Gainsbourg – (vie héroïque)

Merci à Free et Canal + pour la semaine gratuite cela nous a donné l’occasion de voir Gainsbourg (vie héroïque) sorti l’année dernière au ciné.

Gainsbourg - (vie héroïque)9 – Gainsbourg – (vie héroïque)
Synopsis :
La vie de Gainsbourg, du jeune Lucien Ginsburg dans le Paris occupé des années 1940, jusqu’au poète, compositeur et chanteur célébré dans le monde entier.
Le film explore son itinéraire artistique, du jeune homme épris de peinture à la consécration de sa musique dont l’avant-gardisme en a fait une véritable icône de la culture française. Mais aussi la complexité de sa vie adulte à travers ses amours tumultueuses.

Avis : Je m’attendais pas du tout à voir ce que j’ai vu. Je m’attendais à un banal biopic sur Gainsbarre, mais c’est un peu plus que ça. C’est vraiment un conte. C’est Jane Barkin elle-même qui a demandé au cinéaste de rajouter sur l’affiche ce terme de conte car ce n’est pas strictement la vérité. Et effectivement c’est ce qui représente le mieux ce film. J’ai trouvé la façon de narrer originale surtout avec « La Gueule » qui suit Gainsbourg toute sa vie. C’est vrai qu’on fait aussi des sauts de puces de chansons en chansons, de femmes en femmes, mais il y a tant à dire qu’il faudrait des heures pour tout raconter et ce n’est pas le but du film. C’est un style que n’aimera pas tout le monde, mais il faut vraiment le voir comme un hommage à l’homme à la tête de chou.
Mention spéciale à Laetitia Casta très ressemblante en BB, mais aussi à l’acteur principal Eric Elmosnino qui ne fait pas que ressembler à Gainsbourg, mais qui le devient !
Grave, mais également drôle se film est une excellente façon de rendre hommage à ce grand poète, dernier grand compositeur français.

Note : 15/20

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

4 pensées sur “Gainsbourg – (vie héroïque)

  • 3 février 2011 à 13 h 20 min
    Permalink

    j’ai trouvé laetitia Casta (nommée au césars d’ailleurs), enivrante de beauté, avec un jeu très juste !

  • 3 février 2011 à 13 h 52 min
    Permalink

    Ah mince, j’ai raté ça :\

  • 3 février 2011 à 14 h 24 min
    Permalink

    Même si j’avais aimé le film, j’avais trouvé le traitement un peu trop superficielle à cause des « sauts de puce », et une jeunesse un peu trop longue!
    Après l’avoir revu, finalement, ces défauts ont disparu, puis c’est le coté conte qui prend le dessus!
    Elmosnino est magistral et lors de l’apparition de B.B sur Initials B.B, j’en ai des frissons à chaque fois!

  • 4 février 2011 à 17 h 11 min
    Permalink

    kittylife : oui son rôle est hélas un peu court, mais elle est vraiment surprenante
    Sxl : ah mince j’en ai parlé que sur twitter :/
    Filth : n’est ce pas 🙂 !!!

Commentaires fermés.