Rattrapage d’anime : ACCA

ACCA: 13-Territory Inspection Dept. est une série animée adapté du manga du même nom de Natsume Ono prépublié dans le magazine Square Enix en japonais et Yen press en anglais. Les six tome que compte la série sont totalement inédits en France malgré ses indéniables qualités.
Natsume Ono est une autrice qui a pourtant été édité en France chez Kana avec Goyô, Ristorante Paradiso et Gente. Son style graphique très particulier ne semble pas avoir fait des émules. Elle publié aussi des titres Boy’s love sous le nom de Basso eux aussi sont inédits en France.
Les 12 épisodes de l’anime sont quant à eux est disponibles sur Wakanim depuis janvier 2017.

Le royaume de Dowa est divisé en 13 circonscriptions autonomes dirigées par un monarque. Depuis près de 100 ans, l’organisation ACCA surveille le royaume et protège la paix en prévenant les éventuels coups d’état. Jean Otus, général en second au sein d’ACCA, va se retrouver peu à peu emmené au cœur d’un monde d’espionnage et d’intrigues. Impossible de vous raconter un peu plus en détail l’histoire car ce serait vous spoiler, hors, ce serait gâcher une bonne partie de l’intrigue sachant que le grand intérêt de ACCA, c’est justement son intrigue étonnamment complexe.

C’est le studio MAD HOUSE qui s’est occuper donner vie ce petit chef d’oeuvre. A la réalisation rien moins que Shingo Natsume qui a réalisé Boogiepop and the Others, One Punch Man (1re saison, celle qui est bien) ou encore le délirant Space Dandy. Au scénario, il retrouve un proche collaborateur Tomohiro Suzuki avec qui il a déjà bosser de nombreux fois.
C’est Ryō Takahashi qui s’occupe de la musique et de ce fait du générique avec le projet ONE III NOTES créé pour l’anime. Le générique de début, shadow and truth, est une petite perle tant que la parfaite synchro avec la musique, que son contenu, que la musique !

La qualité générale de l’anime saute aux yeux rapidement. Une très bonne animation, un chara design qui met en valeur les dessins originaux et un scénario totalement maîtrisé. MAD HOUSE a fait un excellent travail sur cette adaptation. L’histoire c’est tout ce que j’aime, des complots politiques alambiqués, des traîtrises, des doubles jeux… C’est bon de voir se dérouler un scénario aussi palpitant, avec une réflexion sur le fonctionnement de l’état et  de son administration. Parce que oui ACCA fait réfléchir sur le concept de citoyenneté dans un pays monté de toute pièce après des guerres déchirantes.

Petit singularité de l’anime, parfois, on se demande si on n’est pas tombé dans un anime sur les spécialités culinaires plutôt que sur sa politique… J’ai eu très faim, très faim même. Et je ne parle pas des noms des personnages tel que Biscuit, Beurre ou Pastis… L’autrice a passé du temps en Europe, notamment en Italie et cela se sent dans son récit.

Natsume Ono étant aussi Basso, une mangaka qui publie histoires BL y a t-il quoique ce soit dans ACCA qui y ferait penser ? Oui, et non. Non, car franchement, ACCA se concentre sur son récit politique et culinaire. Mais, peut-être un peu oui, parce qu’en bonne fujoshi que je suis désormais… bien obligée d’avoir envie de voir Jean et Nihno ensemble. Que voulez-vous on se refait pas. Même si Jean fait des yeux doux à Mauve, c’est à sens unique, alors que Nihno a consacré sa vie entière à Jean. Et, une des dernières scènes nous donne envie d’y croire un peu.

Côté suite et autre spin off, on trouve tout d’abord, ACCA 13-Ku Kansatsu-Ka P.S. qui raconte de petites histoires se déroulant avant le manga, ACCA 13-Ku Kansatsu-Ka Gaiden Paula et Michelle, et plus récemment BADON un spin of du manga qui vient tout juste de débuter. Notons une suite à l’anime avec Regards, l’OVA sorti en mars 2020 (inédite en France), et se déroulant un an après la fin de la série. On retrouve donc tous les personnages et on en apprend un peu plus sur ce qu’ils sont devenus.

ACCA je l’ai dévoré en une journée, il concentre tout ce que j’aime des complots politique dans un univers imaginaire mais plausible, des personnages attachants et des destinés dramatiques. Si le style graphique vous rebute le scénario devrait vous captiver. Plongez-vous dans le royaume de Dowa explorez les différentes régions avec l’aide de l’administration ACCA. Jean est un excellent guide dans cette lutte pour le pouvoir passionnante. 

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.