Lecturemanga - manhwa - manhua

Star Wars en manga avec Etoiles Perdues et Un équilibre fragile

Deux manga estampillé Star wars sont en vente le 4 mai 2022 chez Nobi Nobi! C’est avec une certaine appréhension que j’ai été lire ces deux premières séries. La peur n’apportant rien, j’ai donc pris mon courage à deux mains pour découvrir ces deux premiers titres.

Star Wars – La Haute République – Un équilibre fragile est dessiné par Mizuki Sakakibara, d’après le scénario de Shinya Shima et Justina Ireland. L’histoire est inspiré du roman de cette dernière. Il s’agit d’une autrice américaine de science-fiction et de fantasy.

De quoi ça parle ?

Des siècles avant la saga des Skywalker, une nouvelle aventure commence…
C’est l’ère de la Haute République. L’expansion à travers les étoiles bat son plein. Les fameux Jedi, gardiens de la paix, sont chargés de protéger la République et d’entretenir l’espoir de ceux qui explorent les sombres recoins de la galaxie.
Après la Grande Catastrophe, la jeune Jedi Lily Tora-Asia été missionnée pour aider les réfugiés à s’installer sur Banchii, un monde inhabité dans le système d’Inugg, loin à l’intérieur de la Bordure Extérieure. Banchii est le site du nouveau temple Jedi dirigé par Maître Arkoff, le mentor wookiee de Lily, qui envisage le temple comme un refuge pour les nouveaux habitants et une étape pour les voyageurs. Tandis qu’elle doit gérer les arrivées des nouveaux colons et élucider d’étranges mystères sur cet avant-poste éloigné, Lily est tourmentée par une question : en fait-elle assez pour maintenir la paix dans la galaxie ? Mais lorsqu’un nouveau danger menace la colonie, la jeune Jedi devra relever le plus grand défi qu’elle ait eu à affronter jusqu’alors…

Mon avis

Entre le résumé et le contenu du manga, j’ai été un peu déçu car je m’attendais à plus de réflexion. Mais en définitive, je me suis plutôt ennuyée. D’ailleurs j’ai eu du mal à accrocher à l’héroïne, Lily Tora-Asia. Elle est un peu impersonnelle, elle laisse peu transparaitre ses émotions. J’ai trouvé le contenu très léger, sachant qu’en plus il n’y a que deux tomes. Je ne comprends donc pas trop l’intérêt de ce titre. Pourtant c’était cool sur le papier sachant qu’en plus on n’était pas dans l’univers des films. Il y a donc des tonnes de choses à raconter. Hélas, ça retombe comme un soufflet.
Les dessins sont assez sympathique, Mizuki Sakakibara, a un style très propre. On la connait pour l’adaptation en manga de Tiger & Bunny. C’est le bon point de Un équilibre fragile.

Star Wars – Etoiles Perdues est dessiné par KOMIYAMA Yûsaku d’après le roman de Claudia Gray. Il s’agit d’une autrice américaine de science-fiction et de fantasy a qui l’ont doit quelques romans sur l’univers de Stars wars, mais aussi ses propres univers comme la série Evernight.

De quoi ça parle ?

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…
L’Alliance Rebelle vient d’évacuer sa base sur la planète Hoth. Et c’est ici que le pilote Thane Kyrell se souvient…
Quatorze ans auparavant, la planète Jelucan est annexée par l’Empire Galactique. Thane, issu de la seconde vague de colons, rencontre ce jour-là Ciena Ree, une jeune fille issue de la première. Ces enfants que tout aurait dû séparer partagent un même rêve : entrer dans l’armée Impériale pour voler dans l’espace infini. Admis dans la prestigieuse Académie Royale, cadets brillants, ils sont en bonne voie pour réaliser leur rêve commun. Cependant, à mesure que leur amitié complice évolue en des sentiments plus profonds, ils sont bientôt confrontés au côté obscur de l’Empire et à la guerre qui les sépare. Mais parfois, le destin finit par réunir les étoiles contraires…

Mon avis

J’ai beaucoup apprécié cette lecture. Des deux titres sortis le même jour, c’est de loin mon préféré. Les dessins de Yûsaku KOMIYAMA sont irréprochables. Elle a vraiment un magnifique coup de crayon et donne parfaitement vie aux personnages que l’on connait bien de la trilogie originelle. Plaisir pour les yeux, c’est aussi le cas pour l’histoire.
Certes, c’est une histoire d’amour somme toute assez classique mais qui fonctionne très bien. La vie est une succession d’événement plus ou moins tragique. Nos deux héros sont déchirés par leurs choix divergents. Que ce soit dans leur école ou plus tard, rien ne leur sera épargné. Mais Thane Kyrell n’a pas du tout envie de laisser la politique lui voler la femme qu’il aime.
J’ai hâte de lire la suite, de plus c’est une série courte en trois tomes, impossible de s’ennuyer.

Deux titres deux ambiances, j’ai un faible pour le second. A vous de découvrir si l’univers de Star Wars en manga vous convient. 

Tanja

Tatiana Chedebois, plus connue sous le nom de plume "Tanja", écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis plus de 25 ans. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). Avec son groupe de visual kei français elle fait en 2004 la première partie de Blood premier groupe de vk à venir en France. En 2019, elle cocrée le podcast du BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre. Puis en 2022, elle intègre la team du Cri du mochi pour parler manga et anime généraliste sur Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.