My life matters, quand toutes les vies comptes

Merci à Netgalley et Hachette romans pour m’avoir permis de lire My life matters. Il s’agit d’un roman young adult de Jay Coles. Ce dernier est un jeune auteur américain de fiction pour jeunes adultes et compositeur de musique de concert.

Vous pouvez lire le résumé officiel qui suis mais il spoile la moitié du livre. Vous pouvez sauter cette partie si vous voulez garder le suspense.

Marvin Jonhson, 17 ans, est un excellent élève qui fait tout pour éviter les ennuis. Mais quand on est noir dans une Amérique de blancs, les ennuis ne sont jamais loin. Lorsque Tyler, son frère jumeau, va à une soirée organisée par un gang du quartier, Marvin l’accompagne, avec la ferme intention de veiller sur lui. Soudain, c’est le chaos. Descente de police, coups de feu. Marvin perd son frère dans la panique. Le lendemain matin, Tyler n’est toujours pas à la maison. Aucune nouvelle de lui. Lentement, la réalité s’impose : il a disparu. Pendant les jours qui suivent, Marvin et sa mère cherchent Tyler sans relâche. Jusqu’à ce qu’on leur annonce que le corps de Tyler a été retrouvé. Mais la vidéo qui tourne sur le web raconte une histoire encore plus glaçante : Tyler a été abattu par un policier, alors qu’il essayait de rentrer chez lui. Après ce drame, les réseaux sociaux s’emparent de l’histoire. Marvin semble être le seul à ne pas oublier que Tyler était plus qu’un fait divers…

« Je n’oublierai jamais Tyler. Je ne veux pas que le reste du monde l’oublie non plus. »

A vrai dire il n’y a pas vraiment d’histoire, le fil conducteur c’est Marvin, un jeune garçon de 17 ans dont le frère jumeau est introuvable après une fête. On le voit grandir, souffrir, s’effondrer, se relever, essayer de vivre. C’est une tranche de vie plus qu’une véritable histoire. L’issu du procès n’est même pas abordé. A vrai dire ce n’est pas ce qui compte, cependant c’est assez déstabilisant au premier regard. Une fois digérer ce livre nous ouvre d’autres points de réflexion.

Le livre est assez court et se rapproche plus de la nouvelle que du roman en tant que tel. Ce qui fait la force de ce bouquin, c’est le style de l’auteur. Il décrit tellement bien l’état de Marvin qu’on ne peut s’empêcher d’avoir le cœur en lambeau à chaque chapitre. C’est vraiment très bien écrit, la force de l’écriture de Jay Coles est indescriptible. C’est ce qui m’a le plus touchée dans My life matters. Il y a mis toutes ses tripes et ça se ressent à la lecture. Au final cet une lecture très positive.

My life matters est un roman qui va droit au cœur et qui touche son lecteur au plus profond de son cœur. J’espère d’autres de ses écrits s’il sont aussi fort émotionnellement. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.