BeautéBLABLA

LUSH : j’ai testé l’Aromaco

Et bien, mes aisselles vous remercies LUSH !

aromaco_ingredient

Je ne suis pas une adepte des cosmétiques, je prends ce qu’il y a, pas cher si possible, mais efficace. Je ne passe pas mon temps dans les magasines à chercher la dernière crème trop tip top, je me maquille peu et c’est très bien comme ça.
Mais il y a une chose qui est importante pour moi : le déodorant.
Sans lui point de salut. Les déo en spray n’ont jamais vraiment servit à grand chose avec moi, à part me protéger quelques heures. Quand sont arrivés les déo en stick se fut un soulagement indescriptible. Ils me protégeaient au moins jusqu’au soir. Et puis le coup de grâce ce fut les déo anti-transpirant… Même l’été je suis TRANQUILLE.

Sauf que j’ai appris que ce n’était pas très, très bon à cause des sels d’aluminium. J’ai voulu retourner à des déo bio, naturel tout le tralala, mais ils ne protègent pas si bien, pas si longtemps. Un peu dépité je suis retournée à mes déo anti-transpirant…

Alors qu’on était au LUSH avec ma copine Sixx, elle me parle des bonnes performances de leur déo. Je suis forcément septique. Est-ce vraiment efficace ? Puis 6,95€ les 100g c’est pas donné, non ? Malgré tout je me laisse tenter pour « voir ».

Et j’ai vu !

L’Aromaco est un déodorant au patchouli et à l’hamamélis pour décourager la transpiration et du bicarbonate de soude pour absorber l’humidité. Et ça marche. Je n’ai pu le tester que l’hiver pour l’instant, mais il semble me convenir. Il tient bien toute la journée, l’odeur un peu particulière au départ on fini par s’y faire et à la trouver agréable. Le fait de ne pas avoir d’emballage et de devoir le garder dans une boite hermétique n’est pas aussi contraignante que je l’imaginais. Mes 100g vont me durer plusieurs mois et je rentrerais totalement dans mes frais.

J’attends l’été et ses grosses chaleurs pour savoir si je renonce définitivement au déo anti-transpirant !

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

7 réflexions sur “LUSH : j’ai testé l’Aromaco

  • aurore

    LUSH fait de très très bon produits, mais je n’ai jamais essayé ce genre-lÀ. Si ca marche c’est sûr que c’est intéressant, reste à voir si l’odeur n’est pas trop dérangeante, car c’est comme les parfums, je suis personnellement assez difficile. J’espère que tu feras un nouveau point cet été 😉

  • ça il faudrait que tu testes pour l’odeur, hélas on est toutes différentes de ce point de vue là.
    C’est pas simple le parfum 🙂
    Je ferais un point cet été parce que là je suis conquise !

  • kittylife

    la question fatidique : ça laisse des traces blanches ou pas sur les vêtements ???

  • Je porte pas mal de noir et pour l’instant pas de soucis 🙂

  • kittylife

    vrai ? ha bah, je vais peut-être me laisser tenter !!

  • sixx

    Ouais !! Je sers à quelque chose !! Bon, par contre j’ai du retard de blog. Kittylife, si tu vois ce message, je te confirme que le modèle ne laisse aucune trace sur mes nombreux Tshirts de groupe de Metaaaaal !! Par contre, il existe plusieurs modèles de ce déo dont un qui est jaune-orangé, celui là laisse des traces jaunes sur le blanc, donc toujours acheter le blanc-beige.
    Les déo poudres en boite je n’ai pas testé, mais celui en poudre compacte en forme de galet n’a pas eu mon approbation. Il a séché, il laissait des traces blanches.
    Voilà, si vous avez des questions sur les produits Lush demandez, j’ai remarqué que j’en sais parfois plus que certaines vendeuses -_-

  • \o/ en tous les cas j’en suis super contente ! j’aurais dû craquer bien avant !

Commentaires fermés.