Lecturemanga - manhwa - manhua

Les noces de Lala : peut-on trouver l’amour ?

Les noces de Lala est une série de la mangaka Tamekou (prononcez Tameko avec un « 0 » long) en cours de publication dans le magazine Be x Boy GOLD (boys’ love). Elle est l’autrice des excellents Rêve de coucou et Mon petit ami genderless, ainsi que de la comédie érotique You’re My Sex Star. C’est une autrice que j’aime beaucoup et que j’ai eu la chance d’interviewer lors de sa venue en France à l‘Y/CON en 2022. Ce titre compte déjà 5 tomes au Japon et il est toujours en cours de publication.

C’est quoi l’histoire ?

Promise au fils d’une riche famille marchande, Lala refuse ce mariage arrangé et décide de fuir en compagnie de l’homme qu’elle aime. Elle peut compter sur l’aide de son frère jumeau, Ramdane, qui accepte de prendre sa place lors des noces.
Mais alors que Ramdane comptait lui aussi s’esquiver à la première occasion, son époux trahi semble vouloir lui compliquer la tâche…

© Tamekou 2018 / Libre Inc. © Noeve Grafx
Ramdane et Lala

Notre héros, Ramdane, se fait passer pour sa sœur jumelle, Lala, qui a fui avec l’homme qu’elle aime. Il se sacrifie pour elle car il ne pense qu’à son bonheur à elle. Loin d’être un problème pour son nouvel époux Wolsey, la nuit de noce sera torride pour les deux hommes. Ramdane déteste autant Wolsey qu’il prend du plaisir pendant leurs ébats. Dans ce contexte historique, un mariage se doit d’être consommé et Ramdane va l’apprendre à ses dépens.
Ramdane tente par tous les moyens de redevenir maître de son destin. Mais devra aussi affronter les sentiments contradictoires qu’il nourrit pour son partenaire au fil du temps. Oui, il prend un plaisir fou avec lui, mais il tente tout autant de s’enfuir sachant que leur relation est vouée à l’échec. Le père de Wolsey attend une descendance de son fils, ce qui est bien entendu impossible pour Ramdane.

Un amour voué à l’échec ?

Attention ce manga est pour un public averti qui ne sera pas effrayé par le comportement de Wolsey qui profite de sa force et de son ascendant pour obtenir tout ce qu’il veut de Ramdane. Mais c’est par amour donc on lui pardonne parce que c’est une fiction. Je suis toujours très mal à l’aise avec les comportements toxiques ayant moi-même subi un pervers narcissique dans ma vie. Mais, dans Les Noces de Lala je n’ai pas de rejet de Wolsey, au contraire je comprends pourquoi il agit de la sorte. Il a clairement peur de perdre Ramdane et lui voue un amour indéfectible. Ce qui lui fait faire des choses très, très limites. Mais ce n’est pas gratuit et ça sert l’histoire surtout dans le cadre d’un mariage arrangé à une époque éloignée.
Ce titre n’était au départ qu’une histoire courte avant de devenir une série toujours en cours de publication. Elle dit elle-même que si c’était à refaire, le début serait différent sans préciser si elle parle du fait que Wolsey drogue son partenaire ou du consentement gris.

Jusqu’à ce que la mort nous sépare 

Les noces de Lala est un titre que j’adore de par la portée dramatique du couple Wolsey x Ramdane. Un mariage arrangé, dans un pays très traditionnaliste où un couple gay va forcément avoir quelques déboires. Mais vraiment, il ne faut pas s’attendre à une romance mignonne. Wolsey est amoureux depuis toujours de Ramdane et n’a trouvé qu’un moyen pour l’avoir c’est de truquer la vie du jeune homme et de le forcer à le posséder. Dès lors Wolsey s’y prend mal, mais à aucun moment il ne veut le blesser ou le maltraiter bien au contraire c’est le plaisir de Ramdane qui le motive. Quant à Ramdane, il va mettre plus de temps à comprendre ses sentiments pour son partenaire.

Parlons un peu de la fab. La couverture est encore plus belle et travaillée que la version japonaise avec un toucher doux très agréable. Seul gros défaut et pas des moindre, le moirage constant tout au long du premier tome. C’est très étonnant venant de l’éditeur. Le titre est en version censurée tout comme l’original. Les sexes sont soit des sabres laser, soit totalement absents ce qui donne un effet assez étrange.

Les noces de Lala est aussi beau que troublant. C’est un titre à ne pas mettre dans toutes mains. Pour ceux et celles qui arriveront à plonger dans l’histoire, vous vous délecterez des aventures et des nombreux rebondissements. 

Public : Public averti – à partir de 16 ans (non consentement, viol, agression sexuelle)

Les noces de Lala fait souvent la couverture du Be x Boy GOLD avec parfois des petites cadeaux

Tanja

Tombée très tôt amoureuse du Japon, Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime depuis 1997 dans des fanzines puis sur plusieurs webzine et sur son blog. Dès que l'occasion se présente elle part au Japon se ressourcer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.