Drama et sériesLecturemanga - manhwa - manhuaTV

Du manga au drama : I cannot reach you

Le premier titre boys’ love tout public de l’éditeur Kana se nomme I cannot reach you. Il s’agit le manga de Mika prépublié dans le magazine web Gene Pixiv (shōjo) avec Sasaki et Miyano. Nous sommes donc sur un style plus proche du shojo que du BL. Il est clairement destiné à un public plus jeune. Un drama a été diffusé en 2024 sur la chaîne TBS et disponible en France sur Viki en VOSTFR et sur Netflix en VOST anglais.

C’est quoi l’histoire ?

Kakeru et Yamato sont deux amis d’enfance que tout oppose, pourtant ils adorent passer leur temps ensemble. Yamato est beau, grand et studieux, tandis que Kakeru est naïf, et plutôt mauvais en classe. Étonné que son ami n’ait pas déjà une petite amie, Kakeru lui demande un jour s’il est amoureux de quelqu’un. Yamato hésite un moment avant de prononcer son prénom…

Pour lire un extrait cliquez sur l’image ©Mika 2019,2022 / KADOKAWA CORPORATION
Juste amis d’enfance ?

Kakeru et Yamato sont amis d’enfance et tous les oppose. L’un est un beau gosse brillant à l’école quand l’autre est bon dernier et plutôt banal. Kakeru ne comprend pas pourquoi Yamato continue de rester avec lui malgré leurs différences criantes. Pourquoi ne se trouve t-il pas une petite amie ? Un jour, il lui demande s’il aime quelqu’un. Son ami marmonne impulsivement son nom et s’enfuit. Kakeru pense qu’il a mal compris la réponse de son ami. Il va réaliser petit à petit qu’il y a autre chose qui lie les deux amis.

Mika nous a concocté une histoire douce qui prend le temps de se mettre en place. Kakeru ne comprend pas la vraie nature des sentiments de son ami car il pense qu’il ne peut pas être attiré par un garçon comme lui. Certes c’est au départ un slow burn, mais ce qui ajoute un peu de réalisme à leur relation. Kakeru ne va pas tomber dans ses bras tout de suite, il se demande vraiment si il peut être amoureux de son ami, mais aussi comment ils tout va évoluer entre eux. Amis et amoureux ce ne sont pas les mêmes choses pour lui. De son côté Yamato le cache à Kakeru depuis si longtemps que c’est un énorme poids sur sa conscience.

Je tiens à toi

J’ai découvert I cannot reach you il y a quelques années maintenant sur Pixiv et je suivais la série me retenant de l’acheter en anglais et espérant qu’elles soient un jour édité en France. Je ne m’attendais pas à la retrouver chez Kana. C’est une bonne chose que les éditeurs n’aient plus peur d’éditer du boys’ love. Le public est présent et fidèle. Pour célébrer l’arrivée de ce BL chez Kana la couverture est réversible pour le 1er tirage. Au Japon, la série compte huit tomes et elle est toujours en cours de parution.

 

Parlons du drama

Il existe un drama de huit épisodes de 20 minutes disponible en France sur Viki en VOSTFR et sur Netflix en VOST anglais. J’ai opté pour Viki et j’ai passé un très bon moment, je vais même vous avouer que je l’ai dévorer. Ca été un vrai coup de cœur car les acteurs sont vraiment crédibles. Certes les bisous sont tout sauf naturels, mais je ne m’attendais pas à plus pour un drama avec des lycéens diffusés sur une chaîne comme la TBS. En revanche, Haru Kashiwagi et Kentaro Maeda sont parfaits dans leurs rôles. 

I cannot reach you est un titre pour tous que j’ai dévoré en quelques heures seulement. Je retrouve dans cette série ce que j’aime dans les drama japonais. Ce que j’apprécie dans ce titre, c’est qu’à aucun moment les personnages ne sont dérangés par le fait que ce soit deux garçons. Au mieux on leur : oui et alors ?
Si vous n’avez pas peur de vous spoiler la suite du manga ce drama est pour vous. 

Je recommande autant la lecture du manga I cannot reach you que son drama. On passe un bon moment avec Yamato et Kakeru, deux amis d’enfance, qui vont petit à petit devenir plus que des amis.

Public : Tout public

Service presse

 

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.