Lecturemanga - manhwa - manhua

L’étrange Le roi-démon et moi, et nos 10 enfants

Le roi-démon et moi, et nos 10 enfants est un manga d’Ema Toyama publié dans le Shōnen Sirius depuis 2019. La série compte six tomes et elle est toujours en cours de parution. Elle la dessine en parallèle de Vampire Dormitory dont j’ai déjà fait la critique sur le blog. Depuis Love Mission, Pika édition a publié tous ces titres et celui-ci ne fait pas exception.

De quoi ça parle ?

Après avoir perdu sa mère dans un accident, Akari se retrouve totalement seule. À la seconde où elle émet le fervent souhait d’avoir une famille, elle est emportée par une force mystérieuse et s’évanouit. Lorsqu’elle revient à elle… Akari découvre qu’elle se trouve dans un autre monde. On lui annonce qu’elle a été invoquée pour donner naissance aux enfants du roi-démon, Guran, alors qu’elle n’a que 16 ans et n’est même jamais sortie avec qui que ce soit. La survie d’une jeune maman dans un univers peuplé de créatures fantastiques commence alors…

Pour lire un extrait cliquez sur l’image © by TÔYAMA Ema / Kôdansha
16 ans et déjà maman

Il est évident que proposer une histoire telle que celle-ci qui plus est dans un magazine shōnen est assez osé à plusieurs niveau. L’autrice a eu la lourde tâche de créer une histoire originale, distrayante, adapté à des adolescents, mais quand même avec une petite touche de fan service mais sans aborder frontalement les histoires de sexe. Car oui notre jeune fille va certes avoir plein d’enfant, mais pas de la façon dont on pourrait s’y attendre. Déjà, elle est marié au roi démon du coin, mais tout ce passe bien, de toute façon même s’ils ne sont pas amoureux, le but va être justement de faire évoluer leurs sentiments. Ce qui la branche de toute façon c’est d’être maman. Banquo elle va en avoir une ribambelle.
On raconte aux enfants que les filles naissent dans des roses, et les garçons dans des choux et bien là c’est un peu le même genre. Elle n’a bien entendu pas besoin de passer par la manière naturelle pour tomber enceinte. Son premier elle l’aura grâce à une boisson, elle va accoucher d’un œuf (si, si) dans la foulée et comme les enfants démons grandissent vite tout va s’enchainer TRES vite.

Des enfants pour changer le monde

On ne perd pas temps, c’est loufoque au possible et après tout on est dans un monde de fantasy donc tout est possible. Comme c’est une comédie légère tout est à prendre au 10e degré. Rien n’est grave, c’est rigolo et juste un peu émoustillant pour les garçons de voir la poitrine ou la culotte de la jeune fille de temps en temps. Si les démons ont dû invoquer Akari dans l’empire démoniaque de Zodia, c’est qu’ils sont en guerre contre les Humains de ce monde. Pour remédier à leur faible population, les démons comptent sur la prêtresse venue d’un autre monde pour enfanter des enfants qui auront la force de combattre cent mille soldats humains. Pour le coup on se dit que 10 c’est pas tant que ça pour combattre autant d’ennemies. Elle s’en sort pas si mal. Mais les démons sont-ils si méchants ? A vrai dire après un tome on se dit que pas du tout. Guran semble être un démon vachement droit dans ses bottes.

Du coup tout passe crème, c’est complètement improbable mais tout passe. Quant au style on retrouve les très jolis dessins d’Ema Toyama. Elle a un trait vraiment sympa et de plus en plus beau, et elle sait aussi créer des personnages attachants.

Si on adhère au pitch du manga Le roi-démon et moi, et nos 10 enfants alors vous allez aimer suivre les aventures d’Akari, ses galères, ses doutes, mais aussi ses beaux moments. Si vous voulez vraiment vous faire une idée vous pouvez lire le premier chapitre sur le site de Pika.

Public : Tout public

Service presse

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.