Même en voyage on peut être malade…

IMG_4379_

Je ne sais pas pour vous, mais parfois je suis tombée malade en voyage. C’est toujours un moment désagréable, car on n’a JAMAIS envie d’être malade en vacances. On est pas là pour ça ! On est là pour s’amuser, visiter, et pas pour rester au fond de son lit avec de la fièvre. Et pourtant ça arrive, tout comme les accidents.

Si on ne peut évidement pas tout prévenir à l’avance, on peut malgré tout prendre quelques précautions avant de partir.

– Se renseigner sur les pays à risques où des vaccins et traitements sont recommandés voir obligatoire, votre médecin généraliste se fera un plaisir de vous piquer le bras et vous faire une ordonnance
– Avoir une petite trousse de secours. Bien entendu on n’emporte pas la même chose dans tous les pays. Il faut adapté sa trousse à son voyage (climat, saison, ville, campagne, pays à risque etc.).

Qu’est-ce que j’y met ?
– Un médicament contenant du paracétamol efficace en cas de fièvre ou de douleur
– De l’imodium (en cas de tourista, ça sauve votre dignité !)
– Des pansements
– De la crème pour les pieds échauffés
– Des mouchoirs en cas de rhume c’est pas mal (y a qu’à Japon où j’en prend jamais, ils sont distribués dans la rue gratos (avec des pubs dessus))
– Une pince à épiler et un coupe ongle

Puis selon les cas :
– Du spray anti-moustiques et un crème anti-grattouille (sans dec’ ça sauve la vie, les moustiques m’aiment trop)
– Crème solaire (indice 50 pour ma part)
– médoc pour le rhume

Oui, c’est vrai c’est bête de partir avec son médoc pour le rhume… Il m’est arrivée plusieurs fois d’attraper froid, surtout au Japon et même si je suis toujours tombée sur des pharmaciens super sympa qui ont compris ce que je voulais, j’aime bien prendre ma plaquette au cas où.

On vous prévient toujours, quand vous allez dans certains pays il ne faut pas manger de fruits ou de crudités, et faites attention à l’eau. Mais, comme je n’en fais qu’à ma tête et que quand je suis en Asie et que je vois tous ces beaux jus de fruits et ces fruits frais j’ai beaucoup de mal à résister. Total, ça m’a valu deux magnifique touristas 😀
Ça m’a fait bizarre parce que je n’avais jamais eu gastro en France. C’est en Thaïlande que j’ai eu la plus féroce… Heureusement, j’avais pris de l’imodium dans les bagages. Par contre ce fut un poil compliqué de ne pas manger épicé pendant les quelques jours de convalescence qui suivirent… Que de bons souvenirs je vous le dis !

DSCF5025

Le bobo le plus courant quand on marche beaucoup ce sont les ampoules. Malgré mes chaussures de marche, et mes chaussettes spéciales de marche, elles me pourrissent tout de même la vie. Il vaut mieux, en plus des pansements, se prémunir d’une épingle ou d’une aiguille au cas où…

Pendant un de mes voyages j’ai eu aussi de très fortes douleurs dans les genoux, j’avais l’impression qu’ils n’arrivaient plus à fonctionner. Au retour de vacances, mon médecin m’a fait faire une radio, il a alors constaté que mes rotules n’étaient pas droites (!). C’était congénital, on n’y pouvait rien à part muscler l’intérieur des cuisses pour les remettre droites. J’ai donc eu droit à de la kiné. Mais depuis je continue à avoir mal de temps à autre.
Pour l’anecdote, il a aussi vu que j’avais deux os en plus au niveau du genoux qui ne servaient à rien 😀 C’est ça être différente !

122_2260

Et il y a enfin les accidents… Les bobos qui vous conduise bien malgré vous à l’hôpital. Ça ne m’est arrivée qu’une fois en Thaïlande. Je me suis brulée au second degré avec le pot d’échappement d’une moto. J’ai dû aller aux urgences. Pour des raisons personnels je n’ai pas voulu prendre d’antibiotique. Et forcément il y a eu une infection, j’ai dû retourner dans un autre hôpital (on avait changé de lieu) et j’ai dû me faire opérer. C’est pas évident quand le médecin parle à peine anglais et toi pas du tout la langue locale. Là aussi c’était une expérience peu banale… Et j’ai fini par prendre mes antibiotiques…

Même si c’est désagréable sur le moment ça fait de bonnes anecdotes à raconter plus tard 😀

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

4 réflexions sur “Même en voyage on peut être malade…

  • 14 septembre 2012 à 9 h 59 min
    Permalien

    Merci pour ces délicieuses images je venais juste de prendre mon petit déjeuner !! X)
    De mon côté j’ai aucun souvenir d’avoir été malade, excepté la gueule de bois, mais ça c’est une autre histoire ^^ »

  • 14 septembre 2012 à 10 h 40 min
    Permalien

    ahah oui la gueule de bois c’est aussi une andecdote 🙂

  • 14 septembre 2012 à 14 h 58 min
    Permalien

    Je rajouterai à ta liste des choses à prendre: l’aspi venin… Le nombre de fois qu’on en a eu besoin en vacances est assez impressionnant!

  • 14 septembre 2012 à 14 h 59 min
    Permalien

    ah ouais ? c’est vrai qu’en rando c’est carrément indispensable.

Commentaires fermés.