Compte-rendu de la convention Y/Con 8 : Un retour très attendu

Le week-end du 3 et 4 décembre 2022 avait lieu le 8e salon des homo-fictions : Y/CON. Mon premier passage date de 2018 l’année où j’ai commencé à lire du boy’s love. L’équipe (qui est bénévole) s’octroie une année de pause en 2019. S’en suivra une seconde pause forcée à cause de la pandémie mondiale. Mais personne n’aurait pu prévoir.
Le retour du salon en 2022 était donc très attendu pour tout le monde. D’ailleurs le samedi l’event fait carton plein et ce malgré une grève des contrôleurs SNCF.C’est dans le froid, mais la bonne humeur, que nous sommes revenus à cet événement, cette fois avec une accréditation presse pour le BL café.

Les invités

Les invités étaient nombreux et diversifiés. Il y avait des dessinatrices/dessinateurs, des journalistes, des écrivains/écrivaines, des cosplayers etc. Tout ce petit monde a pu rencontrer ses fans que ce soit lors de conférences ou de dédicaces. J’ai pu assister à deux d’entre elles : le live drawing de Tamekou et la conférence sur le webtoon avec Kochei, Thot-M et Dr Pralinus présentée par Rutile. Dans les deux cas ce fut des moments très intéressants.

Côté dédicace, j’ai pu voir Tamekou que j’adore depuis Rêve de coucou et dont j’achète Lala no kekkon en VO (ouais comprend pas tout mais c’est pas grave). J’ai racheté le manga sur place alors que je l’avais acheté une semaine avant pour ma chronique sur le blog, mais c’est pas grave c’est pour la bonne cause. Vous aurez droit sur Journal du Japon, puis sur le blog, à son interview. Ça a vraiment été le point culminant de ce week-end et je suis assez satisfaite. Je vous tiens au courant pour la publication.

J’ai passé un très agréable moment avec mes camarades du BL café. C’était aussi l’occasion de rencontrer des tonnes de fans comme nous. Parfois des personnes avec qui je papote depuis longtemps. Sachez que chaque rencontre m’a fait chaud au cœur. J’ai du mal à montrer que je suis heureuse, je ne sais jamais si ça se voit ou pas. Je vous le dis donc pas écrit : Ca été formidable de tous vous rencontrer. Merci à tous.

Les stands

Les éditeurs ont répondus présents à cette nouvelle édition. Il y avait tellement de choses que j’en ai raté pas mal. J’ai aussi manqué d’argent. Cela dit j’ai pu récupérer les dernières sorties mangas boy’s love et girl’s love.

Il y avait aussi beaucoup de romans, je n’ai malheureusement pas eu le temps de tout voir, tout consulter. Deux jours c’est court quand on y pense. Surtout que j’ai quand même passé pas mal de temps à papoter. Le seul carton rouge de cette édition aura sans doute été la nourriture. Autant les brioches en forme de sexe étaient excellentes (j’en ai mangé deux, je suis une gourmande). Autant les foodtrucks c’était pas fou. L’orga était aussi dépité que nous.

L’année prochaine la convention bouge de place. Rendez-vous est pris pour la 9e édition les 2 et 3 décembre 2023 au Beffroi de Montrouge. J’ai déjà hâte d’y être.

Le butin

Car oui, j’ai aussi abusivement dépensé ce week-end avec des achats de mangas, mais aussi de productions amateurs. Et ces dernières étaient de très bonnes qualités. Je m’extasie toujours sur ce qu’on peut faire maintenant, quand je me souviens des conventions dans les années 90 début 2000 avec nos vieilles photocopies… Que de chemin parcouru !

Je peux vous recommander quelques artistes dont mon coup de cœur Baka.rasu. J’adore les dessins et c’est pile ce que j’aime sexy et mignon. J’ai envoyé plein de monde sur son stand tellement j’ai aimé.
J’ai récupéré le petit doujinshi fait par Caly que j’avais réservé sur son instagram. Du My hero academia il n’en fallait pas tant pour que je me précipite dessus. C’est l’autrice de Hana no breath et Nova.
Un autre doujinshi de MHA réalisé cette fois par Eternals dont j’avais parlé pour La voix du ciel. J’ai acheté aussi des illustrations de PROMARE par June et eruni n. Notez que l’escargay est de Din qui a fait notre logo du BL café.
Je termine cette première journée avec Cynabrun. Pas encore eu le temps de lire, mais c’est très beau !!

Le lendemain, j’ai dévaliser le stand d’Akata. J’ai reçu des petits cadeaux de Toth-M (allez lire Distress c’est un ordre). Merci encore à toi tu es un amour. Et j’ai terminé avec un beau fan art de PROMARE par Ngoc ha l’autrice de Fanboy que je recommande aussi fortement (Fanboy c’est trop bien !).
J’ai n’ai rien acheté chez Sedeto, mais c’est pas l’envie qui m’en manquait. N’hésitez pas à regarder ses doujinshi et ses illustrations elles sont magnifiques.

J’ai adoré ce week-end, c’était une divine parenthèse dans un mois de décembre gris. J’attends la prochaine édition avec impatience. Merci à toutes l’équipe pour leurs professionnalisme et leur travail.

 

Accréditation presse

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.