AnimeTV

Anime automne 2021 : Quand un conte de fée devient réalité : Taishou otome fairy tale

Taishō otome fairy tale est à l’origine un manga de Sana Kirioka en cinq tomes parus dans le Jump SQ.. Ce dernier est totalement inédit en France, nous avons donc la chance de pouvoir apprécier la série avec l’arrivé de l’anime sur Wakanim avec un nouvel épisode tous les vendredis à 19h53.

De quoi ça parle ?

Notre histoire se déroule durant l’ère Taishō (dans les années 20). Tamahiko Shima est un jeune garçon de bonne famille qui n’a jamais manqué de rien, jusqu’au jour où il perdit l’usage de sa main droite dans un accident, avant de perdre également sa mère. Son père utilisa le prétexte de sa convalescence pour l’expédier seul à la campagne, ce qui rendit le jeune homme amer et pessimiste.
Un jour, une jeune fille du nom de Yuzuki arrive dans sa retraite, envoyée par son père pour prendre soin de lui et devenir sa femme. Tamahiko est d’abord irrité par sa présence, mais le sourire et la gentillesse de la jeune fille finiront par faire fondre son cœur. Deviendront-ils un véritable couple ? Découvrez-le en suivant cette romance historique empreinte de la nostalgie d’un autre temps !

Une équipe qui gagne

L’anime a été confié au studio SynergySP (Cross Game, Initial D Fifth Stage, Major). Pour sa première réalisation en solo on retrouve Jun Hatori qui avait bossé sur Kamiwaza Wanda ou Happy ComeCome. Au scénario Hiroko Fukuda (Quand Takagi me taquine saison 2). Mayumi Watanabe s’est occupée du character Design, j’aime beaucoup. Les musiques sont de Yasuharu Takanashi. Un grand soin a été apporté aux décors, aux objets du quotidien et nous plonge parfaitement dans l’ère Taishō.
Côté générique de début on retrouve le groupe GARNiDELiA avec son titre Otome no Kokoroe. Makogoro ni Kanade le générique de fin est interprété par le comédien de doublage Shunichi Toki qui incarne Hikaru dans l’anime.

Une histoire optimiste

Tamahiko Shima est un jeune homme qui ne voit sa vie que comme un lourd fardeau à porter. De faible constitution et handicapé son père le considère comme mort, il lui envoie une jeune fille qu’il a acheté contre le paiement de la dette de ses parents. Il y a tous les ingrédients d’un bon drame. Le jeune homme l’aurait sans doute vécu ainsi, si la jeune fille n’avait pas tout chambouler avec son côté optimiste ! Petit à petit, elle va redonner vie à son futur mari. Ils sont adorables et très mignons tous les deux. Ils sont encore jeunes, elle à 14 ans et lui 17, mais font montre d’une grande maturité. En même temps, la vie ne leur a pas laissé le choix. Affronter les maux de la vie, aussi complexe qu’elle soit, c’est toujours mieux à deux.

J’ai tout de suite craqué pour les personnages et leur histoire. J’avais peur d’un énième harem ou anime chelou, mais pas du tout. Des thèmes très durs sont abordés et contrebalancés par la légèreté de l’héroïne.  Comme son titre le laisse présager, Taishou otome fairy tale, est un conte de fée qui commence très mal et qui à n’en pas douter se terminera bien. Les deux héros apprennent doucement à se connaître. Si Shima apporte une stabilité financière et une sécurité à la jeune fille, cette dernière lui réapprend à vivre et à voir le côté positif dans sa vie. Le conte de fée n’est donc pas unilatéral.

Taishou otome fairy tale est une jolie série que je recommande chaudement. Elle fait partie de mes petits coups de cœur de la saison. Un conte de fée qui commence comme un drame et se dirige vers une fin heureuse.

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.