Pourquoi il faut lire : Reincarnated as a Pretty Fantasy Girl

Reincarnated as a Pretty Fantasy Girl de son titre original : Life with a ordinary guy reincarnated into a total fantasy knockout (Fantasy Bishoujo) une œuvre scénarisé par Tsurusaki Yû et dessiné par Shin Ikezawa prépublié sur l’application manga sur mobile Cycomi (Shōnen) depuis novembre 2019. Il est toujours en cours de publication et compte sept tomes. Son anime est disponible sur Crunchyroll tous les mardis à 18h30.

C’est quoi l’histoire ?

Hinata Tachibana, un employé de bureau âgé de 32 ans désespéré en amour, est transporté dans un monde parallèle avec son meilleur ami, Tsukasa Jingûji, un beau gosse un peu aigri. Le problème ? La déesse qui les a invoqués est pleine de malice et transforme Hinata en une belle jeune fille blonde.
Pour retrouver son apparence d’origine, il lui faudra vaincre le roi démon. C’est le début d’un très long périple semé d’embûches, mais surtout d’une comédie romantique gender bender, un ovni dans le genre isekai…
Vous voulez vraiment me faire croire que cette jolie fille est mon meilleur ami ?!

Pourquoi il faut le lire ?

Parce que c’est drôle ! Tout simplement. C’est simple pourtant. Je sais que le mot isekai fait fuir les gens, mais celui-ci se moque du genre avec malice.
Tsukasa Jingūji est le beau gosse qui fait tomber toutes les femmes, sauf qu’il s’en fiche totalement. A ses côtés depuis l’enfance Hinata Tachibana un garçon qui tombe toujours amoureux d’une fille qui elle n’en a que pour Jingūji. Ils ont 32 ans et ils sont inséparables, ils bossent ensemble, boivent ensemble. Ils se chamaillent tout le temps. Bref, malgré tout ce qui les séparent, ils passent littéralement leur vie ensemble.
Un soir où Tashibana est ivre mort, il fait le vœu de devenir une femme pile devant une déesse qui va bien entendu le réaliser. Les deux jeunes hommes pensent qu’ils ne doivent pas tomber amoureux l’un de l’autre. Ils sont donc bien souvent très gênés par leurs réactions respectives. Ils sont très cons, mais c’est ça qui est drôle. On a aussi assez vite une certaine tendresse pour eux. Et bien entendu mon sang de fujoshi ne pouvaient que kiffer cette relation ambiguë.

Réincarnation et combat contre le mâle

L’anime est un copier coller du manga, si vous lavez déjà vu sur Crunchyroll vous ne serez donc pas dérouté. Le coup de crayon de Shin Ikezawa est très, très joli. On apprend à la fin du tome que Tsurusaki Yû s’est bien creusé la tête pour écrire son scénario. Les gags fonctionnent à merveille et les deux héros sont vraiment attachants. Par la suite on va découvrir petit à petit des personnages secondaires tout aussi drôle et frappés.
Bref, prenez le temps de vous plonger dans cet isekai qui mérite vraiment d’être lu. Pas de harem, pas de quête dans des grottes ou labyrinthe… Juste deux gars qui tentent « un peu » de retourner d’où ils viennent et qui vont au passage apprendre à mieux se connaître. Et ce, bien au de-là de leur amitié de longue date.

Reincarnated as a Pretty Fantasy Girl est un gros coup de coeur, tout comme l’avait été l’anime. Humour décalé et contagieux, j’attends avec impatience la suite.

Public : Tout public

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.