Lecturemanga - manhwa - manhua

Après l’anime voici le manga : Otome game

Otome Game no Hametsu Flag Shikanai Akuyaku Reijô ni Tensei Shite, raccourci en Otome Game, est au départ un light novel écrit par Yamaguchi Satoru illustré par Hidaka Nami. Fait plutôt rare, cette dernière est aussi la dessinatrice de la version manga.
En France, on peut regarder l’anime sur Crunchyroll, la seconde saison a débuté en juillet. Depuis le mois d’avril 2021, c’est chez Delcourt Tonkam que l’on peut lire le manga. Il est prépublié dans le magazine pour jeune femme Comic Zero Sum.

Le résumé

Après avoir reçu un coup à la tête, une lycéenne se retrouve dans le monde d’un jeu vidéo, un « otome game » (jeu de drague), où elle incarne la riche héritière – et méchante – Katarina Claes, alors âgée de 8 ans !
Pour elle, la meilleure fin de ce jeu sera l’exil et la pire la mort ! Sachant que son destin sera « scellé » à ses 15 ans, Katarina va tout tenter pour éviter ce funeste destin !

© by HIDAKA Nami / Ichijinsha
Monde pas si inconnu

Ce que j’aime dans Otome game c’est que notre héroïne devient la méchante, alors qu’elle est loin de l’être. D’ailleurs éviter son destin tragique elle fera tout pour entrer dans les bonnes grâces de tous ses comparses. Comme c’est fait de façon naturelle Katarina se fait apprécier de tout le monde. C’est amusant car c’est sans malice, son seul souhait dans la vie c’est de manger… L’amour ça lui passe un peu au-dessus de la tête. Pourtant elle est entourée de prétendant.es. Harem, harem inversé, on est bien au de-là. Le contrepied d’Otome game en fait un titre bourré d’humour. On ressort avec un large sourire.

Otome game

L’anime est fidèle au manga, qui doit lui-même être fidèle au light novel. Ainsi, on n’est jamais en terrain inconnu. Ce qui fait la force du titre se trouve concentré dans la version papier. Le plus gros reproche que je lui ferais c’est de trop coller au texte de base, ce qui en fait d’Otome game un isekai extrêmement bavard. On a donc toutes les explications de A à Z. Impossible de s’y perdre ou de louper quelque chose.
Les dessins sont très jolis et si le manga reste assez classique dans sa narration, le principal dans avec Otome game c’est de se détendre. C’est la petite comédie tranquille, un isekai qui change un peu de ce que l’on voit d’habitude, tout en gardant les codes du genre.

Otome game est aussi drôle que la version anime, si vous avez aimé cette dernière, aucun doute que la version papier vous plaira tout autant. Si vous n’avez jamais vu l’anime et que les isekai ne vous font pas peur foncez !

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.