ALMA, l’affrontement entre humains et machines

ALMA est un manga en quatre tomes de MITO Shinji. Ce dernier a remporté en 2015, le prix du jeune talent Quatre saisons du magazine Afternoon pour son one-shot Allegro. Après une histoire courte en 2016, puis Dareka no sekai une histoire en deux tomes il créé ALMA un manga prépublié dans le Weekly Young Jump entre 2019 et 2020. C’est grâce à Panini manga que nous pouvons enfin découvrir ce talentueux mangaka.

Le résumé

Dans un monde en ruine d’où l’humanité semble avoir été éradiquée, Ray cherche désespérément d’autres survivants sous le regard inquiet de son amie Trice. Lorsqu’un attaquant venu du ciel tente de tuer Ray, Trice s’interpose et révèle au grand jour un secret caché depuis quinze ans… Commence alors pour le jeune homme un long voyage, guidé par les paroles de son amie.

Pour lire un extrait cliquez sur l’image © by MITO Shinji / Shûeisha
Puzzle Post-apo

Je ne connaissais pas du tout ce manga, ni son auteur. C’est donc sans apriori que j’ai commencé ALMA. Ce qui m’a tout de suite frappée ce sont les décors incroyables. L’auteur nous plonge dans un monde post apocalyptique, mais on ne sait pas encore pourquoi ni comment au début. L’histoire tourne autour de Ray, un jeune garçon qui semble être le dernier humain dans cette ville (sur cette terre). Il tente d’établir une carte des environs et tentant des sorties de plus en plus éloignée.

Puis un jour son monde s’écroule et il doit aller de l’avant pour enfin comprend qui il est, si il est seul et tant d’autres questions. Ray va devoir reconstituer, tel un puzzle géant, les bouts de mystères. Ils vont s’emboiter les uns après les autres. Mais il faudra beaucoup de courage à Ray pour affronter le passé de l’humanité et son futur.

Le seul avenir de l’humanité

Petit à petit l’auteur nous tisse une histoire riche en découvertes et en rebondissements. Il nous propose un thriller sur le thème des IA qui nous fait réfléchir, sans que ce soit obscure. Les œuvres d’anticipations sont toujours les bienvenues dans ma bibliothèque, de plus elle ne fait que quatre tomes. En ce qui concerne ALMA, on n’est pas sur un titre qui va révolutionner le genre, mais c’est très bien écrit. Du coup du moment où on débute, c’est compliqué de lâcher le manga. J’ai été happé tout de suite et j’attends la suite avec impatience.

MITO Shinji est sans aucun doute un auteur à suivre de près. Panini manga a eu du flaire de le publier.

ALMA est un titre immersif qu’il est impossible de lâcher avant la dernière page. La dernière scène nous fait regretter de ne pas avoir déjà la suite en main. Au final c’est une Bonne surprise, un pur récit SF à la fois poétique et mystérieux.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.