AnimeTV

Anime automne 2021 : The vampire dies in no time

The vampire dies in no time est un manga de Bonnoki Itaru toujours en cours de publication dans le Weekly Shonen Champion (BEASTARS, Baki, SHY), série fleuve elle compte pas moins de 18 volumes et ne semblent pas prête de s’arrêter. En 2018, il était dans le top 10 des mangas que les Japonais voulaient voir adapté en anime. C’est chose faite en 2021 ! Il est disponible tous les lundis à 17h sur Wakanim.

Mais de quoi ça parle ?

Sus à l’ennemi ! Quand Ronald, chasseur de vampires, apprend qu’un enfant a été kidnappé, il se rend sur-le-champ au château de l’invincible Draluc. Loin du seigneur maléfique tel qu’il se l’était imaginé, le jeune homme découvre une mauviette qui tombe en poussière au moindre choc. Au grand dam de Ronald, il se retrouve à former une équipe malheureuse avec Draluc, la lie des vampires, et son fidèle John, tatou de compagnie. Entre personnages hauts en couleur et morts intempestives, l’aventure s’annonce rocambolesque !

L’équipe

C’est le studio Madhouse qui s’est occupé de l’anime, il est réalisé par Hiroshi Koujina un vieux de la vielle qui était animateur clé sur City hunter, Marcoss plus ou Vampire Hunter D, il a aussi réalisé les épisodes de la série Hunter x Hunter. Le chara design et l’animation a été confié à Mayuko Nakano (Inazuma Eleven). Quand au scénario c’est Yukie Sugawara qui s’en est occupée (Overlord, Kino’s Journey -the Beautiful World- the Animated).

Le duo de comédien doubleur est aussi l’un des intérêts de l’anime Draluc est doublé par Jun Fukuyama (Blue exorcist, Osomatsu-san, Assassination Classroom, Kuroko no Basket, Code Geass) et Ronald par Makoto Furukawa (Haikyuu, Kaguya-sama, Banana Fish, One punch man).

Les musiques forts sympathique sont de Ryou Takahashi (ACCA: 13, SK∞, Arifureta), j’aime beaucoup le générique de début DIES IN NO TIME interprété par Jun Fukuyama. Le générique de fin Strangers est lui interprété par TRD.

Pourquoi c’est bien ?

The vampire dies in no time est un suite de gags plus loufoques les uns que les autres. C’est un gag manga à la base, s’il y a un petit début d’histoire au départ, le plus important sera surtout de suivre nos deux compères dans leur nouvelle vie en collocation. Une galerie de personnages toujours plus dingue vont commencer à se former autour d’eux. Un dhampire, des chasseurs de vampire tous plus ou moins compétents, et j’en passe.
Il y a aussi John le tatou qui est dévoué à son maître, Draluc, et fond souvent en larmes en voyant Draluc se transformer en cendres… Car oui Draluc va très souvent avoir peur et tomber en un tas de cendre… La plupart du temps en disant : Suna (sable en japonais, traduit en poussière). Un running gag qui me fait mourir de rire à chaque fois.

Amis qui aimez les situations et les personnages absurdes cet anime est pour vous. Tout le monde ne va pas accrocher, mais personnellement j’aime beaucoup. Ca me fait rire, c’est très con, mais tout le monde peut le regarder. Et c’est parfait pour Halloween.

The vampire dies in no time est devenu l’anime feel-good du lundi, celui qu’on regarde en vidant son cerveau pour mieux affronter le reste de la semaine. Il n’a aucune prétention à part vous faire rire des situations totalement absurde de Draluc et Ronald.

Avis après visionnage

C'est barré, totalement stupide et absurde, mais c'est ça qui est bon. Je rit beaucoup aux bêtises de Ronald et Draluc, je fonds devant la mignonitude de John. J'ai adoré cette galerie de personnages complètement perchés. J'attends d'autant plus la seconde saison qui a été annoncé dès la fin du dernier épisode. A regarder sans prise de tête, pour justement vider cette dernière.

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.