Lecturemanga - manhwa - manhua

Miyabichi no Onmyôji – L’Exorciste hérétique

Les BG de Miyabichi no Onmyôji - L'Exorciste hérétique arrive chez Doki-doki.

Miyabichi no Onmyôji – L’Exorciste hérétique est un manga de Sakura Fujimoto prépublié dans le magazine G-Fantasy (shōnen). Dans sa version relié, ils ont opté pour le rayon shōjo et on comprend vite pourquoi après avoir lu le premier tome tout comme un autre titre du magazine Tokyo Aliens. C’est un titre destiné au public féminin avec plein de beaux gosses et une ambiguïté palpable entre les personnages masculins.
Premier titre solo, ses précédents titres était Magic Girls Academy Assistant Teacher l’adaptation d’un light novel et une participation à l’anthologie Disney Twisted-Wonderland Anthology Comic.

C’est quoi l’histoire ?

Dans un monde ancien et fantastique, la société humaine est dangereusement menacée. Les dix trésors sacrés de l’empereur, jusque-là conservés dans un sanctuaire de la capitale, ont tous été dérobés par des esprits malveillants. Ils leur permettraient de décupler leurs forces. Pour y remédier, l’empereur fait appel au plus puissant exorciste du pays, un homme aux pratiques occultes que tout le monde craint ou considère comme hérétique.
Grâce à ses mystérieux pouvoirs, il retrouvera vite la trace de l’un des dix trésors qui sont recherchés : il est incrusté dans le front d’un petit garçon de sang mi-yôkai et mi-humain, et donc rejeté de tous. Et pour récupérer le trésor qu’il a absorbé sans le vouloir, l’exorciste ne voit pas d’autre solution que de le tuer. Mais son acolyte aux oreilles de loup intervient… Et c’est ainsi que commence l’histoire de ces trois personnages, tous aussi intrigants qu’attachants, tous rejetés de leurs semblables, mais unis afin de mieux les protéger.

© Sakura Fujimoto / Square Enix
Les 10 trésors

Au début, le personnage principal était la fusion entre Fuzuki et Haruko les deux héros du manga. Son éditeur lui suggère alors d’avoir plus de personnages masculins. Il est vrai que si c’est un magazine à destination des garçons, certains titres vont cibler les lectrices du magazine. Il faut donc plus de beaux gosses. Fuzuki et Haruko sont nés. L’un avec un caractère effrayant et tyrannique et l’autre gentil et attentionné. Un duo qui fait des étincelles. Surtout que sur leur route, ils vont croiser d’autres beaux gosses.

L’hybride mi-humain et mi-ayakashi Ranmaru se retrouve mêlé bien malgré lui à cette histoire des 10 trésors. Le voilà avec le Magamaru à l’intérieur de lui et tout un tas de gens qui veulent le récupérer. Personnage amusant, attachant, on craque immédiatement pour sa jolie bouille. Comment ne pas craquer ?

La guerre contre les démons

Sakura Fujimoto nous plonge dans un Japon féodal empreint de fantastique. Si on est loin d’un titre innovant ou singulier, le style de l’artiste et ses personnages font le taf. On prend vraiment plaisir à lire les aventures de ces trois compères. Leurs personnalités sont tellement différentes qu’ils sont très mal assortis. Mais c’est aussi pour ça que ça fonctionne bien. Et, oui ce manga a été pensé et conçu pour un public féminin qui se réjouit de voir des BG se bastonner tout en ayant une certaine tension sexuelle toute relative.

C’est un titre de divertissement. Il est visuellement très abouti et les personnages donnent immédiatement envie de connaître la suite de leurs aventures. Il existe déjà trois tomes au Japon et le titre est toujours en cours de publication.

Miyabichi no Onmyôji – L’Exorciste hérétique n’est certes pas la nouveauté la plus attendue, ni même le manga le plus original de l’année, mais son style graphique est intéressant. Le mélange d’aventure et de fantastique fonctionne bien.

Public : Tout public dès 12 ans

Service presse

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.