Lecturemanga - manhwa - manhua

Top des 10 nouveautés manga à ne pas louper en janvier 2024 !

Mon top des 10 nouveautés manga à ne pas louper en janvier 2024 !

Voici le top 10 des mangas que j’attends le plus pour le mois janvier 2024. Mais attention ce ne sont que les nouveautés. J’ai envie de donner des titres assez différents tant dans le style que le genre. J’en ai lu certains, d’autres m’intrigue depuis leur annonce. Peut-être serais je déçue ? Voici donc les nouveautés qui ont retenu mon attention. Et vous lesquelles attendez vous avec impatience ?

What did you eat yesterday ?

Résumé : Shirô Kakei est avocat et pressé de rentrer chaque soir pour préparer de savoureux petits plats à son compagnon de longue date, Kenji Yabuki, coiffeur. Venez découvrir la délicatesse de la cuisine japonaise de tous les jours à travers de nombreuses recettes détaillées et partagez les espoirs et les tracas d’un couple gay dans le Japon d’aujourd’hui !

Pourquoi : Soleil manga nous propose enfin le manga de Fumi Yoishinaga et tome double. L’autrice du Pavillon des hommes raconte l’histoire d’un couple gay tout en parlant nourriture.

L’enfant en moi

Résumé : Sachi, en 2e année de lycée, sort avec Takara, un ami d’enfance du même âge qu’elle. Par un jour d’hiver, Sachi commence à se sentir mal. Nauséeuse, elle se rappelle brusquement un soir où, en pleins ébats amoureux, le préservatif de Takara a craqué. Elle décide d’aller acheter un test de grossesse dans une pharmacie loin de chez elle et se rend ensuite dans les toilettes d’un petit restaurant familial. Estomaquée, Sachi regarde les deux petits traits apparaître : le test est positif.

Pourquoi : Sachi et Takara sont en couple et ils sont sexuellement actifs. Une seule fois le préservatif va craquer et c’est la tuile car elle est enceinte. C’est un titre que j’attendais car on est trèèèès loin de la romance classique, et on va entrer plutôt dans le drame. Que faire quand on a 16/17 ans et qu’on va avoir un enfant. J’avais déjà repéré Mamoru Aoi, l’autrice de Lovely Friend Zone, et ce titre plutôt atypique.

Welcome back, Alice

Résumé : Yôhei, Kei et Yui, en première année de collège, se connaissent depuis leur plus jeune âge. Avec le temps, Yôhei a développé des sentiments envers Yui qui ressent, elle, une forte attirance pour le beau Kei. Une situation qui va mettre leur amitié à rude épreuve juste avant les vacances d’été. Mais voilà qu’à la suite de la mutation professionnelle de son père, Kei quitte brusquement Tokyo pour Hokkaido, mettant un terme à ce déroutant triangle amoureux. Quelques années plus tard, c’est la rentrée au lycée. Yôhei, toujours aussi attiré par la ravissante Yui, est pourtant troublé par une nouvelle élève, très entreprenante, qui n’est une autre que… Kei.

Pourquoi : Welcome Back Alice est une série en sept tomes de Shūzō Oshimi le mangaka des mangas Les fleurs du mal ou encore Les liens du sang. Autant vous dire que ça n’augure pas une comédie enjouée. Une nouvelle fois Shūzō Oshimi va creuser et décortiquer la psychologie de ses personnages et nous faire souffrir autant qu’eux. Mais c’est ainsi qu’on l’apprécie et c’est pourquoi on continue de lire ses œuvres aussi dérangeantes soient-elles.

Tu me coupes le souffle 

Résumé : Au sein de la fanfare municipale, le saxophoniste Jun Shizuki, un épicurien doublé d’un coureur de jupons, a clairement du mal avec le joueur de flûte Yukiji Yano, un garçon populaire aux allures de prince. Mais si rien ne semble les rapprocher durant les répétitions, tous les deux ont un intérêt commun secret…

Pourquoi : J’ai découvert le titre de Zeniko Sumiya sur Comic Pixiv, c’est donc avec joie que j’ai appris son édition française ! C’est un duo mal assorti au départ qui va apprendre à s’aimer.

#DRCL

Résumé : Fin du XIXe siècle, un vaisseau russe embarque d’étranges caisses remplies d’une terre à l’odeur pestilentielle. La traversée des océans est un calvaire pour l’équipage : disparitions et morts suspectes s’enchaînent. Certains parlent d’un fantôme… Quand le bateau parvient enfin à destination en Angleterre, il a tout d’une épave flottante. Alors que la police portuaire se lance à la recherche de survivants, elle tombe sur une énorme créature mi-homme mi-loup, qui disparaît comme par magie…

Quelques instants plus tard, dans le cimetière de la ville, quatre élèves du prestigieux établissement Whitby assistent à une scène terrifiante : un de leurs camarades est capturé par une bête ténébreuse ! Seule Mina Murray, l’unique fille de l’établissement, a le courage de voler à son secours, mais il est déjà trop tard…

Pourquoi : J’ai honte mais je n’ai jamais pris le temps de lire les manga de Shin’ichi Sakamoto (Innocent, Innocent – rouge) alors que j’adore ses dessins. C’est l’occasion ou jamais de commencer une nouvelle série de lui. Je ne pourrais malheureusement pas le voir à Angoulême ou Paris…

Les quatre frères Yuzuki

Résumé : Les quatre frères Yuzuki, il y a deux ans, ont soudain perdu leurs parents. Hayato, l’aîné, est le pilier du foyer ; Mikoto, le puîné, est froid et posé ; Minato, le cadet, est franc et direct et Gakuto, le benjamin, a la tête sur les épaules. Ils s’en sortent depuis mais voilà que Minato n’est pas content car leur aîné ne compte que sur Mikoto ? Un jour, il décide d’emmener Gakuto pour une sortie à la place d’un Hayato débordé, afin de montrer ses qualités. Seulement, il le fait en secret et c’est la catastrophe ! Le quotidien d’une famille de quatre garçons, à la fois amis et rivaux !

Pourquoi : Shizuki Fujisawa, l’autrice de My teen love, revient avec un nouveau manga : Les quatre frères Yuzuki. Au Japon il compte déjà 14 tomes et il est toujours prépublié dans le magazine shōjo Betsucomi (Banana Fish, Le Clan de Poe etc.). L’anime est l’une des très belles surprises de la saison d’automne 2023. Ce dernier est disponible aussi bien sur Crunchyroll que sur ADN. C’est une très belle chance de pouvoir lire le manga original. Entre rires et larmes, les quatre frères sont tous très attachants. L’autrice a su garder un bon équilibre entre la gravité de leur situation et la force positive que les frères vont déployer pour se soutenir.

Barbara

Résumé : Cela fait sept ans que, depuis un certain évènement, la jeune Aoba est plongée dans un profond sommeil et qu’elle vit dans un monde de rêves. Tokio Wataraï est un guide des rêves, et en tant que tel, il est se voit attribuer la mission de pénétrer dans l’esprit de l’adolescente. Dans ses songes, elle est encore enfant et mène une vie parfaite, dans un cadre idyllique, sur l’île de Barbara… Mais cette île ressemble étonnamment à une création de Kiriya, son propre fils, dont il n’a plus de nouvelles. En enquêtant sur le coma de la jeune fille, Wataraï pourrait bien être obligé de se confronter à sa famille, à ses regrets et à son passé…

Pourquoi : C’est une série courte en deux tomes de Moto Hagio (Le clan de Poe), une nouvelle occasion de découvrir un classique du manga !

Laughing under the clouds 

Résumé : Début de l’ère Meiji, au Japon. Depuis la fin de la guerre civile et l’interdiction du port du sabre, la criminalité n’a de cesse d’augmenter. Pour lutter contre ce fléau, une prison est construite au milieu du lac Biwa. Et c’est précisément le travail des frères Tenka, Soramaru et Chutaro Kumo que d’y conduire et escorter les criminels. Mais ils n’ont aucune idée du grand destin qui les attend…

Pourquoi : J’ai beaucoup aimé les dessins de Kemuri Karakara pour Mars Red, j’ai donc très envie de découvrir son manga ! C’est une série de six tomes qui est déjà disponible sur Piccoma.

Love is an illusion

Résumé : Alpha dominant, beta neutre et omega soumis. Une hiérarchie détermine la façon dont les gens interagissent. Persuadé d’être un Alpha depuis son enfance, Hye Sung souhaite faire sa vie avec un beau et riche Omega. Mais son monde et ses illusions s’écroulent lorsqu’il rencontre Do Jin, un Alpha qui méprise les Omegas et qui lui fait comprendre qu’il n’est lui-même qu’un Omega !

Pourquoi : C’est le premier BL omegaverse que j’ai lu sur la plateforme Lezhin il y a quelques années. Si tout n’est pas toujours très consenti, l’histoire reste une petite pépite du genre.

Monsieur méchant va détruire la terre (après ses congés)

Résumé : Monsieur Méchant, membre notoire de la Ligue du Mal, une organisation qui projette d’envahir la Terre, se bat au quotidien contre les Rangers qui la défendent. Enfin, sauf aujourd’hui, car il est bel et bien décidé à profiter de son jour de congé. Pourquoi ne pas se rendre au zoo pour admirer les pandas, ou dans une supérette pour acheter de la glace ?

Pourquoi : L’anime débarque en janvier et ça a l’air drôle. Il n’en fallait pas plus pour m’intriguer !

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.