Lecturemanga - manhwa - manhua

Le gros chat et la sorcière grincheuse

Le gros chat et la sorcière grincheuse est un manga toujours en cours de parution de Hiro Kashiwaba prépublié dans le magazine Yawaraka Spirits (seinen) aux côtés de Violence action. Il est publié chez Doki-Doki et compte à ce jour quatre tomes. J’ai voulu en parler, mais sans avoir lu l’extrait gratuit pour garder la surprise. Ce tout nouveau titre rejoint ma longue liste de recommandation des mangas avec des félins.

C’est quoi l’histoire ?

Jeanne est une vieille femme solitaire, qui vit recluse au fin fond d’une forêt d’un monde fantastique. Elle qui a autrefois vaincu le Roi démon, grâce à ses pouvoirs de sorcière, vit aujourd’hui dans l’oubli le plus total. Pire, elle est considérée avec méfiance et dédain par tous les villageois. Pour briser sa solitude, elle décide un jour d’invoquer une créature d’un autre monde. Et cette créature qui vient d’apparaître ne vole pas et ne crache pas du feu, comme son dragon de compagnie d’antan… Il s’agit d’un gros chat particulièrement mignon, mais qui n’en fait qu’à sa tête ! Voici l’histoire d’un matou maousse et d’une sorcière grincheuse, qui va voir les réminiscences du passé frapper à sa porte et bousculer son existence.

Le gros chat et la sorcière grincheuse
Pour lire un extrait cliquez sur l’image / Isekai neko to fukigen majo © 2022 Hiro KASHIWABA / Shogakukan
Le gros chat

Bien sûr que je voulais lire Le gros chat et la sorcière grincheuse. Jeanne est une sorcière qui a vaincu le Roi démon, mais plus personne ne la reconnaît avec les années, elle est même totalement méprisée par les autres habitants. Un jour on te construit des statues et puis on finit par t’oublier. Pas qu’elle soit en manque de reconnaissance, mais elle semble malgré tout un peu aigri et se sent seule. Elle invoque un chat (oui, c’est un isekai !) qui vient de notre monde sauf qu’au lieu d’avoir sa taille normale, ici il paraît immense. Ce magnifique bengal  a la taille d’un dragon, mais il reste un chat, il dort beaucoup et boude quand on lui donne à manger quelque chose qu’il n’aime pas.
Le chat peut-il briser la solitude de la sorcière. Ainsi que la carapace qu’elle s’est construite et qu’il l’enferme dans la solitude la plus profonde ?

et la sorcière grincheuse

Les dessins sont très jolis. L’auteur explique qu’il s’est inspiré de Totoro d’Hayao Miyazaki : (…) je me suis inspiré du maître pour le pourtour de la truffe et le bon équilibre du visage lors des scènes comiques*. Il explique aussi : Mon but était de raconter la rencontre de deux êtres solitaires, à savoir une sorcière et un chat errant, ainsi que de raconter la vie étrange qui allait en découler (…)*.
C’est très réussi, le chat est incroyablement mignon et réussi. Rien d’étonnant quand on sait que Hiro Kashiwaba a quatre chats. Il sait donc de quoi il parle et il de parfait modèle à portée de main.
Aussi tendre que drôle, ce premier tome a tout de suite fait mouche. Certes, je ne suis pas toujours objective quand il y a des loulous à moustaches dans l’équation. Cependant, parfois je m’ennuie, mais pas cette fois.

Le gros chat et la sorcière grincheuse est  un très joli titre dont j’ai pris un grand plaisir à lire le premier tome. Si vous êtes amateurs de chats et que aimez la fantasy et les isekai ce titre est pour vous. Ce manga mettra de la bonne humeur et de la lumière dans votre vie.

Public : Tout public

Service presse

*Interview réalisée par Doki-Doki

Tanja

Tanja écrit sur la J-music, les mangas et les anime. Tombée très tôt amoureuse du Japon, elle est rédactrice depuis 1997 dans différents fanzines, magazines (Japan Vibes, Rock one), webzines (JaME, Journal du Japon) ainsi que sur son blog (Last Eve). En 2019, elle s'inverti dans le BL Café pour parler de Boys' love aux plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.