Lecturemanga - manhwa - manhua

Cauchemar d’Innsmouth de LOVECRAFT à Gou Tanabe

Le cauchemar d’Innsmouth est un manga de Gou Tanabe d’après l’œuvre de LOVECRAFT romancier et maître récits fantastiques, d’horreur et de science-fiction du début du XXe siècle. Ki-oon propose tout d’abord Les montagnes hallucinées dans une version magnifique avec une couverture effet cuir qui va tout de suite faire de cette édition un succès. On dit toujours qu’il est impossible d’adapté du LOVECRAFT. Mais à l’impossible nul n’est tenu et Tanabe va réussi à faire ce une magnifique adaptation des romans et nouvelles du maître. Six titres sont d’hors et déjà disponibles.

Le résumé

En 1927, le jeune Robert Olmstead débarque à Newburyport. En quête de ses origines, il n’a d’autre option, pour atteindre sa destination, que de prendre un bus qui passe par Innsmouth, ville voisine sur laquelle courent d’effroyables rumeurs : pacte avec les démons, habitants difformes, culte ésotérique d’un étrange dieu marin… La peur qu’elle inspire est telle que personne n’ose s’y rendre, et nul ne sait ce qui se cache derrière les façades de ses maisons délabrées…
Pourtant, les mises en garde des résidents de Newburyport, loin de décourager Robert, le poussent au contraire à s’intéresser à ce lieu pestiféré : il décide d’explorer les méandres de la cité maudite ! C’est le début d’une descente aux enfers qui le mènera aux portes de la folie…

© by TANABE Gô / Enterbrain
L’horreur accessible

Le soin apporté à ces éditions et la notoriété de LOVECRAFT font que le public s’intéressant à ce manga a dépassé la sphère des amateurs de la BD japonaise. Chaque planche est une invitation à entrer dans l’univers sombre et torturé de l’écrivain américain. Le style de Tanabe est plus proche d’une BD à l’occidentale. Pour autant il garde le découpage cinématographique du manga. Immergé dans l’histoire le lecteur quel qu’il soit goute à se savoureux nectar.

Je lis de la fantasy et de la SF depuis mon adolescence, c’est même ce genre qui m’a donné le goût de la lecture que je n’avais pas auparavant. Mais LOVECRAFT a toujours fait parti des livres qui me faisait peur à lire. Non, pour le contenu horreur, mais parce qu’on me disait qu’ils étaient difficiles. C’est ainsi que je n’ai lu que Les Autres Dieux et autres nouvelles (J’ai Lu – 1999). Quand le premier time du titre Les montagnes hallucinées est sorti, je me suis jetée dessus. Enfin, j’allais pouvoir lire du LOVECRAFT !

LOVECRAFT

Je n’ai pas été déçu, les planches sont juste dingues. Les paysages, les détails incroyables et l’histoire raconter avec maestria. Bref, depuis j’achète chacune de ses sorties, mais je n’avais pas encore trouvé les mots pour en parler.

© by TANABE Gô / Enterbrain

Le cauchemar d’Innsmouth se déroule dans une petite ville imaginaire des Etats-Unis des choses étranges et inexpliqués si déroulent. Robert Olmstead enquête et remonte petit à petit à la source des rumeurs et des histoires sordides venus d’Innsmouth. Comme lui on frissonne, on ne se sent pas bien du tout en découvrant petit à petit les secrets de la ville et de ses habitants. Son trait réaliste, ses planches chargés de détails font de ce premier tome une introduction majestueuse aux récits complexes de LOVECRAFT. Loin d’alléger le sujet, bien au contraire on y plonge à pied joint.
J’attends la suite et à l’occasion d’Halloween je vais sans doute me replonger dans les anciens tomes des adaptations des œuvres de LOVECRAFT par Gou Tanabe.

Je ne peux que vous conseiller la lecture du cauchemar d’Innsmouth, mais aussi de tous les autres titres de Gou Tanabe dans cette collection. Peut-être que le manga pourra vous donner envie de sauter le pas et de lire l’œuvre de LOVECRAFT.

A partir de 14 ans - horreur
En partenariat avec

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.