’est assez dommage. Et celui d’hier est dans la lignée. Quant aux battles ont les voir à peine XD !!! Arnaque…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.