Réincarnation inattendue : Yakuza réincarnation

Yakuza réincarnation est manga de Hiroki Miyashita (Héros malgré lui et Monju – Au service de la justice) sur une idée de Takeshi Natsuhara. Il est publié dans le magazine Sunday Gx (seinen) et continue sa prépublication. Le premier tome vient de sortir chez Kaze.

C’est quoi l’histoire ?

Assassiné par un gang ennemi, un yakuza se réincarne en une jeune et jolie princesse d’un monde de fantasy. Malgré sa nouvelle apparence, notre héros garde son caractère bien trempé. Yakuza un jour, yakuza toujours !!!

Cliquez sur l’image pour lire un extrait / NINKYO TENSEI-ISEKAI NO YAKUZA HIME- © 2020 Hiroki MIYASHITA,Takeshi NATSUHARA /SHOGAKUKAN
La voie du ninkyō

Yakuza réincarnation est une comédie déjantée qui s’appuie sur la différence te ton entre un vieux yakuza grincheux et une jeune princesse sensée être une jeune fille délicate. Mais voilà, cette jeune fille n’est plus, dans son corps c’est l’esprit d’un yakuza désormais. Dans le premier chapitre on nous présente donc Ryūmatsu Nagamasa un vieux yakuza expérimenté et qui ne s’en laisse pas compter. Mais manque de chance il meurt… Mais il se réincarne en une jeune princesse dans un monde fantastique à mi-chemin entre le Japon et l’Europe médiéval. Il garde sa gouaille, son franc-parler et ses manières de yakuza. Sauf qu’il est dans le corps d’une jeune femme et qu’il n’est pas sensé savoir aussi bien se battre.
On n’est pas non plus dans un titre fantasy RPG et ça, ça me fait toujours plaisir. Magiciens, monstres, iel vaincra quiconque sera sur sa route.

Contrastes

C’est ce contraste entre son apparence et sa façon d’agir ou de parler qui est très amusant. L’univers dépeint n’en reste pas moins sombre. Son trait énervé et léché en font un manga certes amusant, mais aussi très plaisant à lire. J’aime énormément la mise en page dynamique, son trait n’est pas lisse, il a du vécu et ça j’aime beaucoup. C’est un des très bon point de ce titre. Il y a vraiment des planches très intéressantes avec un coup de crayon qui sort un peu des graphismes très lisse qu’on peut avoir de plus en plus.
La postface est écrite par Takeshi Natsuhara qui a inspiré la série. Il explique le concept de ninkyō dans un long texte très intéressant.

Yakuza réincarnation est une comédie vraiment sympathique pour peu qu’on aime le mélange yakuza/fantasy. Je me suis beaucoup amusée en lisant une jeune femme parler et agir comme un vieux yakuza.

Tanja

Je suis tombée dans les animes et les mangas depuis toute petite. Mais depuis 1997 je me suis spécialisée dans la Jmusic sur divers média. Avant toute chose j'aime le rock sous toutes ses formes et je m'éclate en concert. Depuis peu j'ai acquis un doctorat en manga avec des chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.