TODAG – Tales of Demons and Gods

TODAG est un manhua une BD chinoise de SNAIL Mad au scénario et RUOTAI Jiang au dessin. Cette oeuvre est un manhua d’aventure qui a pour originalité d’être en couleur, se lit dans le sens occidental (de gauche à droite). Elle est édité en France par le jeune éditeur Nazca qui publie aussi Soul land.

Le monde qui entourait les Montagnes Ancestrales était occupé par de dangereuses créatures et ceux qui y vivaient étaient isolés de l’extérieur depuis des centaines d’années.
On raconte que, lorsque l’humanité était à son apogée, elle était composée de puissants empires qui s’étaient depuis effondrés.
Cependant, grâce à son emplacement bien dissimulé, une ville fut préservée de « l’Âge Sombre » si bien que malgré les assauts incessants des créatures, elle survécut aux guerres dévastatrices et fut reconstruite encore et encore. Ses murs cent fois rebâtis s’élevaient tel un invincible monument ! Cette ville représentait l’espoir de l’humanité, on la nommait… Illustria !
C’est là que va renaître Nie Li, après avoir succombé en affrontant 6 créatures divines et leur maître. Mais cette seconde chance que la providence lui a accordée, si elle l’a renvoyé dans le passé de plusieurs années avant la chute d‘Illustria, lui a également rendu son corps d’adolescent pas très doué…
Son seul atout, le vaste savoir acquis au cours de sa précédente vie d’errance et d’aventures, n’a été conservé qu’en perdant son trésor le plus précieux, le Livre du Démon du Temps. Notre héros parviendra-t-il à devenir assez fort pour changer son destin et celui de ses compagnons avec le peu de temps dont il dispose avant la destruction d’Illustria ?

Pour lire un extrait cliquez sur l’image © by RUOTAI Jiang / Hangzhou Cultural Creative

Un petit mot de l’éditeur : Les personnages sont des jeunes apprentis invocateurs à l’Académie Sainte Orchidée qui vont devoir pour modifier l’avenir, affronter différentes épreuves et aller de péripéties en péripéties. Le personnage principal est un expert qui est revenu dans son corps d’enfant, cependant il ne faut pas négliger le travail réalisé sur les personnages secondaires, surtout les personnages féminins qui sont à la fois forts et complexes. Et c’est vrai que c’est assez sympa de ne pas avoir que des potiches, mais des femmes avec du caractère et qui savent se défendre. Les petites histoires de cœurs sont assez chou.

Les réincarnations je pense que la Chine aime bien. Parce que ça fait plusieurs histoire de fantasy que je vois avec ce même élément. Effectivement que ec soit The Untamed ou Soul Land, on se retrouve avec un personnage qui revient d’entre les morts et qui va ainsi avoir son savoir du passé, sans pour autant savoir toujours maîtriser ses anciens pouvoirs. C’est amusant de voir que c’est récurrent. Ce qui est bien c’est que dans chacun de ces cas c’est traité de façon très différentes.

Les dessins de RUOTAI Jiang sont plutôt pas mal et s’améliorent au fol des volumes. On sent au départ qu’il y a certains visages ou proportions qui se font un peu bizarrement, heureusement ça ne fait que s’améliorer. Si vous êtes fans des BD plutôt européennes vous serez très heureux d’avoir de la couleur, mais aussi de le lire dans notre sens. Personnellement, l’inverse ne me gène pas, mais c’est vrai que ça peut amener un autre public qui ne s’est jamais fait au manga.

TODAG se lit comme une belle aventure épique qui devrait autant plaire aux fans de manga qui retrouveront tout de même les codes cher au shōnen, mais aussi aux amateurs de BD de fantasy qui y trouveront eux-aussi. Au final, TODAG est un manhua qui autour d’un imaginaire exotique devrait rapprocher les amateurs de fantasy de manière globale.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.