Anime hiver 2020 – L’anime à ne pas louper : Keep Your Hands Off Eizouken!

Il fallait que je vous parle enfin d’un des meilleurs anime de cette saison à savoir Keep Your Hands Off Eizouken! C’est tous les dimanches à 19h30 sur Crunchyroll et c’est incontournable si on aime les anime japonais. Indispensable quand on partage l’amour pour l’animation au sens large. Il s’agit de l’adaptation du manga du même nom du manga de Sumito Ōwara qui compte cinq tomes au Japon et qui est toujours en cours. C’est un joli succès au Japon, le titre étant souvent nommés dans les classements, et à gagné a 1re place au Bros. Comic Award en 2017.

Midori Asakura est en première année de lycée et elle adore tellement l’animation qu’elle conceptualise tout ce qui l’entoure en dessin animé. Bien qu’elle dessine constamment sur son carnet de croquis, elle n’a jamais osé créer un animé, insistant sur le fait qu’elle ne pourrait s’en charger seule. La productrice en herbe Sayaka Kanamori est la première à remarquer son génie. Lorsqu’il s’avère que leur camarade de classe, la charismatique mannequin Tsubame Mizusaki, rêve de devenir animatrice, toutes les conditions sont réunies pour se réunir au sein d’un club afin de créer le « monde parfait” qu’elles ont en tête.

C’est le studio science Saru qui s’occupe de ce petit bijou, avec à la réalisation, le big boss : Masaaki Yuasa. Si son nom ne vous dit rien le titre de ses oeuvres sans doute plus : Devilman Crybaby, Lou et l’Île aux sirènes ou encore Ride Your Wave. Autant vous, dire qu’il prend son pied notre ami. Lui même était animateur avant de devenir réalisateur et ça se sent. A travers le manga de Sumito Ōwara il rend un vibrant hommage aux différentes personnes qui donnent vie à nos animes.
La musique d’Oorutaichi se démarque particulièrement. Ce musicien, fan de musique électro, a su créer des mélodies remarquables. C’est rare en ce moment qu’une OST trouve grâce à mes yeux et celle-ci rentre tout à fait dans mes critères : musique présente, sans pour autant occulter le reste.
J’applaudi toutes l’équipe de studio qui a fait un travail remarquable, quand tu adaptes un manga sur le métier d’animateur, tu ne peux pas te planter. Le pari est relevé haut la main.

Un autre point fort de l’anime c’est son générique de début, très vite parodié sur la toile. Il y a aussi cette chanson des chelmico : Easy Breezy. Impossible de ne pas la fredonner dès la première fois. Le générique de fin, Namae no Nai Ao, est lui interprété par Kami-sama, I have noticed.

Une adaptation en film live est prévue pour l’automne prochain, réalisé par Tsutomu Hanabusa on y retrouvera des demoiselles du groupe Nogizaka46.

Si vous n’avez qu’un seul anime à voir cet hiver foncez sur Keep Your Hands Off Eizouken! C’est la petite perle de cette saison. Elle est dispo sur Crunchyroll tous les dimanches histoire d’oublier qu’après vient le lundi et des anime moins qualitatifs…

Avis après visionnage

Keep Your Hands Off Eizouken! est un anime passionnant, fait pas des passionnés. Perle, parmi les perles, sont intérêt ne fléchi pas l’épisode en épisode évitant de se répéter pour explorer les dessous de la conception d’un anime. Pertinent, proposant des problématiques rencontrés par les studios d’animation avec quelques piques bien placées, cet anime ne perd jamais de vu de nous divertir.
Si vous aimez les animes vous ne pourrez qu’apprécier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.