Cinéma

Violet evergarden – le film : Une fin à la hauteur de nos attentes

Violet evergarden c’est au commencement un light novel écrit par Kana Akatsuki et édité par Kyoto Animation. Le studio les a ensuite déclinés en série d’animation de 13 épisodes ainsi qu’un épisode spécial. J’avais parlé de la série lors de sa diffusion (lire l’article). En 2019, il y a eu un premier film d’animation, Violet Evergarden : Éternité et la Poupée de souvenirs automatiques, qui est un épisode spécial un peu plus long et encore plus beau que la série. La série et le film sont disponible sur Netflix.
Vient ensuite celui qui nous intéresse aujourd’hui : Violet Evergarden, le film. Eurozoom a fait des sorties exceptionnelles dans peu de salles pour ce film comme cela avait été fait pour le précédent.

Synopsis

Violet Evergarden est toujours incapable d’oublier Gilbert Bougainvillea, son ancien supérieur hiérarchique dans l’armée. Un jour, alors qu’elle reçoit une demande d’un jeune client, CH Postal découvre une lettre sans adresse dans leur entrepôt.

Une équipe soudée

Contrairement au film précédent, c’est Taichi Ishidate, le réalisateur de la série, qui s’est attelé à ce dernier. Cet animateur et réalisateur participe à beaucoup de production du studio Kyoto animation (Free !, Miss Kobayashi’s Dragon Maid, K-ON! etc.). Violet evergarden – le film a été mis en chantier après le terrible incendie, alors qu’ils avaient réussi à sauver le 1er film.

Le film a reçu de nombreux de prix au Tokyo Anime Award Festival 2021, avec notamment le prix du meilleur film, mais aussi pour Reiko Yoshida, le prix de la meilleure scénariste et  pour Mikiko Watanabe le prix de la meilleur direction artistique. Et c’est tellement mérité. Car oui outre le fait que l’anime se paie le luxe de vous faire chialer il est aussi terriblement beau.

Un film qui va vous tirer des larmes

Violet evergarden – le film est le point final à l’une des plus belles pépites de ses dernières années. Certes beaucoup moins connu qu’un Demon slayer, car plutôt destiné à un public adulte. Il est évident qu’on ne peut pas rester insensible à cette jeune fille, ancienne soldate, qui va apprendre au contact des autres ce que sont les sentiments. habillement mis en scène le film, tout comme la série, vous tirera quelques larmes. D’ailleurs ce n’est pas tant la résolution de ce qui avait commencé avec la série qui vous fera pleurer (si, un peu quand même), mais l’introduction d’un nouveau personnage. Ah, ils ont été fort. Certains diront que c’était prévisible, que c’est « facile ».

Mais qu’est-ce que ça fonctionne bien. La salle était dans un état lamentable. Tout le monde reniflait tant de ne pas être la personne qui allait fondre en larme… J’avais pas vécu ça pour un anime depuis Le tombeau des lucioles, c’est vous dire l’ambiance. Tout le monde est resté dans son siège jusqu’à la fin du générique.

La question faut-il avoir vu la série pour voir le film, la réponse est c’est mieux ! Ce film est la conclusion de Violet evergarden. Elle commence avec une référence à l’épisode 10, Un être cher veillera toujours sur vous, ce qui pose directement les bases de ce que va être la suite : de l’émotion à l’état pur. C’est triste, c’est beau, et on ressort avec le cœur brisé et recollé dans la même séance. Violent, mais ça montre à quel point il a été bien écrit et mis en scène.

Violet evergarden – le film est un très beau film que je recommande chaudement, si vous prévoyez de le voir au cinéma, prévoyez un second masque de rechange, sinon attendez sa diffusion sur Netflix ou jetez vous sur le coffret DVD/ blu ray quand ils seront en vente. Cette saga mérite que vous y jetiez un œil. 

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.