[manga] Switch girl!! le manga pour filles très rock’n’roll

switch_girl_dramaL’auteur s’appelle Natsumi AIDA est née le 31 juillet 1978, dans la préfecture de Kanagawa. Elle débute sa carrière en 2001 après la fin de ses études, mais ne débutera sa première longue série qu’en 2006 à savoir Switch girl!!. Pré-publié dans le magazine Margaret et en France chez Delcourt au mois d’avril 2009.
D’après sa biographie : son passe-temps favori est la chasse aux soldes et autres promos en tous genres – comme son héroïne lorsqu’elle est en mode OFF. Il y aurait donc un peu d’elle dans le personnage de Nika.

Au Japon Switch girl !! se vend tout de même à 5 millions d’exemplaires. En France elle n’est pas en reste, c’est le Shôjô manga le plus vendu dans l’hexagone, bientôt un demi million d’exemplaire pour 16 volumes. Si bien que son adaptation en drama (feuilleton télévisé) arrive bientôt sur KZTV. Rien que ça !

L’actrice principale Mariya NISHIUCHI sera présente au côté de Natsumi AIDA à JAPAN EXPO au mois de juillet.

switch-girl-manga-volume-17-simple-55972Synopsis : Nika est une fille bien dans sa peau, belle, populaire et toujours de bonne humeur. Mais derrière cette façade trompeuse, la jeune fille cache une toute autre apparence qu’elle tente de garder secrète : dès qu’elle rentre chez elle, Nika se relâche et devient plus négligée. Mais un jour, un nouvel élève arrive au lycée et… ?!

Avis : Qu’est-ce qui me plait dans ce shôjô ? Car oui, je n’ai plus vraiment l’âge pour lire les délires d’une bande de lycéens. MAIS Switch girl!! c’est pas la même chose. Switch girl!! c’est un OVNI.
Vous les filles qui me lisez on se retrouve dans ce manga, car oui on se pomponne pour sortir, mais chez nous on est en mode OFF ! On se retrouve dans Nika, parce qu’on est toute un peu comme ça. Souvent comparé à Elle et lui, le manga ne suit pas le même objectif. Si dans le premier les personnages essaient de changer, de s’améliorer de devenir eux-mêmes. Dans witch girl!! les personnages de Nika et Arata assument leur bipolarité. Ils assument leur double vie ON et OFF et ne cherchent pas à changer. Au contraire ils gardent leur secret bien caché comme une bulle de sureté.

Bien entendu l’histoire tourne autour d’amourette de lycéens, mais l’auteur ne tombe jamais dans le patho, ni dans le cul-cul. Les sentiments restent crédible (si, plus que d’habitude). C’est sans doute là que le scénario pèche le plus. Le manga est pré-publié dans un magasine qui a ses codes et ses exigences.

Et ce que j’aime par dessus tout ce sont les apartés de l’auteur. Elle répond à des questions de lectrices sur différents sujets aussi divers que variés. Cela peut aller de ce qu’elle aime comme musique à des questions sur son propre côté OFF. Elle n’est pas avare d’anecdotes ce qui la rend très attachante.

C’est ça que j’aime elle répond sans tabou à toutes les questions, même celles qui paraissent incongrues et répond parfois à grand renfort de dessins à toutes les requêtes. Ça change totalement de ce qu’on a l’habitude de lire dans cette catégorie de manga et surtout au Japon.

Je vous encourage donc fortement à lire Switch girl!! Et pis c’est tout !

Photos : KZTV et Delcourt

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

5 pensées sur “[manga] Switch girl!! le manga pour filles très rock’n’roll

  • 22 juin 2012 à 20 h 36 min
    Permalink

    J’avoue que pour switch girl, je suis un peu tiraillée entre envie et appréhension…non pas que je le trouve mauvais mais comme Otomen ça part sur une idée, un concept et je me demande comment ça va tenir sur la longueur ! Apparemment, dans les deux cas il y a des baisses de régime sur quelques tomes.
    Par contre, à part le look de Nika, ça n’a RIEN à voir avec karekano. Déjà les deux mangas ne jouent pas dans la même catégorie.
    Par contre je me laisserai plus tenter par le drama (format court tout ça), dont j’ai vu des extraits.
    ps: j’avoue que j’aime être ne tenue décontracte à la maison mais je suis looooooooin de Nika ^^ »
    ps2: je sais pas si c’est moi, mais j’ai l’impression que les asiatiques sont plus portés sur le « cracra » que nous (cf Mitsuko attitude). Je compte plus le nombre de fois où les coréens/taiwanais font des références à la bave/diarrhée et autres joyeusetés – plus que les japonais d’ailleurs-.

  • 23 juin 2012 à 12 h 59 min
    Permalink

    Oui j’avoue sur la longueur y a parfois des ratés, des histoires pas ou peu intéressantes et clairement Shojo… Mais j’adore toujours autant lire ses appartés ^^’

    Je sais pas pour le cracra 🙁

    J’avais un côté ON avant XD mais ça c’était avant.

  • 23 juin 2012 à 14 h 24 min
    Permalink

    Maintenant tu n’es plus qu’en mode off ??? :p

  • 23 juin 2012 à 16 h 22 min
    Permalink

    presque :/ Mon mode ON je le travaille mais c’est plus trop ça :/ bouuuh

  • 1 juillet 2012 à 14 h 58 min
    Permalink

    Ah elle sera à la Japan, c’est intéressant, dommage que je n’y aille pas cette année. J’aime bien le manga, ma soeur l’achète donc je le lis à l’occasion, je trouve intéressant le côté décomplexé relaxe mis en avant, par contre y a beaucoup de truc rocambolesque dans l’histoire c’est clair, mais c’est ce qui est marrant. Le drama j’ai un peu moins suivit, car je suis tomber sur du mauvais streaming je dois dire, mais ca à l’air de bien correspondre à l’ambiance.

Commentaires fermés.