Anime printemps 2020 : A3! act! addict! actors!

Au départ l’anime A3! act! addict! actors! était programmé pour débuté au mois de janvier 2020, mais au bout de quatre épisodes il est reporté à avril à cause du début de l’épidémie de Coronavirus. C’est une des premières séries à avoir subit un report. Il s’agit de l’adaptation d’un jeu pour mobile à succès de Liber Entertainment. Lancé au Japon en 2017, il est disponible depuis octobre 2019 en anglais.

Dans la ville de Velours, à la périphérie de Tokyo, se trouve une rue appelée « la voie du velours ». De nombreuses troupes de théâtre y sont basées, ce qui en fait la Mecque des comédiens. Izumi Tachibana reçoit une lettre qui la mène à la compagnie Mankai. C’est alors qu’elle apprend que c’est son père qui l’a fondée. Cependant, ce dernier reste introuvable. En prime, elle apprend également que la compagnie n’a aucun client, qu’elle est endettée et qu’elle ne compte qu’un seul membre. Afin de remettre sur pieds cette troupe, Izumi persévère et se hisse à la tête de la direction et de la gérance du théâtre. Qu’adviendra-t-il de la compagnie Mankai ?
Le théâtre va bien entendu assez vite pouvoir rouvrir ses portes et on suit la création et les répétitions de la première pièce de la troupe de printemps. Chacun des personnages à sa mise en lumière avec une petite histoire qui se règle bien entendu très vite. Au début ils ne sont pas tous d’accord, ou en osmose, mais bien entendu avec le temps tout va bien se passer.

Lors de mon voyage au Japon en décembre 2019, il y avait pas mal de promotion pour l’anime avant sa diffusion. J’ai donc eu envie de voir ce que cela pouvait donner. Entendons-nous bien c’est le genre d’anime avec un tas de beaux garçons, pour vous faire acheter un max de goodies ! Mais ça ne m’a pas découragé et j’ai eu envie de savoir ce qui se passait derrière cette façade.

J’ai été un peu déçu, déjà car la qualité même de la réalisation est consternante. Certains dessins semblent fait par des amateurs alors que les illustrations sont assez jolies. Pourtant c’est P.A.Works et Studio 3Hz qui sont de la partie. Malgré tout l’animation et le chara design sont assez décevants. Mais qu’importe si le scénario avait suivit cela aurait pu passer… Ce n’est malheureusement pas le cas.

Dans la première saison on se penche sur deux des troupes celle du printemps et dans un second temps celle de l’été. Et cela en seulement 12 épisodes. Tout est rushé au possible, ainsi le recrutement de la première troupe est totalement improbable en mode : oh ! toi qui passe par là dans la rue, vient jouer avec nous. Réponse immédiate du passant : ok ! Oui comme ça. Allez soyons fou !
Pour faite tout tenir en si peu de temps impossible de ne pas accumuler les raccourcis et facilités scénaristiques. Il est totalement impossible en six épisodes de s’intéresser aux différents personnages dont la psychologie est expédié en deux temps trois mouvements. On s’est à peine attaché à la troupe de printemps, que l’été arrive.

Comme on se doute bien que tout doit bien se terminer il n’y a aucun suspens ou de challenge. On ne vibre jamais, au mieux on peut se moquer ou alors shiper (ça occupe) les personnages entre eux, mais franchement au bout du compte ça reste une petite déception. Certes, ça se regarde, certes j’ai pas lâché comme j’ai pu le faire sur d’autres séries. Mais, je vais aussi très vite l’oublier.

La saison deux a elle aussi été décalée et devrait donc nous présenter les troupes de l’automne et de l’hiver. Mais le principe étant le même, les histoires risquent elles aussi d’être expédiées.

A3! act! addict! actors! est un pétard mouillé. Pour ceux et celles qui ont joué au jeu sur smartphone sans doute seront-ils plus enclin à se réjouir de voir leur personnage préféré prendre vie. Mais pour quelqu’un d’extérieur l’intérêt reste limité, à part si on a rien d’autres à faire.

Avis après visionnage

Cet anime a plusieurs défauts qui le sabotent totalement. Le manque de budget, le nombre trop peu important d’épisodes pour développer une histoire pour chacun sans rusher à mort et au final on ne sait toujours pas si ces troupes reflètent un tant soit peu la réalité. Bref, même si les personnages sont sympa, on va vite l’oublier…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.