Lecturemanga - manhwa - manhua

Ode à la lecture : Bibliophile princess

Bibliophile princess

Bibliophile Princess est dessiné par Yui Kikuta et prépublié dans le magazine Monthly Comic Zero Sum (josei) d’Ichijinsha depuis 2018. Le manga est adapté du light novel du même nom écrit par Yui et illustré par Atsuki Sheena. Il compte cinq tomes. On a pu voir en France sa version animée en 2022 par le studio Madhouse disponible sur ADN. L’anime compte 12 épisodes et le manga déjà sept tomes. En France, le manga est disponible chez Nobi nobi.

C’est quoi l’histoire ?

Jeune fille issue de l’aristocratie, Elianna est passionnée par les livres. Elle est la promise du prince héritier, son altesse royale Christopher. Sauf qu’en réalité, ces fiançailles ne sont qu’une façade : en échange de cette union, le prince laisse Elianna accéder à la bibliothèque royale comme bon lui semble.
Quelques années plus tard, la jeune femme apprend que Christopher aurait une autre prétendante… Elianna se prépare donc à voir ses fiançailles annulées. Mais la situation va se révéler bien plus complexe qu’elle ne l’imagine…

Bibliophile Princess
Pour lire un extrait cliquez sur l’image © Yui Kikuta, Yui, Satsuki Sheena / Ichijinsha Inc.
Des livres et des hommes

Elianna est passionnée par les livres, elle engrange beaucoup de connaissance, cependant elle a encore du mal à cerner les personnes qui l’entoure. Elle pense que le prince Christopher ne l’a choisi que pour la façade. Ce deal entre eux semble équitable, mais est-ce vraiment ce que pense le prince, n’avait-il pas une autre idée derrière la tête. On a tous les ingrédients d’une belle histoire d’amour. Un beau prince au sourire ravageur et aux manières irréprochable, mais nous avons aussi une belle prétendante qui ne se rend pas forcément compte que son savoir lui sera utile si un jour elle épouse vraiment le prince. D’ailleurs, il pourrait bien lui servir bien avant et ainsi dénouer les complots contre elle ou la famille royale.
Si comme moi, vous avez débord commencé par l’anime, vous êtes en avance sur le déroulement du manga. Certes vous perdez en surprise, mais vous gagné en qualité des dessins. La version anime m’avait beaucoup plus de part son histoire originale, mais j’avais été assez déçu du rendu du chara design et de l’animation assez moyenne.

Complot et coups bas

Tarō Iwasaki réalise la série animée. Mitsutaka Hirota s’occupe de la structure scénaristique de la série quant au chara design c’est Mizuka Takahashi qui s’y colle. La bande originale est composée par Yūko Fukushima et Tomotaka Ōsumi. J’avais bien aimé, tout en notant quelques défauts comme une animation qui ne fait pas d’étincelle ou un rythme souvent un peu planplan. Mais cela ne m’a pas empêché de regarder les 12 épisodes.
Je suis TRES fan des dessins de Yui Kikuta. Ses illustrations chargées fourmilles de petits détails. Chacune d’entre elles sera l’occasion de mettre en scène le couple Elianna et Christopher avec de très belles couleurs. A l’intérieur, c’est tout aussi joli et soigné. Elle aussi évité au titre d’être trop verbeux. J’aime beaucoup le design d’Elianna qui me fait beaucoup penser à Kotori dans X des CLAMP.
L’histoire en elle-même est assez sympathique. J’adore ce genre de récit avec des complots et des problèmes d’Etat. Ca reste assez léger, juste de quoi ajouter du piquant dans cette jolie romance d’un rat de bibliothèque et du beau prince charmant. Les seconds rôles sont aussi assez mignons.

Bibliophile princess est un titre qui certes ne révolutionnera pas le genre, mais qui se lit très bien. Le trait incroyable de Yui Kikuta rend le titre incontournable. Que vous ayez vu ou pas  l’anime Bibliophile princess se lit avec plaisir.

Public : Tout public – dès 14 ans

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.