5cm per second après le film le manga

5cm per second est un film du réalisateur SHINKAI Makoto que nous connaissons aussi pour Your name ou Les enfants du temps. Pour la version manga c’est SEIKE Yukiko qui s’occupe des dessins. Cette série en deux tomes est disponible chez Pika Edition.

Lors leur rentrée en CM1, le jeune Takaki rencontre Akari pour la première fois. Nouvelle dans cette école, elle vient de déménager à Tokyo. Habitués tous deux à changer de ville au gré des mutations professionnelles de leurs parents, les deux enfants se lient rapidement d’amitié. Mais la famille d’Akari est mutée dans le nord du Japon, puis celle de Takaki doit partir pour Tanegashima, une île isolée du Sud…
Parviendront-ils malgré la distance à maintenir le lien qui les unit et à s’avouer leur amour ?

Pour lire un extrait cliquez sur l’image – © Makoto Shinkai / CWF © Yukiko Seike / Kodansha Ltd.

L’amour à distance n’est pas chose aisé, quand on est adulte, c’est déjà compliqué, alors lorsqu’on est adolescent c’est encore pire car on n’a pas le loisir de se déplacer comme on le souhaite. Le premier tome avec ses erreurs et ses hésitations de jeune ado m’a beaucoup plu, c’est mignon et rafraîchissant. Ils sont jeunes et pourtant leur amour semble pouvoir résister à tout. La distance, le temps, la vie… Comme c’est aussi le cas en amitié, on donne des nouvelles au début, et petit à petit le quotidien  fait qu’on a autre chose à faire, à penser et on fini par oublier. Au final même si leur amour était fort, il ne survie pas à la distance.

Mais alors la seconde partie. Deux claques dans la tête de Takaki. Certes, il s’est engagé dans des relations amoureuses au fil des années, mais il a surtout réussi à faire perdre son temps à d’autres jeunes filles en étant pas ni engagé, ni présent, tout ça pour un amour perdu qu’il n’a pas été capable de garder. Sachant que de son côté elle semble avoir fait sa vie aussi. C’est au final assez pathétique et ça m’a mis tellement mal à l’aise pour Lisa par exemple.

La fin est assez décevante car le héros met affreusement mal à l’aise. Et en l’état je ne le sens pas plus capable d’avoir une relation saine avec sa camarade de lycée qu’avec Lisa. Non, vraiment, même si on nous fait comprendre qu’il tourne la page. Je n’arrive pas à être autrement qu’énervée contre lui…

Mais on est bien d’accord que si vous avez aimez le film, vous allez aimer le manga ! Car c’est une belle adaptation.

J’ai adoré le premier tome, mais le second m’a laissé sur ma faim. C’est vraiment domamge car ça partait bien, j’avais tellement entendu de bien de cette histoire que je ne m’attendais pas à ça. Le héros m’a tellement, tellement rendu triste, mais pas pour lui, pour le mal qu’il fait autour de lui par son comportement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.