Le Monde fantastique d’Oz : la déception

OZ

J’attendais beaucoup de ce film après avoir bavé pendant des mois sur les magnifiques images distillées par Disney. Et la déception n’en a été que plus grande.

OZLe Monde fantastique d’Oz

Lorsque Oscar Diggs, un petit magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté à bord de sa montgolfière depuis le Kansas poussiéreux jusqu’à l’extravagant Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Tout semble tellement possible dans cet endroit stupéfiant composé de paysages luxuriants, de peuples étonnants et de créatures singulières ! Même la fortune et la gloire ! Celles-ci semblent d’autant plus simples à acquérir qu’il peut facilement se faire passer pour le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Seules trois sorcières, Théodora, Evanora et Glinda semblent réellement douter de ses compétences…
Grâce à ses talents d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va très vite se retrouver impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants. Qui sait désormais si un destin hors du commun ne l’attend pas au bout de la route ?

Lorsque Oscar Diggs, un petit magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté à bord de sa montgolfière depuis le Kansas poussiéreux jusqu’à l’extravagant Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Tout semble tellement possible dans cet endroit stupéfiant composé de paysages luxuriants, de peuples étonnants et de créatures singulières ! Même la fortune et la gloire ! Celles-ci semblent d’autant plus simples à acquérir qu’il peut facilement se faire passer pour le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Seules trois sorcières, Théodora, Evanora et Glinda semblent réellement douter de ses compétences…

Grâce à ses talents d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va très vite se retrouver impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants. Qui sait désormais si un destin hors du commun ne l’attend pas au bout de la route ?

Avis : Le Monde fantastique d’Oz est basé sur les romans de L. Frank Baum datant du début du XXe siècle. Il est devenu indirectement l’introduction au film Le magicien d’Oz de 1939 avec Judy Garland.

Le début en noir et blanc est très prometteur, efficace l’introduction met en place le personnage d’Oz : un charlatant de première. Son vol en ballon vers le monde fantastique d’Oz est plutôt bien fichu. Une fois arrivée ça commence à se gâter. C’est beau, mais hyper coloré, on nous en met plein des yeux pour dire qu’on n’a pas utilisé la 3D pour rien (je l’ai vu en 2D, mais ça se voyait comme si j’avais eu des lunettes…). Mais trop de numérique tue le numérique. On perd toute la magie du conte dans une surenchère de couleurs et de bling-bling.

L’histoire sombre dans un méli-mélo sans grand intérêt. Les acteurs surjouent, on se croirait dans un spectacle de Disneyland pour enfant de 4 ans. C’est pénible, comme si pour intéresser les enfants il fallait hurler, faire des grands gestes et avoir l’air niais…

Je laisserais de côté les incohérences et le manque d’humour (Il n’y a que le singe qui soit drôle).

Le final est lui tout à fait grandiose, je me dis que je ne suis pas totalement venue pour rien ! Sam Raimi m’a malgré tout beaucoup déçue sur ce coup là. C’était long et je me suis ennuyée, les personnages sont tous insupportables, il ne m’a donné qu’une envie revoir la version de 1939.

Si vous n’êtes pas très exigeant vous devriez y trouver votre compte pour les autres optez pour Cloud Atlas !

Note : 12/20

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

5 pensées sur “Le Monde fantastique d’Oz : la déception

  • 27 mars 2013 à 16 h 50 min
    Permalink

    Oh mince, je l’attendais aussi celui-là… Je ne le verrai pas au ciné du coup, j’attendrai qu’il sorte.

  • 27 mars 2013 à 20 h 01 min
    Permalink

    C’était un des films de l’année 2013 que je voulais vraiment voir et pour le coup j’ai été super déçue…Je l’ai également vu en 2D et effectivement on sent que ça a été travaillé pour la 3D (les chutes d’eau, les fleurs bijoux..) mais autant le décor studio et le jeu des acteurs de la vieille version a son charme, autant là non.
    C’est culcul, too much, raccourci, sans subtilités…j’ai pas arrêté de penser à la version de charlie de Burton qui, si elle était hyper colorée, ne s’adressait pas qu’à des enfants hors Oz oui et pour les neuneus en plus. Je veux dire : *attention spoil possible*
    on avait au début la subtilité de découvrir l’ambiguité des soeurs et de se demander qui était vraiment la méchante sorcière, cette subtilité disparait de suite pour nous pointer du gros doigt qui est la vrai méchante. Le magicien retourne vite sa veste après juste une micro explication bancale et idem pour la soeur amoureuse. De même, on ne doute pas une seule seconde que le magicien va rester.
    *fin spoil*
    Je ne me suis pas ennuyée pour autant mais je m’attendais a du grand spectacle, à être éblouie, à rêver…et il n’y a pas eu de magie.

  • 27 mars 2013 à 20 h 21 min
    Permalink

    Pichoune : Bon on est d’accord sur toute la ligne ! C’est quand même dingue qu’un film sur un monde magique, manque de magie et de poésie :/

    Chibi attend le dvd ou la télé, grosse déception et je ne suis pas la seule 🙁

  • 28 mars 2013 à 12 h 37 min
    Permalink

    Comme toi : tellement déçue que je n’ai même pas pris la peine d’écrire un article dessus. La petite poupée est mignonne et les images de synthèse bien faites (mais bon sang la 3D m’a tuée), c’est un peu tout ce qu’il y a à sauver.

  • 29 mars 2013 à 8 h 59 min
    Permalink

    C’est vraie je n’ai pas parlé de la poupée, elle est vraiment mignonne, mais c’est un peu tout ^^

Commentaires fermés.