Shades of magic : Quatre nuances de magie

Shades of Magic, trilogie unanimement saluée par la critique, est signée d’une jeune auteure prodige, V. E. Schwab. Elle y tisse un univers magique d’une grande originalité qu’elle peuple de personnages inoubliables, insolents de panache, pour le plus grand délice de ses nombreux fans. La communauté est importante, des fanarts pullulent sur le net. Les droits ont été acheté par Sony, mais depuis il n’y a plus trop de nouvelles sur la possible adaptation. Wait and see comme on dit.

Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur… Ce roman young adult voit le destin de deux personnages hors du commun Kell et Lila.

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser.

Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé.

Il m’a fallu 150 à 200 pages avant d’enfin me plonger dans le roman. Le début sert à présenter les personnages principaux et l’auteure prend son temps. Mais une fois les vitesses enclenchées les rebondissements se bousculent !
J’ai eu un peu de mal avec le personnage de Kell, car il est très distant et introverti. Par la suite l’introduction du personnage de Lila permet de le faire un peu sortir de sa retenue. Il est confronté à une jeune femme qui est totalement l’opposé du jeune homme. Leur rencontre on l’a voir venir, mais l’auteure arrive cependant à nous surprendre. Le personnage de Lila est très intéressant car radicalement différent de ce que l’on peut voir d’habitude. Libre, la belle voleuse n’a qu’un objectif voyager et se soustraire à la pauvreté.

L’idée de quatre mondes différents avec ces quatre Londres est très intéressante. On passe du Londres gris, au rouge, au blanc, reste le noir où personne ne va plus car il a été dévoré par la magie. Kell et Holland sont des Antari des magiciens puissants dotés d’un oeil noir et maîtrisant la magie de sang et capables de voyager de monde en monde.

Ce premier volume est une véritable réussite, un monde bien ficelé, des personnages qu’on auxquels ont fini par s’attacher et une magie du sang originale. Le second tome m’attend déjà dans ma PAL.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “Shades of magic : Quatre nuances de magie

  • 18 mai 2018 à 13 h 49 min
    Permalink

    Hello ♡ J’ai adoré ce roman, ainsi que sa suite, Shades of Shadows, ils ont tous deux été de véritables coups de cœur. J’ai préparé un article également de mon côté sur cette série littéraire et je suis contente de voir que les avis sont positif malgré la lenteur du premier tome.
    Belle journée à toi.

    Répondre
    • 18 mai 2018 à 13 h 55 min
      Permalink

      Hello ! Bienvenue ici 🙂
      Je viens juste de terminer le tome 2… Et quelle fin, j’attends le 3e avec impatience

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.