HUNGER GAMES : une tragédie grecque

hunger games

Je remercie Luciole pour m’avoir prêté les trois livres que j’ai dévoré en quelques jours seulement… Attention toute fois, je vais parler de l’intrigue et des personnages, ne lisez pas ce qui suit si vous voulez garder l’histoire secrète.

HUNGER GAMES de Suzanne Collins

Lorsque j’ai commencé HUNGER GAMES j’ai été tout de suite interloqué par l’écriture très simple à la limite du langage parlé. J’étais un peu déçue sur le coup. D’accord c’est de la littérature pour ado, mais quand même. Puis j’ai fais quelques recherches sur l’auteure pour m’apercevoir qu’elle était scénariste de formation. Et tout c’est éclairé. Son style est en effet très simple, mais il permet d’aller droit au but et ne laisser aucune chance aux lecteurs de s’ennuyer. Le 3e et dernier volume est le plus dense et plus fouillé.
Les livres sont structurés comme un feuilleton, chaque fin de chapitre amène un rebondissement qui vous oblige à lire avidement la suite. C’est du grand art car on s’y laisse tous prendre. Les personnages principaux sont tous attachants, j’ai du me faire violence pour ne pas pleurer lorsque Rue meurs dans le 1er volume (alors que ça ne m’a rien fait au ciné…). Il y a beaucoup de réflexion sur ce qui est bien ou mal, sur les conséquences sur sa vie ou celles des autres. Les personnages ne sont pas tous manichéens, ils peuvent être bon et à la fois mauvais juste pour sauver sa peau ou défendre ses convictions. Les héros ont juste l’instinct de survie et l’envie de faire vivre les personnes que l’on aime.

La première fois que j’ai lu le synopsis j’ai pensé au film Battle Royale, que je n’ai d’ailleurs jamais pu voir jusqu’au bout tellement il m’a perturbé. Mais en y regardant de plus près il n’y que quelques éléments qui s’y rapportent. Suzanne Collins s’est plus inspirée du mythe de Thésée et du Minotaure que de Battle Royale :
Les athéniens proposèrent un marché au roi Minos (roi de Crète). Il pouvait soumettre la requête qu’il désirait à condition de lever enfin le siège. Le roi exigea alors que chaque année lui soient envoyés en Crète des tributs, sept jeunes garçons et sept jeunes filles de la cité athénienne, afin de nourrir le Minotaure).

Hunger games est un trilogie qui peut se lire sous plusieurs angles. On peut s’arrêter au triangle amoureux entre Katniss, Peeta et Gale, ou bien s’intéresser à la satire sur les dérives politiques et médiatiques (télé réalité).

Ce que j’ai apprécié par rapport au 1er film c’est qu’on en apprend plus sur la relation entre Katniss et Peeta. Avouons le, je n’avais pas vraiment compris ce qu’il en était dans la version ciné. Et j’ai commencé à avoir de la sympathie pour Peeta en lisant le livre, pour moi à la fin du film il la plaquait comme un gros gougat en revenant du Hunger Games, ce qui n’est pas du tout le cas, puisque c’est plutôt elle qui ne sait pas vraiment où elle en est avec lui et Gale. D’ailleurs elle ne le saura vraiment qu’à la fin du 3e tome.
La romance entre eux est presque gommée pour plaire sans doute plus au spectateurs masculins. La scène de la grotte est racourcie, l’interview des vainqueurs glaciale… Du coup en voyant le film je pensais vraiment que Gale allait remporter haut la main notre jeune demoiselle, alors que non, les liens qui se forment entre Katniss et Peeta dans l’arène sont très forts (même si elle ne voit rien cette gourdasse XD).

La seule chose qui m’a un peu dérangé c’est la fin. Comme le livre est écrit à la première personne nous n’avons que le point de vu de Katniss, et après l’assassinat de Coin, autant dire qu’elle n’est pas en état de nous livrer quoique ce soit. On ne sait rien de son procès, elle n’a aucune confrontation avec Gale, et j’aurais voulu voir plus longuement comment Peeta arrive à conquérir son coeur pour de bon. Les tous derniers chapitres vont trop vite (la mort de Finnick est balayée d’un revers de la manche…), on aurait aimer en savoir plus. J’ai un faible espoir celui que le film nous en dira plus. Allez savoir ! La révolte sera divisées en deux parties et Suzanne s’occupera sans doute du scénario comme dans le 1er volet… Je garde espoir.

Je reviens sur the love story, qui, si elle n’est pas évident au début, devient le nœud de l’histoire. Quand j’ai vu le film j’étais plutôt du côté de Gale et je pensais vraiment que c’était lui qui allait remporter la timbale… euh non, Katniss. Mais quand j’ai lu le 1er tome autant dire que j’ai vite changé d’avis. Peeta s’y révèle un amoureux transis bien plus convainquant. Katniss est bien évidement la dernière à le voir. Même si leur histoire est parsemée d’embuches j’ai vibré comme une adolescente pour les amants maudits.

J’ai hâte de voir les nouvelles adaptations pour me replonger dans l’arène et prolonger cette parenthèse que j’ai eu bien du mal à quitter. Je lorgne déjà le DVD à venir alors que je n’ai pas du tout apprécié la réalisation, mais j’ai tellement envie de me replonger dans l’histoire que je sens que je vais passer outre…

Puisse le sort vous être favorable !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

9 pensées sur “HUNGER GAMES : une tragédie grecque

  • 16 juillet 2012 à 10 h 28 min
    Permalink

    Alala tu comprends pourquoi je les ai dévoré aussi vite également xD Vivement que je vois le premier film je n’attends que ça depuis que j’ai commencé les livres !! Vite !!!

  • 16 juillet 2012 à 10 h 33 min
    Permalink

    J’espère que tu ne seras pas trop déçue par le film !
    Vivement le 18… ça va être long d’attendre une film par an ensuite @@ Mais bon ça compensera HP qui s’est terminé…

  • 17 juillet 2012 à 18 h 07 min
    Permalink

    J’ai adoré ces livres, j’ai lu la trilogie en quelques jours (3, je crois) et j’était super accro !
    Je suis allée voir le livre ensuite et je n’ai pas du tout été déçue, je trouve le casting très réussi.
    Et moi, j’ai toujours été team Peeta !!

  • 17 juillet 2012 à 19 h 10 min
    Permalink

    J’ai découvert les Team Peeta et Team Gale 😀 C’est marrant forcément je suis de Peeta <3
    Quand je dis que j'ai à nouveau 16 ans avec ces livres XD

  • 17 juillet 2012 à 20 h 16 min
    Permalink

    Haaa j’adore cette trilogie, et si je peux me permettre, je te conseille Tout l’Univers de Hunger Games de Loïs H Gresh, qui est super pour mieux comprendre encore ces livres et leur univers. Ce bouquin est très fourni et c’est un très bon complément de lecture !
    En dehors de ça, j’adore Peeta ! 🙂

  • 18 juillet 2012 à 14 h 12 min
    Permalink

    ah merci, je viens de le voir en occaz, j’attends la paie et je le commanderais à ce moment là 🙂 !!!!

  • 30 juillet 2012 à 12 h 40 min
    Permalink

    hey! Bon… J’en ai lu trop sur ton article, j’ai pas su m’arrêter à temps ^^ Mais bon, je pense pas que certaines informations m’empêcheront de lire les bouquins pour autant!

    J’entends parler de Hunger game partout en bien. Ca donne en vie de le lire, surtout avec la description que tu fais du style de l’auteur qui me conviendrait parfaitement! Je vais essayer!

  • 30 juillet 2012 à 13 h 12 min
    Permalink

    Bon tu me diras si cela t’as plus ^^ En tous les cas même en ayant vu le film j’ai dévoré le 1er tome @@

  • 9 août 2012 à 1 h 13 min
    Permalink

    C’est intéressant de voir ton point de vue étant donné que tu as découvert l’histoire d’abord par le film et ensuite seulement par les bouquins. Effectivement dans le film beaucoup de choses ont été rognées et je me posais vraiment la question de savoir si les gens avaient compris l’histoire. Force est de constater qu’il y a plein de moments qui perdent de leur sens parce qu’on n’est pas dans la tête des persos.

    Pareil j’ai accroché à son style simple mais qui empilait les péripéties très rapidement, je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer tellement il se passait de choses, du coup on met entre parenthèse l’absence de vrai style d’écriture. C’est juste assez pour s’imaginer l’histoire et c’est suffisant.

    Par contre j’ai adoré la fin justement parce qu’elle conserve tout du long le seul point de vue qu’on a dans les bouquins et ça c’est fort. On débarque comme Katniss on sait pas où on en est ni ce qui s’est passé et finalement plein de moments importants se passent sans besoin de l’héroïne. Elle a été le vecteur déclencheur de quelque chose qui la dépasse dès le début et qui se concluera sans elle. J’ai trouvé ça cynique et plus logique étant donné les jeux de pouvoirs qui se jouent toujours à la tête des nations.

    Pareil j’étais à fond fleur bleue avec Katniss et Peeta même si c’est rallongé et étiré au max et que ça aurait sûrement gagné à être moins long et gnangnan. Par contre j’aime beaucoup comment ils se retrouvent à la fin sans chichi ni gros violons.

    J’ai hâte de voir les futures adaptations des livres étant donné les descriptions d’arènes que j’y ai lues. Mais j’espère que le niveau sera un peu mieux que le premier qui visuellement était très beau mais ratait complètement le reste de mon point de vue. Avec un matériel aussi léger et simple que le premier tome ils ont réussi à pondre un film encore plus simple. Fallait le faire.

    Ah et puis je dois dire que les garçons je m’en fiche mais par contre je trouve Jennifer Lawrence parfaite en Katniss. Je l’avais vue dans une film (Winter’s Bones) où elle jouait déjà une jeune fille qui s’occupait de ses frères et soeurs plus jeunes dans un coin paumé des Etats-Unis avec des voisins vraiment pas nets et dangereux et déjà elle dégageait une force incroyable.

Commentaires fermés.