Alita : Battle Angel, une adaptation au top !

Gunnm (Alita : Battle Angel pour les anglo-saxons) fait parti des premiers manga et première OVA que j’ai pu voir quand j’étais adolescente. Si je n’ai pas vraiment suivi le manga de Yukito Kishiro par la suite (Last Order par exemple), je garde un bon souvenir de cette série. Après des années à se demander qui allait faire ce film live version US c’est Robert Rodriguez (Desperado, Une nuit en enfer) qui s’y colle, James Cameron étant trop occupé.

Lors de la projection presse à laquelle j’ai eu la chance d’assister était présent : l’un des producteurs : Jon Landau, le réalisateur Robert Rodriguez, Rosa Salazar qui joue Alita, et enfin Christoph Waltz qui endosse le manteau de Ido.

Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé – elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aime

Rangez vos craintes au placard. Battle Angel Alita est une bonne adaptation de Gunnm. Le matériel original n’a pas été saccagé comme c’est souvent le cas quand un manga passe du papier au grand écran. Ils n’ont pas essayer de résumer les neuf tomes en deux heures, ils ont préféré s’en tenir aux trois premiers. Nous laissant même une fin assez ouverte pour l’émergence d’un nouvel opus. C’est une adaptation, même si on ne suit pas case par case le manga, le récit suit les moments cultes tout en tentant d’aménager l’ensemble.

J’ai subi la 3D, entendons-nous bien ce n’est pas la faute du film, je déteste viscéralement la 3D, ça me fait mal aux yeux et au crâne. Normalement je fuis ce genre de séance, malheureusement je n’ai pas eu trop le choix. Cela dit, le film était assez captivant pour me faire oublier mes yeux qui pleuraient. Parce que soyons honnête les effets spéciaux sont vraiment bons, déjà c’est Weta Digital qui s’en occupe et rien que ça c’est une bonne nouvelle. J’ai adoré les scènes du Motorball, on retrouve l’influence de film culte comme Rollerball (qui de toute façon avait influencé Yukito Kishiro) avec des CGI de 2019. C’est rythmé, sans être brouillon. Bref, ça envoie du lourd.

Le casting est de haute volé aussi, chacun des comédiens est comme une évidence. Christoph Waltz incarne parfaitement Dr.Ido, tout comme Mahershala Ali qui est un Vector plus vrai que nature. Je vous l’accorde le personnage de Hugo ne ressemble pas au manga, mais son visage de jeune premier et ses tablettes de chocolats m’ont tout de même plu.
La jeune Rosa Salazar s’est entraîné pendant plusieurs mois à divers forme de combat pour que ses gestes soient crédible à l’écran. Elle a donné de sa personne. Les fans se sont demandés lors des premiers teasers si la taille des yeux d’Alita allait déranger le spectateur. J’ai très vite oublié ses grands yeux, ils n’ont pas été un problème de tout le film !

Battle Angel Alita est un très bon film de SF, et une excellente adaptation du manga. Le puriste pourra toujours trouver à redire, mais honnêtement on sent que l’oeuvre a été faite par des personnes qui l’apprécie vraiment et ça fait toute la différence.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

2 pensées sur “Alita : Battle Angel, une adaptation au top !

  • 4 février 2019 à 21 h 22 min
    Permalink

    Je l’ai pas encore vu et je pense que je vais essayer de traîner mes comparses (mais je garantie pas de réponses positives). Sans être fan du manga et en dehors du partie pris des grands yeux qui ne nous a pas dérangé, on est resté globalement assez mitigé devant les BA. Déjà le fait que ça pue les CGI trop propre qui rend l’univers trop lisse et sans réelle personnalité (comme GITS et contrairement à blade runner). Et je ne sais pas si c’est des mauvais bouts du films ou une mauvaise VF mais les phrases comme « elle dérange l’équilibre naturelle, il faut l’éliminer » et autre « je me bats contre les méchants qui font du mal » me laisse dubitative devant ce flot de cliché (niais ?).
    Donc globalement, je dirais…faut voir.

    Répondre
  • 23 février 2019 à 14 h 05 min
    Permalink

    J’ai bien voire beaucoup aimé 🙂 sans que ce soit un coup de coeur.
    Mais j’ai passé un bon moment, je me suis quand même sentie laissée en plan.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.