Lecturemanga - manhwa - manhua

Welcome back, Alice : Qu’est-ce que le désir ?

Welcome back, Alice est un manga en 7 tomes de Shūzō Oshimi. Il était édité dans le Bessatsu Shônen Magazine de 2020 à 2023. Son auteur n’est pas un inconnu puis que nombreux titres ont été édité en France comme Les liens du sang, Les fleurs du mal, Shino ne sait pas dire son nom, Dans l’intimité de Marie ou encore Happiness.

C’est quoi l’histoire ?

Yôhei, Kei et Yui, en première année de collège, se connaissent depuis leur plus jeune âge. Avec le temps, Yôhei a développé des sentiments envers Yui qui ressent, elle, une forte attirance pour le beau Kei. Une situation qui va mettre leur amitié à rude épreuve juste avant les vacances d’été. Mais voilà qu’à la suite de la mutation professionnelle de son père, Kei quitte brusquement Tokyo pour Hokkaido, mettant un terme à ce déroutant triangle amoureux.
Quelques années plus tard, c’est la rentrée au lycée. Yôhei, toujours aussi attiré par la ravissante Yui, est pourtant troublé par une nouvelle élève, très entreprenante, qui n’est une autre que… Kei.

© ÔSHIMI Shûzô / Kôdansha
Sexe, amour et désir

Shuzo Oshimi a voulu dans cette série interroger sur le désir. Il explique qu’au Japon on parle des trois désirs de l’homme : l’appétit, le sommeil et le désir sexuel. Lui-même semble bien embêté avec ce concept dans sa vie personnelle. Mais ça ne l’empêche pas de s’interroger. Qu’est-ce que le désir ? Est-ce que c’est une question de genre, le fait de côtoyer les personnes depuis longtemps ? Cette alchimie est-elle limitée par nos propres limites ?

Kei va bousculer les idées reçues de Yôhei qui était persuadé d’être amoureux de Yui depuis longtemps. Son ami d’enfance va mettre sans dessus dessous tout ce qu’il ressentait jusqu’à présent. Il voit aussi sous un autre jour les “conseils » de son ami lorsqu’il était plus jeune. Kei est un personnage très intéressant. C’est un homme mais qui revient métamorphosé habillé en femme. Pourtant il ne parle pas de transitionner. Mais est-ce que lui-même n’est pas en train de repousser ses limites vis-à-vis de Yui et Yokei ?

Non-binaire

L’auteur a toujours un trait très fort et une façon de mettre des idées abstraites en image fabuleuse. On ressent tout à travers ces dessins et je trouve ça absolument génial. Ayant principalement lu Les liens du sang, j’ai lu Welcome Back, Alice comme bouffée d’air frais. Certes, c’est traité avec minutie et on est dérangé, interloqué par son récit (c’est le but) ! Mais c’est tout de même moins glauque. Cependant, le titre s’adresse à un public curieux de se poser des questions et qui a l’esprit au questionnement.
J’ai adoré la lecture de ce premier tome et j’ai hâte de découvrir la suite. Hâte de découvrir comment le mangaka va démêler tout ça. C’est un titre d’actualité avec l’éclairage et la pâte d’Oshimi.

Welcome back, Alice est une nouvelle fois un très bon titre de Shuzo Oshimi. Si vous appréciez ses histoires dans lesquelles vous vous sentez pas forcément bien, mais qui vous fascine. Alors foncez !

Public : Public averti – à partir de 14 ans

Service pressepika

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.