RPG et fantasy dans Infinite Dendrogram

© Sakon Kaidou / Taiki Hobby Japan HJ Bunko

Infinite Dendrogram est un roman (light novel) écrit par Sakon Kaidou et illustré par Taiki. L’édition française est réalisée par LaNovel Edition, en version ebook et physique. Sept tomes sont déjà disponibles en français, sur onze parues au Japon. Fort de son succès le light novel continue sa route. Vous connaissez sans doute son adaptation anime diffusé entre janvier et avril 2020 et disponible sur Wakanim.

De quoi ça parle ?

Le 15 juillet 2043, sortait le VRMMO immersif « Infinite Dendrogram » intégrant « l’Embryo », un système unique se développant en une infinité de variétés selon chaque joueur.
S’appuyant sur des prouesses techniques qui étaient jusque-là inaccessibles aux VRMMO, « Infinite Dendrogram » est devenu en un clin d’œil un phénomène mondial.
Mukudori Reiji débute sa vie à Tokyo après avoir réussi ses examens d’entrée à l’université et, pour célébrer la fin de sa longue période de révision, décide de lancer le jeu afin d’y rejoindre son frère…

© Sakon Kaidou / Taiki Hobby Japan HJ Bunko
L’auteur

Sakon Kaidou a début en 2015 sur un site nommé Shōsetsu-ka ni narō (devenons romancier). Tout un programme !
Il se fait remarquer et son titre est repéré et publié par Hobby Japan dès 2016 sous le label HJ Bunko. En 2017, il se classe premier du BookWalker Japan dans la catégorie « nouveau light novel ».
Les 11 premiers tomes se sont vendus à 500 000 exemplaires, ce qui est un belle performance. Il existe même deux mangas dont le spin-off Crow record : Infinite Dendrogram Another. Un jour peut-être qu’on aura droit à une adaptation en anime. Pour une fois nous aurions eu les romans avant !

Infinite Dendrogram

On suit donc les aventures d’un jeune homme qui va à travers un jeu vidéo en réalité virtuelle vivre des aventures fantastiques. Un plot qui devient assez courant désormais et développé avec plus ou moins de bonheur. Dans le même genre j’ai pu lire ou voir les anime Sword Art Online, Full Dive ou encore plus récemment le manga Shangri-la Frontier. J’en oublie peut-être car c’est un thème assez souvent abordé. Un jeune garçon se retrouve dans un monde virtuel où sa vie va radicalement changer, pour le meilleur et pour le pire. Il va faire des rencontres qui vont le marquer. Tout en gardant en tête qu’il est dans un monde virtuel.

J’ai pu m’immerger dans les deux premiers tomes de cette saga. Je ne suis pas une gameuse, j’ai été un peu décontenancé par le vocabulaire, heureusement il y a un glossaire à la fin du livre. Sinon j’aurais été un peu larguée par les termes spécifiques. Mais pas de panique, on s’y fait très vite.

Les personnages sont assez attachants et l’action est constante. Il y a peu ou pas du tout descriptions, malgré tout le style est très fluide. Le récit est bien construit. L’évolution Mukudori Reiji se ressent parfaitement. Je ne suis pas forcément fan de ce genre de fantasy, mais il faut bien avouer qu’on se prend vite au jeu. L’univers qu’a Sakon Kaidou inventé est riche et plein de rebondissements. Le second tome est un peu plus sombre que le précédent, notre héros prend de l’épaisseur.

Infinite Dendrogram est une série de roman bien écrits et si vous aimez les RPG et autres jeux en ligne vous devriez adorer. Ce light novel se lit sans déplaisir jusqu’à la dernière ligne.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.