Lecturemanga - manhwa - manhua

Semaine du shôjo : Que préférez-vous dans le Boys’ love ?

Semaine du shôjo: : Que préférez-vous dans le Boys’ love ? C’est la question sur laquelle on a décidé de nous faire réfléchir cette année. J’ai déjà participé l’année dernière.

Cette semaine, c’est la semaine du shōjo grâce au cite Le club shōjo. En 2024, la Semaine du shōjo se déroule du 13 au 19 mai. Le thème proposé est : « Que préférez-vous dans le shôjo ? ». Comme on pouvait aussi parler de Boys’ love et de yuri, j’en profite pour écrire un article sur ce qui fait battre mon petit cœur depuis bientôt six ans.

Ce que j’aime dans le BL, ce n’est pas que son côté explicite et débridé, mais aussi son large panel de style. J’aime les récits érotiques, mais force est de constater qu’on n’en a assez peu en manga. Je lis du hentai, mais je n’y trouve pas forcément une image de la femme toujours très reluisante. Dans le boys’ love, il y a beaucoup de couples très différents. Je peux me délecter d’un titre SM, et passer à une romance toute gentille et mignonne avant de me plonger dans un récit plus dramatique. Les personnages ont des relations très intenses, parfois délurées et ça me plait beaucoup.

La diversité des thématiques et des styles fait que je ne m’ennuie jamais. Certes, je peux trouver qu’un récit est déjà mille fois, mais ça ne m’empêchera pas pour autant d’apprécier ma lecture. De plus en plus d’éditeurs se lancent dans l’aventure. Pour certains ils souhaitent reste sur les récits tout public, pour d’autres ils osent le sexe. Perso, j’aime les deux et je ne vais pas me plaindre de trouver de plus en plus de nouveautés tant qu’elles sont de qualité.

Définition de relation (Bontoon)

Né dans une famille aristocratique Alpha, Karlyle n’a pas le gène dominant de la famille. Les Omégas sont donc les seules personnes avec qui il peut imaginer une relation sexuelle. Sauf qu’à cause de ça il a des troubles sexuels. Il ne jouit plus du tout. Son médecin lui préconise d’avoir une relation avec un alpha. On lui trouve donc un beau jeune homme. Ash, un magnifique apha aux yeux vérons va changer sa perception du sexe.
Pour autant, l’un comme l’autre ont du mal à mettre un mot sur leur relation. Elle n’est pas censée durer, pourtant petit à petit tous les deux changent. S’ils sont manifestement compatibles sexuellement, ils ont beaucoup de difficulté à communiquer.
Ce webtoon est l’adaptation d’un light novel, les graphismes sont splendides et les scènes de sexe très sensuelles. C’est un vrai plaisir de lire ce titre qui débutera prochainement sa 3e saison. A déguster sans modération.

I cannot reach you (Kana)

Kakeru et Yamato sont amis d’enfance et tous les oppose. L’un est un beau gosse brillant à l’école quand l’autre est bon dernier et plutôt banal. Kakeru ne comprend pas pourquoi Yamato continue de rester avec lui malgré leurs différences criantes. Pourquoi ne se trouve t-il pas une petite amie ? Un jour, il lui demande s’il aime quelqu’un. Son ami marmonne impulsivement son nom et s’enfuit. Kakeru pense qu’il a mal compris la réponse de son ami. Il va réaliser petit à petit qu’il y a autre chose qui lie les deux amis.
Mika nous a concocté une histoire douce qui prend le temps de se mettre en place. Kakeru ne comprend pas la vraie nature des sentiments de son ami car il pense qu’il ne peut pas être attiré par un garçon comme lui.
La série compte déjà huit tomes au Japon et un drama sur Netflix. Pour célébrer l’arrivée de ce BL chez Kana la couverture est réversible pour le 1er tirage.

Indomptable Zono (Editions Hana)

Deto a un ennemi juré en la personne de Zono, ce dernier est plus rapide que lui à chopper les sandwich à la cantine. Un jour qu’ils se bagarrent, Deto découvre le point faible de Zono : il a le cou très sensible. Il se met à gémir (de plaisir) et ça va chambouler les certitudes de Deto. Mais ce n’est pas ce qu’il va le mettre en colère. Non, c’est la façon dont le père de Zono traite son fils. Maltraité depuis des années, cela a eu comme conséquences sa façon revêche de s’exprimer.
Enfin, un manga de Shikke est publié en France !
L’autrice de Pink Heart Jam (inédit en France) fait enfin partie du paysage français du BL. Ses titres sont la plupart du temps très sexy avec des thématiques sociétales fortes. Ses dessins sont très doux et ses personnages ont une morphologie délicate et de très beaux visages.
Indomptable Zono est une belle entrée en matière dans son univers, en espérant la sortie de ses autres mangas.

Lullaby of dawn (Taifu comics)

Arnór a disparu. Elva, loin de se morfondre sur son sort, ne pense qu’à une chose partir à sa recherche. Mais il a un problème de taille, il ne peut pas s’éloigner. Tous les soirs, le chaman combat la mer noire, c’est son devoir envers tous les habitants de l’île. Sauf les nuits de pleine lune. C’est la seule nuit où il ne combat pas et où il peut rester dans les bras d’Arnór. C’est donc sa seule occasion de partir assez longtemps pour le retrouver. La disparition de ce dernier permet de réfléchir à ce qu’il ressent pour son compagnon. De son côté, le jeune homme -qui est bien en vie- fait la connaissance d’un autre chaman tout en continuant de fouiller l’épais mystère qui entoure l’eau noire, les chamans et leur funeste destin.
Le 2e tome de Lullaby of dawn de Ichika Yuno est un régal. Régal pour les yeux, mais aussi régal pour le cœur. L’impatience et la fougue d’Arnór fait des étincelles avec les remords et la timidité d’Elva. Un boys love à déguster sans modération.

Les noces de Lala (Noeve)

Tamekou est la mangaka des excellents Rêve de coucou et Mon petit ami genderless.
Notre héros, Ramdane, se fait passer pour sa sœur jumelle, Lala, qui a fui avec l’homme qu’elle aime. Loin d’être un problème pour son nouvel époux, la nuit de noce sera torride pour les deux hommes. Dans ce contexte historique, un mariage se doit d’être consommé et Ramdane va l’apprendre à ses dépens. Il tentera par tous les moyens de redevenir maître de son destin, mais devra aussi affronter les sentiments contradictoires qu’il nourrit pour son partenaire au fil du temps.
Attention ce manga est pour un public averti qui ne sera pas effrayé par le comportement de Wolsey qui profite de sa force et de son ascendant pour obtenir tout ce qu’il veut de Ramdane. Ce titre n’était au départ qu’une histoire courte avant de devenir une série toujours en cours de publication.
“Les noces de Lala” est aussi beau que troublant et la fab de Noeve irréprochable.

Dangerous convenience store (KBL)

Dangerous convenience store est un webtoon dessiné par 945. Il raconte l’histoire de Yeo Eui-Joon un étudiant qui bosse dans une supérette pour payer ses études, mais aussi les frais d’hôpital de son frère. Pas de bol, son lieu de travail n’est fréquenté que par… des gangsters. Mais, il sait garder son sang froid. Il va faire a cette occasion la rencontre du magnétique et effrayant Beon Geon-Woo commence à lui porter une attention particulière, le petit étudiant pourrait bien perdre ses moyens, et succomber à son regard de braise… Pourtant, Yeo Eui-Joon est amoureux d’un autre au début…
Comment une histoire de gangster peut être aussi mignonne et sexy ? C’est tout le talent de 945. Beon Geon-Woo est un gros nounours qui va tomber sous le charme du jeune homme. C’est un gentil gangster malgré son regard sombre.
Ce premier tome ultra sexy est un énorme coup de cœur. Il est tout de même destiné à un public averti.

Salad days

Salad Days (Nazca)

Jiang Shen et Bai Jinyi continuent leur progression dans le domaine de la danse classique et de la boxe. Tous les deux n’ont qu’un objectif poursuivre leurs rêves. Cependant, ils vont devoir se projeter un plus loin que leur école dans un patelin paumé s’ils veulent continuer. Si c’est simple pour Bai Jinyi, c’est une autre histoire pour Jiang Shen.
Les deux jeunes garçons sont de plus en plus attiré l’un à l’autre, pour autant leur monde étant très différents. Ils ont besoin l’un de l’autre, mais n’arrivent pas encore à formuler quelque chose de concret sur ce qu’ils éprouvent.
L’histoire avance à son rythme et ce tome permet aussi bien de voir l’évolution entre nos deux héros, que d’en apprendre un peu plus sur les amis qui les entourent.
Salad Days est un titre doux et reposant qui réchauffe le cœur.

Après avoir regardé le ciel étoilé (Delcourt-Tonkam)

Subaru est designer et se déplace en fauteuil roulant. Il doit créer le design d’une brochure pour un spectacle en planétarium en collaboration avec son photographe favori, Togo. Les deux hommes vont se rencontrer. Après l’admiration que porte Subaru à Togo, c’est un autre sentiment qui va apparaître entre eux. Les deux hommes vont se rapprocher de façon très naturelle.
Au départ pensé comme un one-shot, la romance entre Subaru et Togo avance très vite, peut-être trop. Heureusement pour nous, ce titre a eu un certain succès au Japon ce qui a amené l’éditeur à en faire une suite !
Après avoir regardé le ciel étoilé est une romance tout ce qu’il y a de plus mignonne. Si la thématique du handicap est survolée, c’est au profit de la normalité de la vie de Subaru. Rien ne lui est impossible tant qu’il est aux côtés de Togo. Un vrai vent de bonheur.
ces précédents manga parus en France.

Les étoiles au bout des doigts (Akata)

Les étoiles au bout des doigts est dyptique imaginé par Naka Nakaoka. C’est un manga très doux, avec comme toile de fond une romance très mignonne sur fond de confiance en soi retrouvée. Minatobe veut apprendre un morceau au piano pour l’anniversaire de sa sœur, il va tomber sous le charme de Nari, son professeur, pour quelques semaines. Ils ont le même âge et très vite l’amitié va laisser place à l’amour.
Son style graphique est très joli, c’est un trait moins lisse et formaté que d’autres. Il y a plus d’aspérité qui est un gros plus pour ce titre qui va sonder les sentiments. Les couvertures se complètent pour former une seule illustration.
Les étoiles au bout des doigts est un titre respectueux et positif. C’est donc encore une fois une belle petite perle qui nous a été proposée par l’éditeur.

Distress (Vega-Dupuis)

Lenny un jeune Français débarque à Montréal, balafré et ayant une prothèse à la jambe, il a un lourd secret. Il est là pour ses études, mais aussi et surtout pour enquêter sur un monstre qui rôde dans la ville. Il va se faire des amis et bien plus encore avec Anoki. Une romance très chou va se dessiner tout doucement et surtout naturellement. Mais on sent poindre les problèmes ! Et c’est là que je vous invite à vous plonger dans l’histoire de Lenny et Anoki.
Je suis tombée en amour pour ce webtoon que je recommande chaudement. Mystère et romance un cocktail que j’apprécie beaucoup. La suite arrive bientôt en 2024 !

Liste des participant(e)s
Le bazar de Djado Les Blablas de Tachan Le Blog Noissapé
Bright Open World Bulle Shôjo Le Cabinet de Mccoy
Les chroniques d’un ange Docteur Pralinus Esprit Otaku
La forêt des lectures Ines-Scarlet Laestve
Les lectures du Kitsune La mangasserie Nostroblog
Le Passeur Lunaire Sunread26

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

Une réflexion sur “Semaine du shôjo : Que préférez-vous dans le Boys’ love ?

  • C’est vrai qu’il y a dans le BL une diversité peut-être encore plus marquée dans les histoires. Les autrices semblent s’autoriser bien plus de libertés et c’est assez plaisant à suivre, même si je trouve qu’on a bien trop de oneshot et pas assez de séries, mais c’est un autre souci ><

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.