Aki Ueda : A beautiful sunny day et L’amour tombé du ciel

Je vais revenir sur les deux mangas d’Aki Ueda publié en France. Elle publie son premier manga en 2015 End Start Line dans le magazine Gateau. Son œuvre suivante, A beautiful sunny day, est publié lui dans le magazine Canna. Il est publié en France en août 2018 chez Taifu comics.

Le métier de Harehito et Ôjirô consiste à récupérer des objets cassés. Si les mains de Harehito peuvent retaper la plupart des choses, il en est certaines qu’il est incapable de réparer… comme le cœur brisé d’Ôjirô. Depuis le jour où Harehito a « ramassé » Ôjirô, les deux hommes ne se sont plus jamais quittés, arpentant les routes à la recherche d’objets à restaurer afin de leur accorder une nouvelle vie. Si les jours se ressemblent, les deux récupérateurs ne sont pas à l’abri de quelques surprises susceptibles de leur rappeler certains souvenirs passés…

Pour lire un extrait cliquez sur l’image © 2013 by Aki Ueda / FRANCE SHOIN Inc., Tokyo

Le bon point de A beautiful sunny day, c’est avant tout son scénario. Ce one-shot est agréable à lire, son récit nous raconte en quelques pages les blessures des deux personnages principaux. Le grand talent de Harehito c’est de réparer les objets, n’importe lequel. Il pense que ce qui marche avec les objets ne peut pas fonctionner avec les humains. Pourtant avec l’arrivé d’Ôjirô dans sa vie il pourrait bien changer d’avis. Il le récupère dans la rue et lui offre un travail et un toit pour dormir. Les deux hommes vont donc commencer à travailler et vivre ensemble. Les sentiments qu’ils ont l’un pour l’autre semble être surtout une grand affection et un confiance mutuelle. Et plus si affinité ? Ça je vous laisse le découvrir en le lisant.

Le chara design de ses personnages est très ciselé, très sauvage. C’est un style assez brute et qui à la base est pas forcément ma came, mais j’avoue que l’histoire me l’a fait oublier. Le récit est fort, très juste et il nous tire des frissons et sans doute quelques larmes pour les plus sensibles.

A beautiful sunny day est une lecture vraiment plaisante, elle donne foi en l’humanité et c’est pas mal dans le monde actuel. Attention tout de même ce titre s’adresse à un public adulte.

On passe ses titres suivants From Green Kitchen, Shitasaki ni Yoake no Aji et Nodomoto ni yoake no aji, Wonder Border et Over squall pour plonger directement dans son nouveau one shot : L’amour tombé du ciel. Il est un one-shot publié dans le magazine drap. En France, il est édité chez IDP boy’s love Hana collection. Il s’était classé 8e au Chil-chil award du meilleur manga en 2019 !

Alors que Ise vient de se faire larguer en pleine rue, une paire de sous-vêtements lui tombe sur la tête. Celui qui l’a laissée tomber est Hishimoto, un homme qu’Ise ne peut pas ignorer. Ils finissent par ramasser le linge ensemble. Après que Hishimoto lui ait dit qu’il aimerait le remercier, Ise monte chez lui. Là, Hishimoto lui dit qu’il pense à lui et qu’il a utilisé le linge comme excuse pour lui parler. Il se met donc à flirter avec Ise, lui demandant s’il s’intéresse aux hommes plus âgés…

© by UEDA Aki / Core Magazine

Pour une fois nous avons deux hommes qui ont du vécu, l’un est même à priori plus âgé que l’autre. Ils ont un background et une vie amoureuse en berne. Ise vient de se faire larguer, il est abimé ses relations passées se termine toujours pareil. Les mecs retournent avec des femmes et il se sent mal. Sa rencontre avec Hishimoto est une bénédiction. C’est une chance de s’aérer l’esprit et de s’ouvrir à un nouvel amour. Au départ bien entendu il a peur échaudé par ses précédentes relations. Pourtant il sens bien qu’Hishimoto a de l’expérience et clairement c’est une chose qu’il apprécie.

Son style s’est affiné avec les années et j’apprécie bien plus ses dessins. Quant à son scénario elle excelle dans les belles histoires qui décortiques avec brio les émotions. C’est une fois de plus un très bon one-shot. On est porté par l’émotion jusqu’à la fin.

Ces deux titres sont assez plaisant à lire, il me semble qu’elle n’est malheureusement pas assez lu en France. En tous les cas je vous recommande chaudement les deux one-shot publiés en France !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.