[Rattrapage] Mon histoire l’anime feel-good

©Aruko,Kazune Kawahara/Shueisha, OREMONOGATARI Project

Mon histoire est à la base un manga en 13 tomes publié dans le Bessatsu Margaret (shōjo) écrit par Kawahara Kazune (Aozora Yell, So Charming!, Koko debut, Short Love Stories) et dessiné par ARUKO (Short Love Stories et Kieta Hatsukoi). Il a reçu le 37e Prix Kōdansha (catégorie shōjo) et il est disponible chez Kana. L’anime, quant à lui, est disponible sur Crunchyroll dans son intégralité.

L’histoire 

Takeo Gōda est un grand gaillard au cœur tendre ! Pourtant, aucune fille ne veut de lui. Elles lui préfèrent en général son meilleur ami, le séduisant Makoto Sunakawa. C’est ainsi depuis toujours, et Takeo s’est finalement résigné à ne plus chercher l’amour. Un jour, il vient en aide à une jeune fille, Rinko Yamato, harcelée dans le train par un pervers. Sa vie prend alors un nouveau tournant : Rinko semble s’intéresser à lui.
Mais avec Makoto dans les parages, Takeo aura-t-il seulement une chance ?

©Aruko,Kazune Kawahara/Shueisha, OREMONOGATARI Project
Une équipe qui gagne !

C’est le studio Madhouse qui s’est occupé de l’anime. Si l’animation est pas forcément toujours l’attrait principal de l’anime, l’adaptation est quant à elle parfaitement exécutée. Morio Asaka (Cardcaptor Sakura, Chihayafuru, Chobits, Nana) scénariste de métier a fait un excellent travail de réalisateur. Il a été soutenu par plusieurs directeurs d’épisodes : Hideki Hosokawa, Ryouichi Kuraya, Kotono Watanabe et Tomoya Tanaka. Le scénario global de la série est de Natsuko Takahashi (Bleach, Cardfight!! Vanguard: overDress, Fullmetal Alchemist).

L’anime de 24 épisodes adapte une grande partie du manga, mais pas la fin, cependant l’anime conclus malgré tout assez bien la série, sans qu’on ressente un manque.

Les musiques sont de S.E.N.S. un groupe de new age instrumental formé en 88. On leur doit notamment les musiques de xxxHOLiC et Swako. Un seul générique de début avec Miraikei Answer du duo TRUSTRICK. Idem pour celui de fin avec Shiawase no Arika du groupe de Jrock LOCAL CONNECT.

©Aruko,Kazune Kawahara/Shueisha, OREMONOGATARI Project
Une série feel-good

C’est rare que mon compagnon regarde avec moi un anime de ce type, mais celui-ci a fait mouche tout de suite. Le personnage hors norme de Takeo mais avec le cœur sur la main change radicalement. Le beau gosse est relégué au rang de meilleur ami spectateur. Pour autant il a son importance dans le déroulement de l’histoire de son ami.

Souvent, c’est le personnage féminin qui est au cœur de l’histoire, cette fois c’est un garçon. Et pas n’importe lequel, c’est une montagne de muscles (mais aussi d’amour). Le contraste entre le physique du héros et son caractère est un des atouts du titre. J’ai adoré les personnages, les situations et les réactions souvent totalement hors norme de Takeo. J’ai aussi apprécié qu’un des personnages amoureux en secret ne soit pas forcément l’élu du cœur de la personne convoité et que l’autrice ne cède pas à la facilité. C’est malheureux pour le personnage en question, mais beaucoup plus raccord avec le personnage visé et son désintérêt des romances.

Mon histoire est un titre dont j’avais beaucoup entendu parler et je suis contente de mettre lancée. Dans mes recherches sur les autrices du manga, j’ai ainsi fait la connaissance d’ARUKO et de son manga actuellement en cours Kieta HatsukoiMy Love Mix-Up! dans sa version US-. Je reviendrais sur le drama et j’espère qu’un jour le manga sera publié en France !

Regardez Mon histoire, c’est du bonbon tout du long, une vraie bouffée de positivité en pleine poire et qu’est-ce que ça fait comme bien !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.