Sublimes créatures ou comment rater une adaptation

20423515.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La bande annonce avait attiré mon attention, mais j’ai voulu en savoir plus et j’ai décidé de lire les livres. Grave erreur ! Car le réalisateur, Richard LaGravenese, qui s’est aussi occupé du scénario, n’a pas adapté le livre, il s’est inspiré vaguement du livre pour en faire son histoire. Du coup lire le livre ne m’a rien apporté à part geindre durant tout le film…
Grave erreur marketing d’avoir voulu vendre ce film comme un nouveau Twilight. La seule chose qui relit Twilight et Sublimes créatures est sans doute la mauvaise qualité des effets spéciaux.

ATTENTION GROS SPOILERS !! Pour lire ce qui suit il vaut mieux avoir vu le film et lu tous les livres ou sinon c’est que vous vous en fichez :p En tous les cas je ne serais pas responsable si vous vous spoilez, je vous aurais prévenu !

Sublimes créaturesSublimes créatures

Ethan Wate, un jeune lycéen, mène une existence ennuyeuse dans une petite ville du sud des Etats-Unis. Mais des phénomènes inexplicables se produisent, coïncidant avec l’arrivée d’une nouvelle élève : Léna Duchannes.
Malgré la suspicion et l’antipathie du reste de la ville envers Léna, Ethan est intrigué par cette mystérieuse jeune fille et se rapproche d’elle.
Il découvre que Lena est une enchanteresse, un être doué de pouvoirs surnaturels et dont la famille cache un terrible secret.
Malgré l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, ils vont devoir faire face à une grande épreuve : comme tous ceux de sa famille, Lena saura à ses seize ans si elle est vouée aux forces bénéfiques de la lumière, ou à la puissance maléfique des ténèbres…

Ethan Wate, un jeune lycéen, mène une existence ennuyeuse dans une petite ville du sud des Etats-Unis. Mais des phénomènes inexplicables se produisent, coïncidant avec l’arrivée d’une nouvelle élève : Léna Duchannes.
Malgré la suspicion et l’antipathie du reste de la ville envers Léna, Ethan est intrigué par cette mystérieuse jeune fille et se rapproche d’elle.
Il découvre que Lena est une enchanteresse, un être doué de pouvoirs surnaturels et dont la famille cache un terrible secret.
Malgré l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, ils vont devoir faire face à une grande épreuve : comme tous ceux de sa famille, Lena saura à ses seize ans si elle est vouée aux forces bénéfiques de la lumière, ou à la puissance maléfique des ténèbres…

Ce qui me faisait le plus peur avant de voir le film c’était le casting. Je trouvais Alden Ehrenreich trop vieux pour le rôle. Au final je l’ai trouvé très bon avec une candeur et une naïveté touchante. Alice Englert, elle aussi est très mignonne. Du côté des adultes Jeremy Irons et Viola Davis sont égaux à eux-mêmes très bons. J’ai trouvé cependant qu’Emma Thompson surjouait un peu trop.

Mais le problème allait venir d’ailleurs.

Pendant la tout première partie du film on suit assez bien la trame du livre même si les personnages sont modifiés. Amma fusionne avec Marian, propulsé d’un coup « voyante-gardienne-bibliothécaire-remplisseuse-de-frigo » alors qu’elle fait plutôt office de grand-mère dans le livre. Macon n’est plus un incube, mais un enchanteur des ténèbres qui arrive à se maîtriser (gni ??). Une partie de la famille de Lena n’apparaît pas tout comme les grands-tantes d’Ethan.

Des incohérences il y en a comme pour la maison de Lena. Les maléfices de Macon qui protègent la maison empêche Ethan de rentrer, une bonne occasion de mettre quelques effets spéciaux digne d’une série B, ce qui n’est pas vrai dans le livre bien au contraire. C’est d’ailleurs ce qui oblige Ridley (sans sucette dans le film) à utiliser Ethan pour rentrer dans la maison pour voir sa cousine car il peut passer et pas elle ! Du coup dans le film cette scène n’a aucun sens ?

La scène la plus ridicule (ou j’ai failli éclater de rire) c’est tout de même la découverte du Livre des lunes (qu’on ne site pas d’ailleurs si ma mémoire est bonne). Bref, Amma devenu bibliothécaire leur montre la bibliothèque des enchanteurs et les tunnels (là aussi sans les cités et explique vaguement qu’il y en a partout en Amérique), ils arrivent dans une pièce et le WTF commence :

Amma : ça fait des mois que je cherche sans résultat… (trop mauvaise la voyante…)
Coup d’oeil rapide d’Ethan et Lena dans la pièce
oh une porte ! Oh elle s’ouvre toute seule ! Oh le livre ! C’est bon on l’a trouvé ! \o/
Ah ça c’est du raccourci. Mais c’est aussi abominablement ridicule…

Les WTF commencent mais attention c’est pire après.

Arrivée à la moitié du film Richard LaGravenese, s’emmêle les pinceaux, part dans tous les sens, réinvente le livre essais de raccrocher les wagons malgré tout et arrive à spoiler sur les deux volumes suivants ! Il a avait pourtant du mal à raconter tout ce qu’il se passait dans le 1re volume pourquoi prendre des éléments des suivants ?
Il invente une amnésie pour Ethan, propulse la fin du film 6 mois plus tard où Lena a les yeux à moitié ténèbres ce qui bien évidement n’interviens qu’à la fin de 17 lunes… [Soit dit en passant la scène finale avec Ethan qui se souvient on ne sait comment alors qu’il part à New-York est tout aussi ridicule -___-]

La série de Kami Garcia et Margaret Stohl possède un monde riche ou les petites choses font qu’on s’attachent aux personnages. Certains éléments manquants à l’appel et même si je comprends qu’on ne puisse pas tout mettre dans un film il aurait été bien sympa pour pimenter l’histoire.

– L’histoire d’amour entre Ethan et Lena est impossible d’avance, non pas à cause de la malédiction, mais parce qu’un enchanteur ne peut avoir de relation amoureuse avec un mortel. Ethan manque de faire une crise cardiaque à chaque baisers et manque de se brûler les mains à chaque caresses.
– Ils peuvent utiliser entre eux le murmure (sorte de télépathie) alors qu’Ethan ne devrait pas pouvoir puisque c’est un motel.
– « 16 lunes » la chanson/énigme qui permet de guider Ethan (même s’il comprend tout qu’à la fin :p) envoyé par sa mère de l’haut-delà. D’ailleurs cette dernière n’est pas présente, elle est seulement cité à plusieurs reprise sans qu’elle soit impliqué… Dommage ! Exit aussi le groupe de rock de Link.
– Les incubes disparaissent.

Et je dois en oublier…

Mais il y a des points positifs ! Oui, déjà le film est meilleur que Twilight, moins cul-cul, plus drôle avec les références littéraire comme dans les livres, la tempête à la fin est vraiment impressionnante, les costumes sont chouette, la photographie pas trop mal et les acteurs bons. Donc oui c’est mieux que Twilight (il faut dire que ce n’était pas dur), mais c’est décevant quand on connait les livres parce qu’on aurait pu faire mieux.

Et surtout je me demande comment faire une suite ? Pas en reprenant les livres 17 Lunes et 18 Lunes car il manque des personnages et la bataille finale de 16 Lunes étant modifiée on ne peut pas expliquer les deux derniers livres… Si jamais le film a une suite il va falloir en inventer une (bon déjà il s’est pas gêné sur celui là donc on ne voit pas pourquoi il se gênerait pour la suite). J’ai même cru qu’il ne voulait pas en faire au vu de la fin du film. Mais un élément m’a troublé. Un homme dans un miroir qui pourrait être Abraham.

J’ai été déçu, plus déçu encore qu’avec l’adaptation de La croisée des Mondes, c’est dire ! Une chose est certaine je ne paierais pas pour voir la suite, si jamais elle voit le jour vu le bide aux Etats-Unis et il se comprend !

Note : 8/20

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

6 pensées sur “Sublimes créatures ou comment rater une adaptation

  • 6 mars 2013 à 12 h 27 min
    Permalink

    8/20! Outch ça fait mal! Je suis en congé du 22 au 24 mars j’en profiterai pour aller le voir. Pas lu ton article du coup même si j’ai lu 16 lunes et que je lis 17 lunes actuellement!

  • 6 mars 2013 à 12 h 51 min
    Permalink

    faut se faire son idée par soit même, mais j’ai été très déçue c’est un fait !

  • 6 mars 2013 à 13 h 09 min
    Permalink

    Bon, je songe à voir le film, surtout motivée par la distribution. Mais vu que je n’ai pas lu le bouquin et que j’ai surtout envie d’un divertissement facile, je pense que je n’aurai pas les mêmes attentes que toi 🙂

  • 6 mars 2013 à 14 h 20 min
    Permalink

    Non, c’est clair ^^

  • 8 mars 2013 à 1 h 50 min
    Permalink

    Salut salut et merci pour ta critique que je suis si heureuse de trouver. Je sors tout juste de la séance et quelle déception! Comme toi j’ai lu le livre (le 1er seulement). J’avais été sceptique par le roman (prime abord) que j’avais trouvé dans le rayon ado (et j’ai 32ans!) Mais la magie et le talent des auteurs avaient opéré, et j’ai été mystérieusement happé par cette histoire dont l’intrigue m’avait tenu en haleine jusqu’à la 634eme et dernière page!! J’avais dévore ce 1er tome en 4j seulement, un vrai record !!
    Je te rejoins sur tout un tas de points dans ta critique. J’ai sorti des What the Fuck pendant 1.30 (seule la 1ère 1/2h du film collait au roman)! Je diverge par contre sur les acteurs que j’ai trouvé assez creux et niais…. Et sur Twilight qui somme toute avait au moins le mérite d’être une bonne adaptation des romans de Stéphanie Meyer!
    Je me languis toujours autant de me plonger dans la suite de cette saga.. Mais peu probable que je remette les pieds dans une salle obscure pour voir la suite…. Si suite il devait y avoir!

    Encore merci pour ton article qui le fait plaisir … Je me sens moins seule face a cet innommable fiasco! ( ok j’exagère un peu)

  • 8 mars 2013 à 11 h 37 min
    Permalink

    Merci ! ^^ J’ai été tellement déçue… En ce moment je suis en train de lire le dernier et il me plait beaucoup. C’est une très belle série ! Bonne lecture ^^

Commentaires fermés.