X JAPAN au Zénith de Paris (enfin !)

268881_10150239038634351_634299350_7104690_5814692_n

Après trois faux espoirs, plusieurs conférences, un mini concert en duo et quelques cheveux en moins sur la tête des fans plus tard X JAPAN a ENFIN réussi à faire son concert en France.
Entre X JAPAN et leurs fans c’est je t’aime moi non plus, car même après toutes ses promesses et désillusions, ils étaient présent en masse au Zénith. Car oui la salle était remplie à 95% ! Et pas besoin d’amener un charter de fans comme l’avait fait L’arc en 2008. Pourtant ce n’était pas un concert unique puisqu’il s’inscrivait dans une tournée européenne.

Heureusement, nous n’avions pas de première partie car le groupe aura une heure de retard. Mais quoi de plus normal pour eux. J’ai bien attendu 2h au Tokyo dome en 2008 !

Je ne peux d’ailleurs comparer ses deux concerts tant il a été pensé autrement. En 2008, c’était leur grand retour, c’était aussi un hommage presque morbide à hide. Ici rien de tel. Ils feront deux allusions à leur guitariste décédé à deux reprises, sans pour autant en faire des tonnes. Mais à mon sens hide manque vraiment. Il insufflait une folie que n’apporte aucun autre membre du groupe.

L’arrivée est symptomatique d’X JAPAN. Musique presque religieuse, une foule de fans les bras en X, et YOSHIKI, apparaissant derrière sa batterie debout sur son tabouret sous les projecteurs braqués sur lui telle une lumière divine tombée des cieux. Le messie est parmi nous et la messe peut enfin commencer !

Car oui ne nous leurrons pas, YOSHIKI est le centre du groupe, le centre du concert, le centre d’X JAPAN. Mais bon tout ça on le sait, c’est le YOSHIKI show, quand on vient voir X JAPAN, on sait ce qu’on vient voir après tout.
Pata et Heath restent discrets dans leur coin, SUGIZO prend une place importante lors de ses solos de violon mais s’éteint presque le reste du temps, reste ToshI, qui n’est plus que l’ombre de ce qu’il a été, bougeant peu et gardant tout au long du concerts ses gants à paillettes et son écharpe blanche sur lui…

Non, le gros défaut de ce concert aura été le son. Brouillon au possible, saturé donnant l’impression que les balances ont été expédiées sur mars… Au point que j’avais beaucoup de mal à reconnaître certains passages.

269006_10150239038824351_634299350_7104696_7161863_n

Le concert débute avec leur nouveau single, JADE, mis en avant car ils sont malgré tout en promotion. Mais comme tous bons fans du groupe j’attends surtout les anciens titres. Je n’aurais pas de surprise, ni de faux espoirs, ils reprennent à la lettre la set list du concert de Londres qui a eu lieu quelques jours auparavant. Suivra donc Rusty Nail (en japonais), suivit de Silent Jealousy.

J’adore DRAIN, c’est un des rares titres de hide qui soit encore joué de nos jours et qu’il a chanté lui-même en solo avec Zilch. Hélas même ses chœurs ont été supprimés… ok pour ne pas avoir sa tronche partout, mais au moins garder les chœurs ! La chanson perdait en force et en intérêt (sauf pour YOSHIKI qui peut aller se reposer quelques instants).

Par contre je suis sous le charme de la nouvelle intro de Kurenai avec le violon de SUGIZO. C’est beau et ça redonne ce côté classique de X JAPAN que j’aime tant. C’est la version anglaise de Kurenai qui est utilisée, c’est une version qui me choque moins que Endless rain en français car elle existe depuis le début sur Vanishing Vision !

Suivra leurs nouveaux titres BORN TO BE FREE et IV. J’ai trouvé la première moins ennuyeuse que ce que j’avais pu entendre en studio, mais seul le refrain retient mon attention malgré tout. Quant à IV c’est un des rares nouveaux titres que j’apprécie beaucoup notamment pour son interaction avec le public qui doit chanter avec ToshI.

YOSHIKI nous parlera à plusieurs reprises, parfois j’avoue mieux comprendre son japonais que son anglais et son français. Une chose est sûre il nous aime, et il reviendra ! Il parlera aussi du tsunami et de hide.

Entre ces deux titres YOSHIKI nous fera un très court Drum’s solo. D’habitude ça dur des plombes, mais pour la tournée il a été raccourci. C’était amusant de le voir aller de son piano à sa batterie en reprenant des titres classiques ultra connus comme la Lettre à Elise ou le Lac des cygnes.

La première partie du concert se termine avec X. J’avoue avoir été parcouru de frisson en voyant tout le public du Zénith sauter le bras en X sur le refrain. C’était comme dans mes rêves ! Enfin !

Le groupe quitte la scène et les fans pour s’occuper hurlent à en perdre la voix ‘X’ et font une holà bien sympathique.

Point de surprise, ils reviennent sur scène pour Endless Rain, l’incontournable balade du groupe. Je suis d’ailleurs étonnée de ne pas en avoir plus car YOSHIKI est quand même le spécialiste du genre. Un peu plus courte que d’habitude, nous ne devrons pas subir les paroles en français. Avec de la chance ToshI a oublié les paroles, c’est cool ça nous arrange !

261611_10150239039484351_634299350_7104709_7719042_n

SUGIZO revient pour un interlude avec toujours son violon. Très belle prestation de sa part. Il laisse la place à YOSHIKI au piano et la seconde partie d’Art of Life. J’adore. Si certains trouvent sa chiant, moi j’adore ! Par contre le son était beaucoup trop saturé ensuite et le reste de la chanson est assez brouillonne.

Ca y est c’est fini. Le groupe dit au revoir sur Forever Love. SUGIZO comme à son habitude excelle en lancé de bouteille. Ils font quelques photos devant leur public et s’en vont.

Si ce n’est pas leur meilleur concert, il restera quand même comme LE premier concert qu’ils auront fait au Zénith, en espérant qu’ils en refassent, mais surtout qu’on est une plus large palette de titres.

Bravo les gars, et à la prochaine.

*******************

Live report de : Ma’J, Pinky, Sugi, Shinkibo, Kirisame, Genma, chtite_asu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “X JAPAN au Zénith de Paris (enfin !)

  • 6 juillet 2011 à 14 h 42 min
    Permalink

    C’est vraiment un très bon live report.. C’est vraiment ce qu’on a ressenti. Superbe la photo Yoshiki !!
    Quand il a parlé du seisme, qu’il a dit « merci de nous avoir fait comprendre que nous n’étions pas tout seuls » ça m’a beaucoup, beaucoup émue…

    J’avais aussi en allant au concert les images du live 2008 au Tokyo Dôme dans un reportage vu sur Nolife (avec toi Tanja!^^), et la comparaison était… comment dire… très décevante

    mais je suis heureuse d’avoir vécu ce concert néanmoins. comme toi j’ai ressenti l’énergie des fans: c’était beau !

  • 8 juillet 2011 à 11 h 24 min
    Permalink

    C’est clair que c’était un concert très fort émotionnellement, mais il va falloir qu’ils bossent un peu car le prochain on risque d’en vouloir plus ^^ !!
    Contente que le live report t’es plu ^0^

Commentaires fermés.