Lecturemanga - manhwa - manhua

Kaze no shō retour à l’ère Keian

Kaze no shō est un manga écrit par Kan Furuyama et dessiné par feu Jirō Taniguchi. Il a été publié pour la première fois en 2004, puis en 2014 chez Panini manga, c’est sa 3e réédition avec cette fois une très belle couverture. Pour ma part c’est la première fois que je le lis. Merci à Panini de m’avoir permis de découvrir Taniguchi (enfin !).

C’est quoi l’histoire ?

Dans le Japon médiéval, (milieu du XVIIe siècle), un homme pénètre dans le temple du clan Yagyu pour y subtiliser les chroniques contenant les secrets de l’art de cette lignée de génies du sabre, mais plus important encore des éléments pouvant compromettre le régime Shogunal en place.
Le patriarche de la famille charge alors ses deux fils : Jubei et Rokumaru de retrouver l’auteur du forfait afin de déjouer les plans de son commanditaire.

KAZE NO SHO © 1992 KAN FURUYAMA, JIRO TANIGUCHI (AKITASHOTEN JAPAN)
L’histoire du Japon en manga

Japon, 1649. Les partisans de l’Empereur et les partisans du shogun s’affrontent dans une guerre sans merci autour d’un mystérieux manuscrit, Les Chroniques secrètes des Yagyû. Ce dernier recèle des secrets capables de faire trembler le shogunat des Tokugawa, qui règne sur le pays depuis plus de trente ans. Yagyû Jûbei, escrimeur légendaire, doit mettre la main sur ce manuscrit afin d’empêcher le Japon de sombrer dans la guerre civile.

Le livre du vent

J’entends énormément parler de Jirô Taniguchi, mais je n’ai jamais lu un seul de ses mangas. Je commence avec ce titre de 1992 qui n’a pas pris une ride. Et je comprends mieux pourquoi l’auteur plait tant aux bédéphiles. Ses dessins sont magnifiques et assez réaliste. Pour l’anecdote, je lisais le manga dans le RER et une dame qui était assise en face de moi m’a demandé ce que c’était comme titre. C’est vous dire que graphiquement vous en prenez plein les yeux.
Du côté du récit, les amateurs d’Histoire avec un grand H seront pleinement ravis. On connait assez peu l’histoire du Japon ou on en connait qu’une partie. Ici c’est l’occasion de lire tout en ayant l’opportunité de visualiser les vêtements et les décors de l’époque. Pour moi c’est plus parlant qu’un livre.

Kaze no shō est un titre qui a su se faire une place sur les étagères de beaucoup d’entre vous. Sa 3e réédition montre que c’est un titre qui traverse le temps et qui est toujours très demandé. Titre intemporel, c’est un parfait cadeau de Noël.

Public : Tout public – à partir 14 ans

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.