[Rattrapage anime] Kuroko’s basket

©Tadatoshi Fujimaki/SHUEISHA,Team Kuroko

J’ai une longue liste d’anime à rattraper. Ayant un goût prononcé pour les shōnen sportif j’ai donc opté pour Kuroko’s basket. Je sais il faudrait que je regarde Slam dunk. MAIS l’anime n’est pas disponible je vais donc passer mon tour et me focaliser sur les séries que je peux voir en streaming. Je rentabiliser ainsi tous les abonnements ! Tout ce dont je me souviens de mes cours de basket au collège c’est que j’étais bien trop petite pour y jouer et les autres étaient bien trop énervé ce qui m’a valu deux entorses au majeur droit, j’ai longtemps eu très mal à cause de ça… Autant vous dire que je ne portais pas ce sport dans mon cœur…

Kuroko’s basket est un manga de Tadatoshi Fujimaki paru entre 2008 et 2014 dans le Weekly Shōnen Jump et qui compte 30 tomes et deux extra, chez nous c’est Kaze qui l’a publié. La série est disponible sur ADN, et plus récemment sur Netflix. Les DVD/Blu-ray des trois saisons sont eux disponible chez Kaze.

C’est la rentrée au club de basket-ball du lycée Seirin et cette année, deux rookies se démarquent… D’un côté, l’impétueux Taiga Kagami, fraîchement revenu des Etats-Unis où il a fait ses armes sous les arceaux. De l’autre, le chétif et très effacé Tetsuya Kuroko dont on murmure qu’il fait pourtant partie de la légendaire « Génération Miracle » et serait capable de sortir de véritables coups de génie… Ces deux joueurs que tout oppose vont devoir se compléter sur le terrain et mettre le feu au playground afin de mener Seirin vers les sommets du championnat !
Kagami se promet de devenir le meilleur joueur du pays en surpassant les cinq membres de la Génération des Miracles, alors que Kuroko décide de devenir l’ombre de Kagami en l’aidant à réaliser son rêve. Plus tard, les deux amis avouent qu’ils désirent, avant tout, faire de l’équipe de basket-ball de Seirin la meilleure du Japon.

©Tadatoshi Fujimaki/SHUEISHA,Team Kuroko

Alors globalement c’est une série fort sympathique, je n’ai pas autant accroché qu’avec Ace of diamond ou Haikyuu!!, mais j’ai quand même binge watcher la série. Kuroko est un héros peut-être un peu trop stoïque mais l’auteur arrive tout de même à nous le rendre sympathique. Il garde tout en lui, ce qui est essentiel pour son style de jeu lors des matchs. Ce sont ses coéquipiers qui eux se lâchent, je pense notamment à Kagami sa lumière, puisque lui a décidé de devenir son ombre. Les stratégies et autres techniques que l’on voit dans l’anime je dois dire que je n’y crois pas toujours, mais je ne regarde jamais le basket donc je vais pas trop critiquer.

Côté animation c’est plutôt mal, même si les quarts de match on a l’impression qu’il dure 1h alors que c’est 10 min. La distorsion du temps est improbable, cependant faut tenir sur autant d’épisodes surtout que globalement ils ne font pas tant de match que ça. Les musiques quant à elles sont très pompeuses, je me suis crus dans des combats épiques entre grandes armés et dragons, mais avec un ballon de basket, c’est assez étrange.

GRANRODEO trust les génériques de début en en interprétant 6 sur 7 ! Pour ceux de fin c’est OLDCODEX qui s’y colle le plus souvent mais on a droit à d’autres artistes comme Hyadain, Kenshō Ono, Fo’x Tails et SCREEN Mode. J’avoue je passe beaucoup les génériques quand je binge watch du coup je n’ai pas grand chose à en dire…

Le succès de cet anime fut tel au Japon que l’auteur a été très jalousé et reçu de nombreuses menaces de mort. Et si vous avez envie de suivre sa nouvelle série elle parle de… golf ! Au final j’ai bien apprécié Kuroko’s basket même si cet anime ne fera pas parti de mon top 10. Malgré tout si vous aimez les shōnen sportif c’est un must à voir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.