2020 l’année des adaptations Boy’s love !

2020 le BL (boy’s love) débarque en force sur les écrans adaptations sur petit ou grand écran, live ou anime. Car s’il y a eu des adaptations en film, en anime (OVA ou série) et ce depuis de nombreuses années. Quand on cherche un peu, on trouve pas mal de titres : Ai no Kusabi, Hidamari ga Kikoeru, Doukyusei, My number one, Junjou Romantica, Le Labyrinthe des Sentiments, Double Mints, Kizuna, Super Lovers, Seven days, Takumi no detail, Pornographer etc. Mais les productions restent étalées sur des dizaines d’années. Alors que 2020 on a déjà pas mal de chose de prévue dans un lapes de temps assez court.

Si l’édition est florissante avec grâce à de nouvelles autrices et des lignes éditoriales plus conscientes des problématiques LGBT ou du consentement, les adaptations sont encore rares et plus frileuses et soyons honnêtes pas toujours de qualité. Le marché « BL » s’est développé au Japon, mais aussi dans toutes l’Asie. Les drama thaïlandais et taïwanais ont beaucoup de succès. Le Japon a une manne en or de milliers de scénarios déjà prêts à être adaptés à l’écran ! Ils se lancent donc dans l’aventure…

Ce qui a déjà été diffusé :

Saezuru tori wa habatakanai – the clouds gather

Twittering birds never fly est un manga de Kō Yoneda qui a débuté en 2011 dans le magazine Ihr HertZ. J’en ai parlé sur le blog. Son adaptation en film est sortie le 15 février 2020 sur les écrans japonais, sa diffusion est relancée alors que l’état d’urgence est levée en mai au Japon. C’est le studio GRIZZLY qui est en charge du projet avec la réalisatrice MAKITA Kaori sur le scénario de SEKO Hiroshi. La musique est de H ZETTRIO et la chanson thème du film, moratorium, est de Omoinotake. Le film est issu label Blue lynx de la Fuji TV.

Yashiro, un masochiste totalement dépravé, patron d’un clan de yakuza et de la société de finance Shinsei, embauche comme garde du corps Chikara Dômeki, un homme taciturne et peu bavard. Yashiro tombe peu à peu sous le charme taciturne de Dômeki, mais ce dernier reste impassible aux avances de son patron. C’est le début d’une histoire oppressante entre Yashiro qui ne parvient pas à surmonter ses traumatismes d’enfance et Dômeki qui tout en obéissant sans mot dire aux ordres de son patron, cache au fond de lui une cicatrice plus profonde

Une adaptation de qualité pour un manga qui l’est tout autant. Pour le moment pas d’infos sur la suite, The storm breaks, qui devrait sortir elle aussi sur les écrans japonais. Une OAD, Don’t stay gold, reprenant le 1er chapitre du manga devrait voir aussi le jour cette année avec le tome 7 du manga.

Sei no gekiyaku

Sei no gekiyaku (dangerous drugs of sex) de MIZUTA Yuki est inédit en France et il a eu beaucoup de succès au Japon se classant 5e du chilchil award 2020 du meilleur scénario. Ce manga a été adapté au cinéma (en version live avec des acteurs et tout et tout) en 2020 avec une sortie le 14 février. Kitadai Takashi joue le rôle de Ryoji Yoda et Watanabe Sho celui de Makoto Katsuragi. Il est réalisé par JŌJŌ Hideo.

J’en ai parlé dans le BL café. C’est aussi pour un public averti. Le héros Katsuragi est un salaryman, très doué, mais aussi au bout du rouleau qui va tenter de se suicider. Un homme étrange va le sauver, pour mieux s’en prendre à lui. Il va le séquestrer, le torturer, le violer etc. etc.

C’est clairement pour un public averti, n’ayant pas pu le lire en entier je ne saurais vous dire la raison de son succès, à part que cela semble être un thriller intéressant.

Sekaiichi Hatsuko – Proposal hen

Sekaiichi Hatsuko -Proposal Arc est tiré du manga de Nakamura Shungiku (Junjou Romantica) pour célébrer les cinq ans du magazine Emerald de Kadokawa. Le film est produit Studio DEEN. Ce manga est un classique du genre édité par Asuka (Kaze) il a été réimprimé dernièrement. L’anime a même été diffusé sur KZPLAY mais aussi sur Netflix.

Un premier amour ne se concrétise jamais… d’après qui d’abord ?! Lassé d’entendre qu’il a été pistonné, Ritsu Onodera quitte la maison d’édition de ses parents pour se faire engager chez un concurrent, les éditions Marukawa. Malheureusement, il se retrouve affecté au département manga, et plus spécifiquement, au shôjo : or, il n’a ni intérêt, ni expérience en la matière ! Lui qui s’est juré de ne plus jamais tomber amoureux, le voilà gui doit gérer des séries dégoulinantes de romance. En plus, il doit supporter Masamune Totem., son rédacteur en chef arrogant et tyrannique… Jusqu’au jour où il découvre qu’il s’agit de son premier amour ! Panique à bord !
Le film est basé sur les quatre couples et abordera les fiançailles et le mariage.

Le blu-ray et le DVD sortiront le 26 juin 2020 au Japon.

his

Ce film n’est pas tiré d’un BL, mais il raconte l’histoire de deux hommes amoureux (Shun (Hio Miyazawa) et Nagisa (Kisetsu Fujiwara)) depuis le lycée mais après l’obtention de leur diplôme ils se séparent. Ils se retrouvent quelques années plus tard. L’un a fait sa vie avec une femme et a eu un enfant. Ils se retrouvent alors que ce dernier vient de divorcer et qu’il vit avec sa petite fille.
Le film est réalisé par Rikiya Imaizumi avec le scénario d’Atsushi Asada. Il s’agit de la suite du drama : HIS « I didn’t intend to fall in love ».

C’est un peu hors sujet car ce n’est une adaptation d’un roman ou d’un manga boy’s love, mais la bande-annonce est vraiment bien du coup j’avais quand même envie d’en parler.

Life senjō no bokura

Life (Life Senjô no Bokura) de Miya Tokokura est un one-shot paru à partir de 2016 dans le magazine Hanaoto. Au Japon il a gagné le prix du meilleur manga au BL award 2018 organisé par le site Chilchil. Une reconnaissance méritée pour un titre tout en finesse. Chez nous il est disponible chez Taifu comics. J’avais écrit une critique lors de sa sortie (lire la critique). C’est un énorme coup de cœur.

Itō et Nishi sont deux rêveurs qui passent leur temps à marcher sur les lignes bordant les routes en imaginant tout un tas de situations périlleuses. Un jour, les deux garçons finissent par se croiser et faire connaissance. Tout doucement, une agréable routine s’installe entre eux, chacun attendant l’autre sur le chemin, et Itô commence à développer d’étranges sentiments pour Nishi. C’est ainsi que débute leur histoire vouée à durer toute une vie.

Les quatre épisodes du drama seront disponibles au Japon sur la plateforme Rakuten TV, en France vous pourrez les voir sur Rakuten viki. Les deux rôles principaux sont interprété par Jin Shirasu et Raiku. La mini-série semble se concentrer sur trois périodes de la « vie » de Itō et Nishi, leurs 17 ans, 19 ans et 28 ans.
On notera le cameo de Wayne Sung acteur taïwanais qu’on a pu voir dans le drama HIStory 3 Make Our Days Count.

Kyojinzoku no Hanayome The Titan’s Bride

Kyojinzoku no Hanayome – The Titan’s Bride est un manga de ITKZ (Itokazu), il est disponible sur l’application Coolmic en VF. L’anime sera disponible en anime en juillet 2020 sur la chaîne TOKYO MX (censuré) et avant ça sur le site web ComicFesta Anime (non censuré). En France, vous pourrez la voir sur Coolmic comme ce fut le cas pour Papa Datte, Shitai (3€ l’épisode) Un « boy’s love isekai pour public averti » résume assez bien dans quoi vous vous embarquez. On vous aura prévenu…

Mizuki Kouichi est un lycéen populaire et capitaine du club de basketball, un jour il se retrouve transporté dans un autre monde… pour devenir la femme du prince des Titans. Comment faire face à leur différence de taille ?!

A casting Yuuki Ono (Josuke Higashikata dans JoJo’s Bizarre Adventure: Diamond Is Unbreakable) dans le rôle de Kaius Lao Bister et Kento Ito (Hirotaka Nifuji dans Otaku OTaku) dans celui de Koichi Mizuki.

Given

Given est un manga de KIZU Natsuki publié en France chez Taifu comics (Lire l’article). Il compte cinq tomes et il est toujours en cours. Après l’anime diffusé en France sur Crunchyroll (Lire l’article), l’arc qui se concentre sur Haruki et Akihiko sera un film. Ce dernier est issu label Blue lynx de la Fuji TV.  Il devait sortir le 16 mai, mais le COVID-19 décalera sa sortie, il est désormais prévu pour le 22 août au Japon.

Uenoyama et Mafuyu sont désormais en couple pour le meilleur et pour le pire, le groupe, lui, prend son envol dans la compétition du CAC. Les mois ont passé et on découvre maintenant les sentiments déchirant des deux autres membres du groupe : Haruki et Akihiko.

Le projet est mené par le studio Lerche qui c’était déjà occupé de la série. Il est dirigé par la réalisatrice Yamaguchi Hikaru qui c’était déjà occupée de la série. Cette fois le film va se concentrer sur les personnages secondaires, mais important de la série avec un triangle amoureux douloureux. Uenoyama et Mafuyu sont mis un peu de côté même si ce dernier reste le personnage central. C’est à nouveau Centimillimental qui s’occupe de la chanson interprétée par Given. On espère tous que le film aura droit à une diffusion en France, même en streaming !

Restart wa tadaima no atode…

Restart wa tadaima no atode… (Restart after come back home) est un one shot de Cocomi inédit en France. Sorti en 2017 et en prépublication dans magazine Canna il va être adapté au cinéma lui aussi et devrait sortir en 2020. Il sortira le 4 septembre au Japon.

Né et élevé à la campagne, Mitsuomi Kozuka (25 ans) est parti à Tokyo a son entrée au lycée fuyant l’ennui et le vide. Licencié de l’entreprise dans laquelle il travaillait, il est retourné dans sa ville natale pour la première fois depuis 10 ans. Rien ne semble avoir changé depuis les années, sauf ce nouveau voisin, Yamato.

C’est le genre de manga qui me font très envie avec un couple mignon comme tout et une histoire tranche de vie tout en douceur et délicatesse.

L’étranger de la plage

L’étranger de la place est un manga de Kii Kanna publié dans le onBLUE. Son succès est unanime et sa suite L’étranger du Zéphyr compte déjà trois tomes et loin d’être terminé (Lire l’article). C’est un titre incroyable. Le film est issu label Blue lynx de la Fuji TV. Ces trois titres sont typiquement des films qui peuvent plaire à tout le monde, fans de BL ou pas.

D’un côté nous avons Shun Hashimoto, est un jeune écrivain gay, de l’autre Mio Chibana un lycéen mélancolique passant son temps à regarder la mer. Ils se sont rencontrés il y a de cela trois ans, sur la plage d’une petite île isolée d’Okinawa. Plus les jours passaient, plus les deux jeunes hommes se rapprochaient. Cependant, Mio ne tarde pas à devoir quitter l’île, et lorsqu’il y revient après trois longues année de réflexion, il se rend directement chez Shun pour lui avouer qu’il l’aime. Mais de son côté, le jeune écrivain a bien du mal à faire les premiers pas vers une relation amoureuse…

C’est le Studio Hibari qui s’occupe de ce film qui devrait sortir le 11 septembre au Japon. C’est la réalisatrice Ohashi Akiyo qui s’occupe du projet de la direction du film et du scénario. La mangaka est très impliquée car elle s’est occupe du chara design. Le manga étant un coup de cœur pour moi, j’ai hâte de voir son adaptation à l’écran.

Le jeu du chat et de la souris

Le jeu du chat et de la souris (Kyoso wa cheese no yume wo miru) est un film adapté du manga de MIZUSHIRO Setona et réalisé par Isao Yukisada. Tadayoshi Okura (membre des Kanjani8) interprète Kyōichi Ōtomo, tandis que Ryō Narita interprète Wataru Imagase. Il sera sur les écrans japonais le 11 septembre.

À cause de son caractère indécis, Kyōichi s’est laissé prendre plusieurs fois au piège de l’adultère. Mais un jour, apparaît devant lui un homme que son épouse a engagé pour enquêter sur ses infidélités : il s’agit d’Imagase, un garçon qu’il a connu à la fac. Ce dernier accepte de garder le secret, mais en échange, il lui réclame son corps… Entre les deux hommes, c’est le début d’une histoire d’amour.

Gros succès autant au Japon qu’en France, ce boy’s love, parfois problématique, est malgré tout l’un des plus connus et appréciés par les fans de BL. Il est édité chez Asuka (Kaze). Beaucoup vous diront que c’est la base une histoire toxique entre deux hommes, mais qui fini par devenir intéressante car elle se développe de façon cohérente sur le long terme.

LOVE STAGE!!

LOVE STAGE!! est un manga de le film devait sortir le 5 juin mais sa sortie a été repoussé sans donner de date précise… Il est réalisé par Hiroki Inoue. Sugiyama Mahiro dans le rôle de Sena Izumi et Nakada Hiroki dans celui de Ichijo Ryoma. On notera la présence du chanteur Daigo (breakerz) dans le rôle de l’extravagant Sena Shōgo.

Sena Izuma est le dernier né d’une famille composée uniquement de personnes célèbres et talentueuses. Malheureusement pour lui, il est loin de respecter la norme familiale. Sena est un Otaku fan de « Magical Girl LalaLulu » et ne rêve que d’une chose : devenir un mangaka !
Cependant, un jour, il finit par apparaître malgré lui dans une publicité. Ne pouvant refuser, cette expérience restera un très mauvais souvenir pour lui. Dix ans plus tard, Sena voit son passé refaire surface quand il retrouve Ichijou Ryouma, un jeune acteur très populaire, avec qui il avait tourné LA fameuse publicité …

Le manga est édité par Taifu comics et l’anime est disponible sur Crunchyroll (Lire l’article). C’est une comédie amusante et sans prétention, l’anime ne couvre pas tout le manga.

Le film sera projeté en octobre 2020 au Japon, mais dans un nombre assez réduit de salles.

30sai made dōteida to mahōtsukai ni narerurashī

30sai made dōteida to mahōtsukai ni narerurashī est un drama tiré du manga de Toyota Yū publié dans le Gangan Pixiv certes classé seinen, mais bien évidement il nous intéresse car c’est bien de l’amour entre deux garçons dont il s’agit. Ce manga en quatre tomes et toujours en cours de publication raconte l’histoire d’un homme de 30 ans puceau. Ces spécimens rares sont appelés des magiciens d’où le titre du manga. Pour Adachi, c’est mignon il peut lire le cœur de la personne qui le touche… Inédit en France vous pouvez voir quelques chapitre sur Pixiv.

Il sera diffusé sur TV Tokyo entre autre et ce dès le mois d’octobre 2020 et en exclu sur Tsutaya premium.

Yes ka No ka Hanbun ka

Yes ka No ka Hanbun ka est un roman de Michi Ichiho illustré par Lala Takemiya. Le film sera présenté présenté dans le cadre du festival, BL fest, aux côtés de Marudase Kintarou, l’adaptation en court métrage d’animation du manga Masaka no Kintarou de Naomi Guren. En ce qui concerne Yes ka no ka hanbun ka, le cast sera celui des Drama CD.

Kei Kunieda est un jeune et célèbre animateur de télévision dont la personnalité a deux facettes. En effet, il se montre bienveillant et affectueux envers les gens, mais intérieurement, il ne fait que les mépriser pour leur manque de compétence. Cependant, certaines circonstances ont amené le scénariste d’animation Ushio Tsuzuki à découvrir le côté acerbe de Kei. Comment leur relation va-t-elle évoluer ?

Prévu sur les écrans japonais pour l’hiver prochain, il y a de forte chance qu’il soit repoussé, même si cela n’a pas été annoncé. L’année est un peu compliqué pour les sorties anime et ciné… Le roman est très apprécié au Japon. Si bien que les deux héros sont les seuls héros qui ne sont pas issu d’un manga à apparaître malgré tout dans le classement du chilchil award !

Reporté à 2021

Sankaku Mado no Sotogawa wa Yoru

Sankaku Mado no Sotogawa wa Yoru (The Night Beyond the Tricornered Window) est adapté du manga inédit en France de Yamashita Tomoko. Le film est réalisé par Morigaki Yukihiro avec au scénario Aizawa Tomoko.  Mikado Kosuke est interprété par Shison Jun, Hiyakawa Rihito par Okada Masaki et et Hiura Erika par Hirate Yurina. Il est programmé pour le 30 octobre au Japon !

Kosuke Mikado, un jeune libraire possède un don très particulier mais qui le terrifie : il est capable de voir des fantômes. Quant à Rihito Hiyakawa, c’est un exorciste qui possède des pouvoirs mais il semble impassible face à la peur. Quand tous les deux se rencontrent afin de mettre un terme à ce que Kosuke doit faire face, bien des choses vont changer pour les deux hommes…

Je n’ai vraiment pas trouvé grand chose, l’autrice n’est pas une débutante, mais aucun de ses mangas ne sont parvenus jusqu’à nous. Le plot est assez intriguant, mais la bande-annonce ne montre rien ! Il s’agit d’un BL d’horreur et ça fait très envie. Parce qu’il n’y a pas que des récits de romance pure dans le BL, mais une palette d’histoires et de sentiments bien plus large qu’on ne le pense.

Reporté à une date indéterminée

Je n’ai pas parlé de 10 count car nous n’avons à ce jour aucune nouvelle sur l’avancée de l’anime. C’est un peu l’Arlésienne puisque la promotion est totalement à l’arrêt depuis des mois à part pour les produits dérivés et le jeu sur smartphone…

Voilà ! J’espère que cela vous aura intéressé. Si le COVID-19 ne fait pas trop mal au cinéma et à l’animation on devrait pouvoir avoir d’autres annonces et voir d’autres projets se monter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.