Bharati 2 : dans le palais des illusions, le retour de l’Inde au Grand Rex

bharati-2-affiche

Samedi nous étions très heureuses d’aller voir le nouveau spectacle de Bharati. Fini le palais des congrès, ce nouveau spectacle se déroule au Grand Rex. Et le moins que l’on puisse dire c’est que nous sommes bien placées : 3e rang un peu sur la droite. Bref, la vue est splendide sur la scène et les sièges toujours aussi confortables.

Après le formidable succès de « Bharati : il était une fois l’Inde… », qui a fait rêver plus de 2,5 millions de spectateurs à travers le monde, débarque la suite « Bharati 2 : dans le palais des illusions », voyage envoûtant au pays du Gange, des saris colorés et de Bollywood…

Comme dans les contes d’antan, il est question d’amour, d’amitié, de duperies, de fierté et même de magie noire. On y croise une noble reine, une princesse rebelle et une pléiade de personnages légendaires… sauf que l’histoire a bien lieu aujourd’hui !
C’est celle de Bharati, professeur de danse indienne à Paris, qui décide d’emmener sa fille de 17 ans sur la terre de leurs ancêtres. Un pays mystérieux qu’elles vont traverser en train, et qui va les transformer à tout jamais. Car dans le Palais des Illusions d’Indraprastha, rien n’est tout à fait comme ce qu’il paraît, et le voyage se transforme en véritable parcours initiatique…

P1080202

Le spectacle débute avec un titre très entraînant rassemblant la plupart des danseurs et musiciens sur scène. Le spectateur est directement mis dans l’ambiance. Le narrateur est très sympa avec son petit accent tout choupi. Il est énergique sur scène et transmet parfaitement l’histoire.

Il y a quelques changements par rapport au premier opus. Moins de musiciens, mais des chanteurs mieux mis en avant et participant beaucoup plus. La scène est plus petite ce qui réduit le champ du décor, et des acteurs, heureusement un écran géant vient mettre un peu de perspective. C’est plutôt bien vu avec des images tournées en Inde (en fangirl j’ai sautillé intérieurement en voyant l’affiche de Om Shanti Om XD on se refait pas…).

Plus que l’histoire de Bharati et de sa fille, Bharati dans le palais des illusions montre d’autres aspects de l’Inde qui n’avaient pas forcément été montré précédemment. La nourriture, les fêtes, le cinéma… les poules aussi ! Je vous laisse découvrir dans quelle condition.

L’acteur KPK (King Prem Kumar) fait bien évidement penser aux stars indiennes lunettes de soleil visées sur la tête et et beau gosse. C’est l’archétype même de l’acteur indien tel qu’on peut se l’imaginer. Et bien entendu la jeune fille en est totalement fan.

Du côté des chansons beaucoup moins de titres hindi (Bollywood), mais beaucoup plus de titres tamoul (Kollywood) ou Télougou (Tollywood). De ce fait je ne connaissais presque aucunes chansons mis à part Dora (Dora re dora de Devdas) et Bagchu Chudiya (Bole chudiyan d’Une famille indienne). Qu’à cela ne tienne les titres choisis sont rythmés et entraînants, peu de temps mort on a vite envie de danser.

Sur le titre Kolaveri ils nous font faire une petite chorégraphie toute simple, le plus dur c’est de chanter le refrain, honnêtement j’ai eu plus de mal avec cette partie ! Tout le monde était debout pour se petit moment de connivence avec les artistes et le public.

Avec Bharati le spectateur en prend plein les yeux et les oreilles, d’ailleurs la salle a terminé debout applaudissant à tout rompre. C’est encore une fois une réussite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.