[Live Report] JAPAN EXPO 2019 : De Karasu à Yuzu

YOSHIKI © Photo : Tanja

Cette année Japan Expo avait à cœur de promouvoir sa scène musicale Karasu. Les personnes qui empruntaient ce long couloir étaient rarement là par hasard, pour appâter les spectateurs qui n’osaient s’y aventurer ils ont créé la scène Tsubame animée par Caroline Segarra qui s’occupait, entre autre, de l’émission musicale OTO sur NOLIFE. Cette nouvelle scène est au cœur du festival et présente les artistes qui seront en showcase dans la journée. Ils y jouent quelques titres puis répondent à quelques questions.
Le programme de cette année est éclectique, les styles les plus variés se côtoient dans la bonne humeur. Les idoles, comme les rockeurs ou les spécialistes de l’anisong, tous ont leur place. Il y a aussi beaucoup de concerts de musique traditionnelle sur la scène Sakura.

Tsubame et Karasu

The Sixth lie © Photo : Tanja

Il y a donc eu beaucoup d’invités, beaucoup de showcase et un grand nombre de spectateurs. Je n’ai pas pu voir beaucoup d’artistes car j’étais prise la plupart du temps vers d’autres horizons. J’imagine que les stands autour n’ont pas trouvé très drôle d’avoir le son à fond sur une scène ouverte, mais les curieux ont pu goûter aux concerts avant -peut-être – de retourner voir les artistes sur la scène Karasu.

Sur la scène Tsubame j’ai pu apercevoir, The Sixth lie, miwa, Iron Attack et Fure Fure Danshi. C’était une occasion de voir des artistes et surtout de les entendre parler un peu ce est rarement le cas sur la scène Karasu. C’est un petit plus vraiment chouette que nous apporte cette nouvelle édition de Japan Expo.

Iron Attack © Photo : Tanja

Sur la scène Karasu je ne verrais que The Sixth lie avec un showcase fort sympathique et plein d’énergie. Le groupe connait bien Japan Expo car il était déjà présent l’année dernière. Le groupe est très dynamique et bouge dans tous les sens. Les spectateurs étaient au rendez-vous. J’ai écouté un peu le groupe sur Spotify, mais je connais essentiellement leur titre Hibana, un des génériques de l’anime Golden Kamui (Dispo sur Crunchyroll). Ce fut un bon moment !

Anisong festa

miwa © Photo : Tanja

Vendredi soir avait lieu l’event Anisong festa avec des artistes suivants : Real Akiba BoyzMika Kobayashi, miwa et Angela.

Le prix prohibitif a sans doute freiné quelques amateurs ou tout du moins les moins fans, qui n’ont pas eu envie de sortir 60€ même avec une affiche alléchante et quelques petits cadeaux. C’est dommage, le concept est peut-être à revoir pour les années suivantes.

Le gros point noir aura été la présentation avec un présentateur qui ne savait dire que « faites du bruit » et un traditeur paralysé par la peur d’être sur scène qui ne traduisait que quelques mots.

Real Akiba Boyz, a mis le feu avec des chorégraphies rigolotes. Puis Mika Kobayashi monte sur scène pour interpréter ses titres les plus connus.

Viendra le tour de miwa que j’ai déjà eu la chance de voir en 2012 lorsqu’elle est venue chanter sous la Tour Eiffel pour …
Je connais surtout Update, un des génériques de My hero academia. Mais surtout Red day écrite par Sugizo (LUNA SEA) pour l’anime Gundam The origin Even of the Red Dwarf. Elle nous demandera si on regarde la série et le public l’encourage.

Le concert se termine avec le duo Angela et leurs musiciens de sessions. Là encore nous avons droit à un set de leurs titres les plus connus. Notons leur très grand professionnalisme. Lorsque la chanteuse sort de scène, KATSU le guitariste, prend les choses en mains et décide de faire un karaoke géant avec nous. Il chante faux et ne connait pas les paroles par cœur, mais il comble l’absence de sa partenaire avec les génériques de Gundam, Yamato ou encore Dragon ball Z. Enfin, quand elle revient sur scène le concert peut enfin reprendre.

Au final ce fut un bon concert, même si le public était parsemé, heureusement ceux qui étaient présents avaient de l’énergie à revendre. Peut-être faudra-t-il voir à baisser le prix ou changer le lieu du concert pour déplacer la foule.

Yuzu

YOSHIKI © Photo : Tanja

Invité surprise YOSHIKI (X-JAPAN) a profité de sa présence à JAPAN EXPO sur la nouvelle scène Yuzu pour interpréter certains de ses titres ayant servi à des anime. Il jouera Hero (Saint Seiya) et Red swan (L’attaque des titans).
Ensuite, après un long discours et quelques larmes, il annonce le titre Red rhapsody qu’il a composé il y a quelques années (il en profite pour nous rappeler qu’il n’a pas oublié l’album d’X-JAPAN). Mais surtout il profite de sa présence en France pour tourner son nouveau film sur sa vie (ainsi qu’un reportage pour la NHK). Il a fait son show accompagné de ses musiciennes et de la chanteuse Katie Fitzgerald. Il en fait des tonnes mais c’est un peu pour ça qu’on l’aime aussi. Il était très à l’aise sur scène, si bien qu’on aurait pu sortir les bières et les cacahuètes.
Il termine son set avec Endless rain, hélas le refrain est peu repris par le public. Ça change du Japon, où les fans peuvent le chanter plus d’un quart d’heure sans jamais s’arrêter.

C’était une jolie performance et on le sait, il reviendra parce que JAPAN EXPO c’est un peu chez lui.

Cette nouvelle année musicale à JAPAN EXPO a été intéressante, même si je n’ai pu voir tout le monde.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.