J’ai (enfin) vu Boys over flowers sur Netflix et j’ai adoré !

Boys Over Flowers_Big

Aujourd’hui je vais vous parler d’une série que beaucoup ont déjà vu mais dont j’avais envie de parler quand même parce qu’elle m’a beaucoup marquée. Boys over flowers c’est un feuilleton coréen (k-drama) disponible en ce moment sur Netflix.

Mais revenons au commencement. Au début il y a un manga (japonais donc !) Hana yori dango qui a débuté en 1992 et qui comptera 37 volumes. Il fut décliné en animé, en série télé et en films. Il y a eu plusieurs adaptations en drama à l’étranger : Boys over flowers en Corée, Meteor Shower en Chine et Meteor Garden à Taïwan.

Ce qui m’intéresse ici c’est la version coréenne diffusée en 2009. La série compte 25 épisodes d’une heure et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est très addictif. Je ne ferais aucun comparatif n’ayant à ce jour pas vu les autres dramas. J’ai regardé quelques épisodes de la version japonaise et globalement l’histoire restait semblable hormis quelques ajustements.

J’ai eu le même effet que Good morning call, je ne pouvais pas attendre de voir la suite, j’ai dévoré la série en une semaine chrono, allant jusqu’à l’imposer à mon chéri qui m’a laissé faire -le pauvre-.
Les personnages sont tous attachants, on ne déteste pas grand monde à part la mère du héros. On a envie de prendre tout le monde sans ses bras pour pas qu’ils pleurent. Bref, on ressent beaucoup de choses en regardant Boys over flowers. Et c’est sans doute ça qui fait tout son succès.

Il a beau avoir être fait il y a neuf ans, il fonctionne toujours bien et n’a pas pris une ride. Au début pourtant j’étais dubitative, entre autre à cause de la coiffure de Lee Min-ho alias Gu Jun Pyo. Leurs vêtements ne sont pas toujours non plus de très bon goût. C’est bien souvent surjoué. Les baisers sont torrides (oui j’aime me moquer). Mais petit à petit on s’attache à ce grand dadais et à ses amis, malgré sa capacité à être très irritant au début de la série.

Ku Hye-sun alias Geum Jan Di surjoue beaucoup au début pour accentuer le côté comédie, par la suite cela s’arrange. Si je ne lui donnerait pas un Oscar j’ai beaucoup aimé le personnage incarné par Kim Hyun‑joong (Yun Ji-Hu ou Ji-hoo). Sans déconné, c’est le mec le plus sympa et c’est celui qui se prend tous les râteaux… L’histoire entre So Yi Jung (Kim Bum) et Ga Eul (Kim So Eun) est-elle très touchante.

Le point fort de la série, c’st que ce n’est pas simplement l’histoire d’un couple ou d’un triangle amoureux. Les personnages et histoires annexes sont aussi intéressantes et on s’attache très vite à tout ce petit monde. Qui n’a pas envie d’aller cuisiner du kimchi avec la famille déjantée de Jan di ? La déferlante de bons sentiments et de moral pourrait nous écœurer mais pas du tout. Bien au contraire c’est ce qui fait le petit plus de Boys over flowers.

Seul petit regret les chansons qui sont répétitives et qui vont très vite vous rester dans la tête. Notez que c’était Kim Joon alias Yi Jung qui avec son groupe de l’époque T-MAX avait fait une grosse partie du la BO. Punaise qu’est-ce qu’elles restent bien dans la tête…

Si vous n’avez encore jamais testé les drama asiatiques pourquoi ne pas commencer par celui-ci ? C’est un bon exemple de se qui se fait le mieux dans la catégorie romance. Une fois que vous aurez lancer le premier épisode, vous n’aurez qu’une seule envie engloutir les 24 autres ! Ne sachant pas combien de temps il sera disponible, n’hésitez pas !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “J’ai (enfin) vu Boys over flowers sur Netflix et j’ai adoré !

  • 4 février 2017 à 19 h 49 min
    Permalink

    A l’époque où j’étais à fond sur les dramas (je parle d’un temps que les moins de…bref), on parlait beaucoup de cette adaptation mais j’ai l’impression que la version japonaise l’a un peu supplanté. Ceci dit je ne peux pas trop donner d’avis vu que je n’ai vu aucune des deux mais je trouvais que Matsumoto avait bien la tête de l’emploi pour Doumyouji.
    Il faudrait vraiment que je trouve le temps -un jour- de la regarder vraiment tranquillement.

  • 4 février 2017 à 22 h 12 min
    Permalink

    Il y a des années (ça remonte ^^), j’en avais marre des fins tristes des dramas japonais alors je m’étais tournée vers les dramas coréens et ce fut mon premier drama ! Un vrai coup de coeur ! J’ai du le revoir 2 ou 3 fois depuis… Mais c’est vrai que si on a jamais vu de dramas coréens, c’est un bon choix pour commencer. Depuis je n’ai pas cessé de regarder des dramas coréens, ça doit faire au moins 6 ans maintenant 🙂 Ces dernières années, il y en a eu beaucoup, des très bien, mais pour le moment et si je peux t’en conseiller un, mon préféré c’est My Love From The Stars ! C’est THE BEST !! ^^

Commentaires fermés.