Alestorm à l’abordage de l’Elysée Montmartre

Pour leur grand retour après leur nouvel album No grave but the sea, Alestorm faisait un sold out à l’Elysée Montmatre. Toute leur tournée européenne est un succès avec de nombreuses dates dont les concerts affichent complet. En première partie Æther Realm et Troldhaugen chauffent la salle. La salle est raz la gueule, commence un doux calvaire pour les petits comme moi qui vont devoir se contenter bien souvent du son au détriment du visuel.

Alors oui je ne vous ferais pas un récit détaillé du groupe, entre deux têtes de géants j’ai aperçue un canard géant, Christopher Bowes qui se baladait bien et qui avait le verbe haut, mais aussi Elliot Vernon placé en hauteur et si peu les autres membres du groupe…

Le concert débute avec Keelhauled, le public acclame le groupe et les verres de bière vide vont commencer à voler. Le set est excellent avec un bon mélange de leur deux derniers albums avec l’ajout de titres emblématiques. Grand moment pour Mexico ou en Hangover que j’adore. Tout le monde chante les refrains à tue-tête. Belle chorale de gens bigarré parfois costumé en pirate ou en kilt (oui le groupe est Écossais).

C’est assez amusant de voir des métaleux danser sur des airs d’accordéons ou de synthé. Alestorm c’est une ambiance bien particulière à nul autre pareil. Des pirates qui feraient du power metal, fallait oser, et c’est réussi.

Pour Captain Morgan’s Revenge la salle se coupe en deux pour un wall of death de folie. Le chanteur demande au public de partir quand il dira go, mais il part avant pendant l’intro, ils stoppent tout et nous demande si on a bien compris. Et c’est reparti pour un finir sur du grand n’importe quoi dans la fosse.

De mon point de vue c’était amusant de voir voler des cactus gonflable, des épées gonflables et des verres de bières vide (vide faut pas déconner). Voir tout le monde s’assoie pour souquer ferme c’était aussi amusant (et je voyais enfin quelque chose).

Après une micro pause ils reviennent pour le final avec l’incontournable Drink, pour terminer sur Fucked with an Anchor et ses paroles très… très… pirate.

Alestorm nous a proposé un concert de qualité avec une ambiance de folie. Dommage que nos voisins nous ait un peu pourri l’ambiance en passant leur temps à discuter et à picoler. Mais malgré tout je serais ravi de revoir le groupe en espérant cette fois une salle un peu plus grande car nous étions trop à l’étroit. 

Set list 

Keelhauled
Alestorm
Magnetic North
Mexico
That Famous Ol’ Spiced
The Sunk’n Norwegian
No Grave But The Sea
Nancy the Tavern Wench
Rumpelkombo
1741 (The Battle of Cartagena)
Hangover
Pegleg Potion
Bar ünd Imbiss
Captain Morgan’s Revenge
Shipwrecked

Encore
Drink
Wenches & Mead
Fucked with an Anchor

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.